TikTok attaqué en justice pour collecte illégale de données chez les moins de 13 ans

Pierre Crochart
Expert smartphone & gaming
05 décembre 2019 à 09h06
0
Tiktok
© Primakov / Shutterstock.com

ByteDance, l'éditeur de l'application ultra populaire TikTok est une nouvelle fois attaqué en justice aux États-Unis. Son tort ? Être en violation avec le Children's Online Privacy Protection Act (la loi de protection des données en ligne des enfants) depuis « au moins » 2014.

D'après les plaignants, ByteDance n'est aujourd'hui pas en mesure de prouver qu'il a obtenu l'accord des parents de ses utilisateurs de moins de 13 ans pour la collecte de leurs données. Un fait qui avait déjà été reproché à ByteDance en mars dernier, et qui a poussé la FTC à infliger une amende record de 5,7 millions de dollars à l'éditeur.

Le consente... quoi ?

La plainte déposée le 3 décembre dans l'Illinois (États-Unis) est formelle : ByteDance collecte les données des utilisateurs de moins de 13 ans sur Musical.ly, puis TikTok, et surtout sans le consentement de leurs parents, depuis au moins 2014. L'éditeur est également accusé d'avoir revendu ces données illégalement obtenues aux annonceurs.

Contactés par The Verge pour s'exprimer sur cette nouvelle plainte, des représentants de TikTok s'étonnent de telles allégations. « TikTok a été informé de ces allégations il y a quelque temps. Et même si nous désapprouvons beaucoup de ce qui nous est reproché dans cette plainte, nous travaillons avec les parties impliquées pour trouver une résolution aux problèmes ». Et d'ajouter que « cette résolution sera bientôt annoncée », sans plus de précisions.

TikTok attaqué de toute part

Sale temps pour l'application aux 500 millions d'utilisateurs mensuels actifs. Outre cette nouvelle plainte, TikTok et son éditeur ByteDance sont aussi suspectés par les États-Unis de fournir illégalement des données d'utilisateurs américains au gouvernement chinois (une marotte américaine). Il faut dire que Washington voit d'un assez mauvais œil qu'une application chinoise, de surcroît rachetée à un développeur américain (Musical.ly) se retrouve propulsée en tête des téléchargements sur les OS mobiles.

Mais ce n'est pas tout. TikTok est aussi accusé de censure en pagaille, et notamment lorsque le discours de certaines personnes vient contredire les actions du gouvernement pékinois.

Ces dernières semaines, l'application a notamment fait parler d'elle par l'intermédiaire d'une jeune blogueuse qui, sous couvert d'un tutoriel maquillage, alertait ses abonnés sur le sort réservé à la minorité ouïghoure dans le nord-ouest de la Chine. Une vidéo qui avait été rapidement supprimée de la plate-forme, avant sa remise en ligne et de plates excuses de la part des représentants américains de TikTok.

Via : The Verge
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top