La Commission européenne met à l’amende 4 fabricants d’électronique, dont Asus

Alexandre Boero Contributeur
25 juillet 2018 à 12h42
0
Margrethe Vestager
Alexandros Michailidis / Shutterstock.com

Mardi, l'Union européenne a infligé de fortes amendes à Asus, Denon & Marantz, Philips et Pioneer. La Commission leur reproche d'avoir violé les règles en vigueur en matière de concurrence.

Ça ne rigole pas du côté de l'Union européenne. Ce mardi 28 juillet, par la voix de son membre chargée de la politique de concurrence, madame Margrethe Vestager, la Commission européenne a annoncé avoir infligé pour un total de 111 millions d'euros d'amende à quatre fabricants électroniques historiques. L'UE reproche à Asus, Denon & Marantz, Philips et Pioneer d'avoir imposé des prix de revente fixes ou minimaux à des sites de e-commerce, symbole d'une pratique jugée anticoncurrentielle.

Les quatre fabricants ont coopéré avec l'UE



La Commission européenne a joué son rôle de protectrice des consommateurs, en révélant et en sanctionnant Asus, Denon & Marantz, Philips et Pioneer pour non-respect des règles de concurrence. En appliquant des « prix de vente imposés fixes ou minimaux », les quatre acteurs ont brisé la capacité des détaillants en ligne à fixer eux-mêmes leurs prix de détail pour des produits d'électronique comme des ordinateurs portables, des appareils de cuisine et des produits dits de « haute-fidélité » (appareils audio hi-fi).

Mais les quatre entreprises ont décidé de coopérer avec la Commission, ce qui a eu pour effet de réduire le montant prononcé des amendes de 40 %.

Ainsi, Asus a été condamnée à régler une amende de 63,5 millions d'euros (la plus élevée !). Philips suit avec 29,8 millions d'euros, puis viennent Pioneer avec 10,2 millions d'euros à régler, et Denon & Maratz avec 7,7 millions.

Asus
MilsiArt / Shutterstock.com


La France a longtemps subi la pratique anticoncurrentielle



Au cas par cas, le Taïwanais Asus a joué de cette pratique en France et en Allemagne entre 2011 et 2014, sur les ordinateurs portables et les écrans.

Le Japonais Denon & Marantz, lui, imposait ses prix sur du matériel audio et vidéo comme des casques et enceintes en Allemagne et aux Pays-Bas, entre 2011 et 2015.

De son côté, le Néerlandais Philips a sévi en France entre 2011 et 2013, pour des produits tels les appareils de cuisine, aspirateurs, machines à café, systèmes de cinéma et de vidéo à domicile, sèche-cheveux, rasoirs et autres brosses à dents électriques.

Enfin, la firme japonaise Pioneer a été épinglée pour des faits ayant débuté en 2011 et qui ont pris fin en 2013. Elle imposait ses prix sur du matériel de cinéma à domicile, des systèmes d'enceintes ou des enceintes pour iPod dans douze pays, dont la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top