Le P.-D.G. de Volkswagen reconnaît que Tesla n'est plus un outsider dans le secteur automobile

29 octobre 2019 à 07h40
0
Tesla factory
© Kevin McGovern / Shutterstock.com

Herbert Diess, qui affirme avoir définitivement pris conscience de la concurrence livrée par le constructeur électrique US, n'a pas caché ses liens avec Elon Musk.

Entre Elon Musk et Herbert Diess, on est loin du combat de coqs. Au contraire, l'entente entre les deux hommes semble être au beau fixe, si l'on en croit les dernières affirmations du patron de Volkswagen rapportées par nos confrères américains de Bloomberg. Le dirigeant a non seulement vanté les mérites de Tesla, mais il a aussi loué une amitié grandissante entre lui et le sulfureux entrepreneur.

Les chiffres parlent pour Tesla

Durant des années, Tesla a tantôt été sous-estimée, tantôt été ignorée ou dénigrée par des constructeurs traditionnels qui ne voyaient en l'entreprise que la lubie d'un fantasque milliardaire, ou au mieux comme une start-up innovante technologiquement parlant. Mais le temps a fini par passer, et avec les chiffres de vente honorables de la Model 3 et le lancement imminent de la production au sein de la Gigafactory 3, la société américaine n'est plus tout à fait vue de la même manière.


Herbert Diess, le PDG de Volkswagen, le reconnaît bien volontiers. Selon lui, certains constructeurs, dont celui dont il occupe la tête, prennent désormais au sérieux Tesla, la percevant comme une véritable concurrente sur le marché automobile électrique. C'est lors d'une conférence de presse donnée en marge du lancement de la nouvelle Golf, la semaine dernière, que le patron de la firme allemande a mis les choses au clair.

Un échange d'amabilités sous forme de message caché ?

« Tesla n'est pas une niche. La Model 3 est un modèle de grande série et Tesla l'un des plus grands fabricants de batteries de voiture électrique », a déclaré Herbert Diess. Le dirigeant allemand peut s'appuyer sur les chiffres du constructeur américain, qui a écoulé 255 200 véhicules sur les trois premiers trimestres, et qui pourrait, pour la première fois de son histoire, passer le cap des 100 000 voitures vendues en trois mois.


Mais revenons à nos deux protagonistes. Outre le fait d'affirmer « avoir beaucoup de respect pour Tesla », Herbert Diess a évoqué une vraie amitié avec Elon Musk, qui l'avait récemment félicité « d'avoir fait plus que tout grand constructeur automobile » sur le marché électrique.

Ces compliments à double sens ne sont peut-être pas qu'un échange d'amabilités, mais cachent, rien n'est à exclure, un rapprochement entre les deux groupes.

Source : Bloomberg
Modifié le 29/10/2019 à 08h56
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
scroll top