Xiaomi : une enveloppe de 7 milliards de dollars pour développer la 5G, l'IA et l'IoT sur cinq ans

03 janvier 2020 à 13h45
1
Xiaomi

La firme pékinoise entend progressivement dépenser cette somme en fonction de l'intensification de la concurrence sur ces secteurs.

Xiaomi Corp a souhaité débuter l'année 2020 en en mettant plein la vue à ses concurrents et en impressionnant ses investisseurs. Le fondateur et PDG de l'entreprise chinoise, Lei Jun, a annoncé le jeudi 2 janvier une sorte de plan d'investissement (oui, car outre l'annonce, les détails manquent cruellement, vous allez pouvoir le constater).

Xiaomi, priorité à l'AIoT

L'homme d'affaires a évoqué, sur les réseaux sociaux, un investissement de 50 milliards de yuans (7,2 milliards de dollars, 6,4 milliards d'euros), prévu pour être étalé sur les cinq prochaines années, à mesure que la concurrence s'intensifiera. Cette manne financière colossale servira à développer l'intelligence artificielle de Xiaomi ainsi que ses activités sur le marché de la 5G et de l'Internet des objets.


« Nous devons transformer l'avantage continu que nous avons dans l'AIoT et la vie intelligente en une victoire absolue sur l'ensemble du domaine, et cimenter complètement notre statut de roi à l'ère de l'intelligence », a déclaré Lei Jun. En évoquant « l'AIoT », il fait référence à l'intelligence artificielle des objets, qui combine les technologies de l'IA et l'infrastructure de l'IoT, ce qui enrichit les deux technologies, l'IoT apportant à l'intelligence artificielle la connectivité et l'échange des données, et l'IA apportant à l'Internet des objets sa capacité d'apprentissage automatique.

Investissements, nouveaux marchés, recrutements... Xiaomi s'active

Cet investissement annoncé, suit une première annonce datant de l'année dernière, qui a entériné un investissement d'1,3 milliard d'euros dans le « Tout AIoT ». Clairement, Xiaomi est décidée à s'affirmer comme une société polyvalente, capable de bousculer des acteurs comme le géant Huawei, son principal concurrent, dont la part de marché sur les smartphones en Chine (42 %) ne lui fait pas peur.


Xiaomi multiplie les annonces majeures depuis quelques semaines. Depuis une quinzaine de jours, la firme de Pékin est présente au Japon, où Apple domine le marché des smartphones, avec le Mi Note 10 et plusieurs autres produits tech. Ce début d'année 2020 a également marqué le recrutement chez Xiaomi de l'ancien directeur de la division smartphone de Lenovo, Chang Cheng. Un débauchage qui pourrait d'ailleurs être très mal vu chez le concurrent chinois.

Source : Reuters
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
ElManu
et juste 100k€ pour débuguer le firmware de la Mibox et proposer Android 10… C’est possible ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Xiaomi privé de Home et Assistant par Google pour défaut de sécurité
Entamez l'année 2020 en économisant près de 370€ sur l'achat d'un PC portable Acer Swift
Offrez-vous le Pack PS4 Collector Death Stranding pour seulement 159,99€ chez Amazon
En 2020, AMD sera le plus gros vendeur de puces en 7 nm
CES 2020 : OnePlus tease le module photo invisible de son ConceptOne
CES 2020 : Samsung dévoile ses Galaxy Book Flex α
L'ancien président de HBO rejoint officiellement Apple TV
Hyundai voit grand : une offre composée de 44 hybrides et électriques en 2025
Le Nokia 9.1, prochain haut de gamme de HMD, retardé pour y intégrer un Snapdragon 865
L'ancien directeur de la division smartphone chez Lenovo devient vice-président de Xiaomi
Haut de page