Xiaomi fait une entrée en fanfare sur le marché japonais, pour y titiller Apple ?

09 décembre 2019 à 11h49
0
Xiaomi Mi Note 10

Le quatrième fabricant mondial de smartphones débarque au Japon en mettant en avant son Mi Note 10 et ses photos en 108 mégapixels.

Xiaomi, 8 % de parts de marché et 25 millions de smartphones vendus au premier semestre 2019 dans le monde, fait son entrée sur le marché japonais en exhibant le Mi Note 10, petit as de la photographie, avec le pari osé de débarquer au pays du Soleil-Levant pour y titiller, à terme, l'intouchable Apple. La firme à la pomme vend 45 % des mobiles au Japon. Mais Xiaomi ne débarque pas qu'avec son smartphone, et entend au-delà de ça bousculer divers marchés.

Xiaomi mise sur la photo pour se lancer au Japon

Durant le premier semestre fiscal 2019 (qui courait jusqu'au 30 septembre), Apple a vendu 45 % des smartphones au Japon, reléguant ses concurrents loin derrière, Samsung, Sony ou Sharp ne dépassant pas les 13 % de parts de marché, Huawei étant hors du top 5 local. Alors forcément, Xiaomi fait son entrée sur le marché japonais en espérant secouer le leardership de la firme de Cupertino.


Pour y parvenir, Xiaomi dégaine le Mi Note 10, disponible en pré-commande pour des expéditions qui démarreront le 16 décembre. La principale force de l'appareil, c'est son appareil photo haute résolution de 108 mégapixels (un argument qui compte auprès du public nippon), qui offre « des clichés très détaillés », comme l'indique notre test Clubic. Avec ses cinq capteurs, le mobile est proposé au prix de 52 800 yens sur place, soit environ 440 euros. En France, le constructeur le propose aux alentours de 550 euros sur sa boutique officielle.

Une gamme de produits pour séduire les consommateurs nippons

Nous le disions, Xiaomi ne fait pas son entrée sur le marché japonais qu'avec un smartphone. La société pékinoise propose aussi à tous les Japonais son bracelet connecté Mi Smart Band 4 au prix de 3 490 yens (29 euros), ainsi qu'une batterie externe pour 1 899 yens (16 euros). Loin du smartphone, Xiaomi propose aussi son cuiseur à riz connecté, sur le marché depuis 2016 et vendu aux Japonais 9 999 yens (83 euros). Enfin, la firme chinoise met en vente des valises, dont l'une est tout en métal, aux prix de 17 900 yens (149 euros) et 7 990 yens (67 euros).


Pour Xiaomi, l'idée est de compenser la diminution de ses ventes en Chine (-30 % au dernier trimestre), son marché domestique, alors que le fabricant assiste tout de même à une croissance des livraisons de ses produits en Europe et en Inde, deux gros marchés.

Xiaomi mise sur la commercialisation en 2020 d'une dizaine de smartphones annoncés compatibles 5G, qui pourrait entamer une nouvelle phase de croissance pour la société.

Source : Bloomberg
Modifié le 09/12/2019 à 11h57
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Des ingénieurs tentent de battre le record de vitesse terrestre avec un véhicule zéro émission
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Linky : un bug à plus de 14 000 euros pour un habitant de Quimper
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top