Huawei : les USA menacent de punir l'Allemagne si elle utilise la technologie 5G chinoise

13 mars 2019 à 11h00
0
Huawei
Rad K / Shutterstock.com

Les Américains veulent clairement dissuader l'Allemagne de faire appel à la technologie Huawei en faisant poindre la menace d'une révision de leur politique de renseignement.

La pression ne retombe toujours pas dans le dossier Huawei. L'ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell, a adressé un courrier au ministre de l'Économie d'Angela Merkel dans lequel il prévient que si les Allemands se refusent à définitivement barrer la route à l'équipementier Huawei pour son réseau 5G, les agences américaines de renseignement partageront moins d'informations avec leurs homologues allemands.

Les USA jouent la carte du renseignement

Outre-Rhin, on hésite. Certains opposants ou membres de la frange radicale du gouvernement d'Angela Merkel veulent éjecter Huawei du réseau sans fil de cinquième génération, tandis que d'autres veulent maintenir le géant chinois par crainte d'accumuler un retard insurmontable sur la technologie et que cela ne coûte encore plus cher.

Mais les USA mettent la pression et ne veulent pas laisser le choix à la première puissance européenne. Et les enjeux sont extrêmement importants d'un côté comme de l'autre. En effet, l'Europe reste dépendante des informations communiquées par les services de renseignement américains tels que la NSA et la CIA, notamment pour mener la lutte contre le terrorisme, qui a fait des centaines de victimes sur le continent ces dernières années. La collaboration de l'Oncle Sam aurait été particulièrement précieuse pour déjouer des attentats, dont l'explosion d'une bombe biologique à la ricine à Cologne, en juin 2018.

L'Allemagne est pourtant prête à durcir sa législation et sa surveillance

Cette sortie de l'ambassadeur américain ne tient en rien au hasard. Jeudi dernier, le ministre de l'Économie allemand, Peter Altmaier, avait déclaré lors d'une émission-débat sur la ZDF ne pas vouloir interdire Huawei sur son sol. Cependant, le pays pourrait modifier la loi et renforcer la sécurité des différents équipements utiles au développement du réseau 5G. Merkel souhaite l'instauration de « garde-fous » pour éviter tout risque.

Cela ne suffit visiblement pas aux États-Unis, qui mènent une bataille de longue haleine à travers le monde pour pousser la planète entière (ou presque) à écarter les géants chinois Huawei et ZTE de l'échiquier de la 5G. Le plus inquiétant, c'est que Washington fait désormais jouer le pion du renseignement. Un jeu dangereux...

34
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top