Huawei : le Canada autorise officiellement l'extradition de Meng Wanzhou vers les États-Unis

04 mars 2019 à 16h13
11
meng wanzhou Huawei.jpg

Détenue au Canada depuis le 1er décembre 2018, la directrice financière du géant chinois Huawei va officiellement être extradée vers les USA.

La fin de la première saison du feuilleton Meng Wanzhou est proche. Vendredi 1er mars, le ministère canadien de la Justice a décidé de répondre favorablement à la demande d'extradition de la directrice financière de Huawei vers les États-Unis, réclamée depuis son arrestation à Vancouver le 1er décembre 2018. Libérée sous caution dix jours plus tard, elle était sous le régime de la liberté surveillée (sur le sol canadien seulement).

Une date définitive d'extradition sera fixée le 6 mars

Les fonctionnaires du département de la justice du Canada ont donc émis une autorisation officielle d'extradition de Meng Wanzhou. La dirigeante, fille du fondateur de Huawei Ren Zhengfei, attend désormais la décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique qui doit fixer de manière définitive la date de son extradition cette semaine, le 6 mars 2019. À cette occasion, « des preuves seront déposées et deviendront partie intégrante du dossier public », annonce la justice canadienne.

Plusieurs conditions ont été réunies pour justifier cette extradition. Le ministère de la Justice du Canada a ainsi pu s'assurer que le comportement allégué de l'intéressée pourrait entraîner une peine d'emprisonnement d'un an ou plus s'il avait eu lieu au Canada.

Le Canada s'est assuré du respect du principe de la « double incrimination »

Le pays nord-américain a fait valoir ce qu'il appelle le principe de la « double incrimination ». Ce dernier prévoit que les faits qui alimentent une demande d'extradition doivent être aussi bien considérés comme criminels tant par la justice américaine que par la justice canadienne. Ce qui est donc le cas.

Les États-Unis reprochent à Meng Wanzhou d'avoir caché de prétendus liens entre Huawei et une société, Skycom, qui tentait de contourner les sanctions américaines et européennes prononcées contre l'Iran, induisant ainsi en erreur les institutions bancaires. Elle risque jusqu'à 30 ans de prison. Si la Chine avait dans un premier temps appelé à sa libération immédiate sans condition, Huawei pourrait totalement se désolidariser de sa directrice financière en cas de culpabilité avérée.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
0
jedi1973
30 ans de prison pour avoir cacher des liens entre 2 societés pour optimisation fiscal !!!<br /> ouhaou !!!Pk pas la peine demort non plus !!!
TAURUS31
Ah la bonne veille méthode russe et communiste qui consiste a accuser d’espionnage des ressortissants des pays qui on mis en examen des ressortissants de pays communistes… Sûrement une pure coïncidence, nous dira le camarade samsara69
os2
eh évidemment les occidentaux sont blanc comme neige… et madame erma?
TAURUS31
Bien-sûr que non mais je vis en France, je suis occidental et non oriental… Je sais que c’est une mode d’être anti américain et pro russe… Chacun ses choix<br /> Et au passage, c’est madame Irma , pas erma, Monsieur de l’usine a troll russe
petrus20167
hummm le retour de bâton va pas être mal aussi !!! j aimerais pas être citoyens très haut placé américain etc…en chine
PierreKaiL
“Si la Chine avait dans un premier temps appelé à sa libération immédiate sans condition, Huawei pourrait totalement se désolidariser de sa directrice financière en cas de culpabilité avérée”<br /> Une version chinoise de mission impossible ? dur dur l’espionnage
rexxie
J’ai honte d’être Canadien aujourd’hui.
CM35
La banque c’est sacré, dès que l’on tente d’y échapper ça peut mal tourner, pourtant il va bien falloir régler ce problème un jour ou l’autre…
nirgal76
euh optimisation fiscal, pas vraiment. A leur yeux (je le précise bien !), ils l’accusent d’avoir contourner les interdictions us et européennes et d’avoir commercé avec un pays terroriste développant secrètement un programme militaire nucléaire. On n’est plus dans l’optimisation fiscal. C’est pas les mêmes tarifs (même si au final c’est pour une histoire de gros sous)
opadm
L’europe est entrains de lui aussi de contourner les sanctions americaine sur l’iran. il va falloir que les etats unis demande une extradition du parlement europeen. <br /> Libération.fr – 1 Feb 19<br /> Iran : un mécanisme européen pour contourner les sanctions<br /> Le symbole est là. Jeudi soir, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont annoncé la création d’un mécanisme permettant de commercer avec l’Iran, malgré les...<br />
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

US : il est désormais possible de customiser le design de l'enceinte UE Boom 3
Anthem : certains joueurs PS4 déjà remboursés par Sony ?
Microsoft retire ses applications de suivi d’activité et se retire du marché des wearables
Free (Iliad) obtient un financement de 300 millions pour développer la fibre optique
🔥 Bon plan : Jusqu'à 20€ de remise sur les imprimantes Canon PIXMA et 30% de réduction sur les encres en achat groupé
🔥 Bon plan : Enceinte nomade Bluetooth Ryght R481528 Jungle à 16€ au lieu de 39,99€ avec le code AFFAIRE20
La reconnaissance faciale TrulySecure utilisée par Nokia serait
Samsung vendrait bien sa techno de smartphone pliable... à Apple ou Google
Sur Android et iOS, Excel va transformer un document scanné en tableau éditable
Tesla Model Y : le SUV électrique sera présenté le 14 mars
Haut de page