TikTok censure des contenus pour éviter de déplaire aux autorités chinoises

26 septembre 2019 à 16h34
0
TikTok

TikTok, le réseau social de partage de vidéo appartenant à l'entreprise chinoise ByteDance, demande à ses modérateurs de censurer des vidéos qui pourraient déplaire aux autorités chinoises.

Les contenus ajoutés sur TikTok qui mentionnent les massacres de la place Tiananmen, l'indépendance du Tibet ou encore le mouvement spirituel Falun Gong, interdit depuis 1999, sont désormais supprimés.

TikTok : chanter, mais avec modération !

Selon des documents qui ont fuité et qui détaillent les directives de modération du site, TikTok applique une surveillance radicale des contenus qui sont mis en ligne, avec pour objectif de ne pas froisser Pékin.

Les documents, révélés par The Guardian, expliquent comment ByteDance, propriétaire de TikTok, catégorise les contenus. Les directives divisent les éléments interdits en deux familles : ceux identifiés comme une « violation » sont totalement supprimés du site et peuvent conduire l'utilisateur à être banni du service. Les contenus jugés les moins graves, eux, sont signalés et restent visibles, mais leur distribution est réduite par l'algorithme. L'auteur, qui peut encore voir le contenu en question, n'est alors pas au courant de l'intervention d'un modérateur.



Une modération politique ?

Il apparaît en outre que les règles sont relativement dures en ce qui concerne la modération : il est notamment interdit de « critiquer les lois et règles d'un pays », d'évoquer des sujets sensibles, comme le séparatisme, et de parler d'une liste de vingt personnalités jugées « sensibles », parmi lesquelles Gandhi, Kim Jong-un ou Barack Obama. L'intervention vise ici à ne pas froisser les autorités, en intervenant - notamment - sur les sujets sensibles précédemment évoqués.

TikTok a déjà réagi en faisant savoir que ces règles n'étaient plus appliquées, en partie, depuis le milieu de l'année. Un pouvoir renforcé a été donné aux modérateurs installés dans les différents pays où l'application connaît un vif succès. Ils peuvent ainsi avoir une vision plus nuancée selon leur propre marché.

Il n'empêche que ces révélations interviennent alors que l'on soupçonnait de plus en plus TikTok de contrôler les sujets de discussion. Le Washington Post avait notamment pointé du doigt il y a quelques jours le fait que le mouvement fort pro-démocratie qui agite Hong-Kong n'était que très peu évoqué sur TikTok... Modération ?

Source : The Guardian
Modifié le 26/09/2019 à 16h43
4 réponses
5 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top