Google, Microsoft et Intel nouent une alliance pour la confidentialité des données

Pierre Crochart
Expert smartphone & gaming
23 août 2019 à 09h25
0
données personnelles.jpg
© Pixabay

Google, Microsoft, Intel et sept autres entreprises de la tech viennent de former le Consortium de la Confidentialité Informatique (CCC) avec pour objectif de sécuriser les données personnelles des utilisateurs à tous les niveaux.

Alors que de nombreuses données sont déjà chiffrées de bout en bout lors de leur envoi ou quand elles sont stockées, elles demeurent vulnérables lorsque vous travaillez dessus. L'ambition du Confidential Computing Consortium est justement de mettre en place des outils open source visant à sécuriser les données personnelles de tous, à tout moment.

Définir et accélérer le chiffrement des données

Présidé par la Linux Foundation, le consortium ainsi créé déclare œuvrer à « la définition et l'accélération de l'adoption d'une informatique confidentielle ». Un terme barbare faisant référence, selon les membres du consortium, au fait de protéger ses données pendant que vous les utilisez.

Naissante, l'organisation compte déjà une poignée d'outils en développement. Microsoft mettra par exemple à disposition des développeurs le Open Enclave SDK, un framework open source leur permettant de coder au sein d'un environnement d'exécution approuvé (TEE). Red Hat, un autre des membres du CCC, développe quant à lui un outil conjoint permettant d'isoler son environnement de travail de son hardware.

Intel, enfin, travaille quant à lui à un SDK destiné à protéger le code et les données des développeurs au niveau du hardware grâce à des couches de protection avancées.


Google, Alibaba, Baidu, Arm et d'autres également de la partie

Microsoft, Intel et Google Cloud ne sont pas les seuls géants du Web à avoir prêté allégeance à la nouvelle entité visant à protéger les données des utilisateurs. Le consortium compte également parmi ses membres un certain nombre d'éminences chinoises — Alibaba, Tencent, Baidu — et encore d'autres acteurs de la tech internationale (Arm, IBM, Swisscom).

À peine sorti de l'œuf, le CCC aura fort à faire pour qu'une voix concordante puisse se faire entendre auprès des entreprises, lesquelles sont la cible prioritaire des outils abordés plus haut.


Espérons que ces belles paroles ne soient pas qu'une manière pour les géants du Web de verser dans le « privacy washing », particulièrement à la mode ces derniers temps.

Source : The Linux Foundation
11
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Bloomberg, il y aura bien un iPhone plus petit et moins cher annoncé en mars

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top