Haine raciale et sexisme sur les réseaux : après l'Europe, le gouvernement veut une loi

25 novembre 2020 à 14h19
12
Marlene Schiappa

Le gouvernement souhaite proposer un nouveau texte de loi afin d'empêcher la propagation des propos haineux sur le web. Il devrait être soumis au Parlement en 2019.

Un vrai défi. C'est ce qui attend le gouvernement pour l'année prochaine avec la mise en chantier d'un futur projet de loi visant à combattre la diffusion de messages haineux ou discriminants sur Internet.

Une loi se basant sur un rapport sur la lutte contre les propos haineux

C'est dans un tweet que Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, annonce la rédaction de ce texte en association avec Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du numérique.

Le gouvernement pourra s'appuyer sur un rapport au sujet de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme rédigé par la députée LREM Laetita Avia et remis en septembre dernier au Premier ministre Édouard Philippe.


Un texte qui visera directement les réseaux sociaux

Le texte de loi devra appuyer la réglementation européenne. Depuis 2016, Google, Facebook ou Twitter se sont engagés auprès de l'Union européenne afin de retirer plus rapidement les propos injurieux, antisémites ou homophobes publiés sur leurs plateformes et signalés par d'autres utilisateurs. Ces dernières sont régulièrement accusées de devenir des défouloirs, sans aucun contrôle, où tous les propos sont permis, même les plus orduriers.

Le message de Marlène Schiappa indique que les réseaux sociaux seront les premiers visés par ces mesures. En matière de liberté d'expression, la législation française est très différente de celle des États-Unis, où tous les propos sont autorisés, même les plus choquants. En France, certains types de discours comme le négationnisme sont passibles de peine de prison.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
0
iodir
“Propos haineux”, le truc super large qui permettra toutes les censures. On sent que ça ne leur plait pas la liberté d’expression. Tant qu’on ne pouvait pas s’en servir parce qu’il fallait passer par les journaux, ils jouaient les grands défenseurs de la liberté d’expression avec des trémolos dans la voix. Mais dès qu’il y a eu internet et que les gens ont réellement pu s’exprimer sans filtre, là, fini la rigolade, ils ont montré leur vrai visage.
Nervantoss
Ce n’est rien de moins que le blasphème au final. Certains sujet sont incritiquable, sacré, toute une série de mots en phobe ou istes existent pour faire passer l’absence de liberté d’expression comme moral.<br /> “lutte contre le racisme et l’antisémitisme” j’ai toujours trouvé ça intéressant que ,dans la lutte dans les discriminations, une distinctions clair soit faite entres les Juifs et les autres.
benflasherbzh
Vous cassez les couilles avec votre liberté d’expression, dans ce cas, allez vous expliquer devant la justice, on est un état de droit.
NOXteam
bon ben go les comptes masqués et les vpn
Carmageddon
Je ne peux plus l’entendre, je chie sur l’état de droit !<br /> En tant que libertarien, la liberté d’expression doit être totale.<br /> https://www.wikiberal.org/wiki/Libertarianisme<br /> Donc vive le 1er amendement, et je vais aussi choquer les dictateurs et autres coincés du cerveau, le 2nd aussi.
CM35
Parfaite analyse de la situation.<br /> L’heure est grave et l’avenir s’annonce très sombre…
nirgal76
Notre bon ministre de l’intérieur (et de l’Helicologie depuis hier !) Castagnette, entre propos haineux et fake news, sera le premier à passer en jugement si une telle loi sort.<br /> Et on pourra quand même parler des augmentations de salaire faramineuse des collaborateurs de Marlène Schiappa ou ce sera considéré comme du propos haineux ?
keyplus
et les propos haineux du gouvernement contre les gilets jaunes
nirgal76
racisme et antisémitisme sont 2 concepts bien différents. le racisme c’est considéré qu’il y a une hierarchie entre les races, et donc que certaines sont inférieures et d’autres supérieures. Antisémitismes, c’est “juste” le fait de s’en prendre à une personne pour son appartenance à un certain groupe ethnique. C’est pas du tout la même chose, l’antisémitisme n’est pas une particularité du racisme, ça n’a rien à voir.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Cet écran gaming de 24,5
Apple : la Watch SE 2 dans sa version cellulaire profite d'une remise à ne pas louper
Moins de 150€ pour cette Realme Pad Mini chez Amazon !
Découvrez le prix du Chromebook le moins cher du marché chez Cdiscount !
Comment un patch vieux de 20 ans ralentissait les machines Linux sous AMD
Le meilleur clavier pour iOS va bientôt disparaître de l'App Store, installez-le avant !
Manœuvre délicate, retirer l'IHS du Ryzen 9 7900X lui fait perdre 20°C
Un mini PC sous la forme d'une clé USB pour à peine plus de 100€ ? C'est un grand oui !
Que risque le chirurgien qui voulait vendre le NFT d’une radio d’une victime de l’attentat du Bataclan ?
Pourquoi Amnesty International accuse Facebook d'être moteur des violences anti-Rohingyas au Myanmar
Haut de page