Meng Wenzhou, fille du fondateur de Huawei, risque 30 ans de prison

le 10 décembre 2018 à 14:16
 0
meng wanzhou Huawei.jpg

La directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, pourrait être extradée vers les États-Unis, qui l'accusent d'avoir interféré dans les sanctions prononcées contre l'Iran. La Chine, de son côté, exige sa libération immédiate.

Ce que l'on pourrait appeler « l'affaire Huawei VS États-Unis » continue de prendre chaque jour un peu plus d'épaisseur. Meng Wanzhou est l'un des personnages les plus importants de la firme chinoise, deuxième fabricant mondial de smartphones. D'une part, elle en est la directrice financière, d'autre part, elle est la fille du fondateur de Huawei, Ren Zhengfei. Alors, forcément, son arrestation provoque des remous...

Détenue depuis le 1er décembre 2018 au Canada, Meng Wanzhou est accusée par les USA d'avoir caché des liens entre Huawei et une firme, Skycom, qui tentait de contourner les sanctions américaines et européennes prononcées contre l'Iran. La dirigeante risque gros, alors que l'incident diplomatique semble poindre.

La Chine prévient le Canada des « graves conséquences causées »


Huawei est devenue une cible prioritaire de plusieurs pays comme les États-Unis, la Nouvelle-Zélande ou le Royaume-Uni, pour qui l'entreprise de Shenzhen est affiliée aux services de renseignement chinois.

Meng Wanzhou, 46 ans, a été arrêtée au tout début du mois de décembre, à la demande des autorités américaines, alors qu'elle était en transit entre deux vols à l'aéroport de Vancouver. Cette dernière est passible de poursuites pour conspiration en vue de frauder les banques. Sa libération sous caution a été écartée, car cela pourrait lui permettre de fuir, selon un avocat présent au Canada. Les États-Unis souhaitent même son extradition.

Pour les faits qui lui sont reprochés, Meng Wanzhou risque une peine pouvant aller jusqu'à 30 ans de prison. Pékin, qui considère que l'arrestation de la dirigeante constitue une grave violation de ses droits, réclame sa libération immédiate sans condition. Le ministère chinois des Affaires étrangères prévient par ailleurs le Canada de devoir assumer « la pleine responsabilité des graves conséquences causées ».

Une extradition difficile à envisager pour le moment


Sur le plan juridique, David Martin, avocat de Meng Wanzhou, affirme que les preuves présentées, comme l'utilisation d'adresses électroniques Huawei par des employés de Skycom, ne prouvent en rien que la dirigeante a enfreint les lois américaines ou canadiennes. Son extradition vers les USA pourrait prendre des mois, voire des années.

En attendant, les faits tendent encore un peu plus les relations commerciales entre les États-Unis et la Chine.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Après avoir annoncé le bridage à 180 km/h de tous ses véhicules à compter de 2020, Volvo dévoile Care Key, une nouvelle clé vouée, une nouvelle fois, à assurer la sécurité des automobilistes.
12:29 | Automobile
Moleskine et Adobe travaillent ensemble depuis des années pour faciliter le travail des créatifs et des dessinateurs qui veulent continuer à travailler sur leurs carnets.
12:09 | Insolite
Les amateurs de smartphones Moto Z devraient bientôt pouvoir faire connaissance avec le quatrième membre de la gamme.
11:49 | Motorola
Le constructeur de smartphones chinois Xiaomi a dévoilé ses résultats sur le quatrième trimestre 2018. Une période sur laquelle l’entreprise a réussi à tripler son bénéfice ! Pourtant, le cours de l’action a accusé une baisse après cette présentation, notamment à cause d’un chiffre d’affaires moins élevé que prévu.
11:20 | Xiaomi
Comme de coutume désormais, Apple propose de nouveaux coloris pour ses bracelets. Pour ce printemps, le constructeur opte pour des teintes très prononcées, idéales pour le retour des beaux jours.
Une étude a mis en évidence que 89% des sites officiels des gouvernements de l’Union européenne contenaient des trackers recueillant des informations sur leurs visiteurs. Une pratique pas franchement conforme avec le RGPD, pourtant à l’initiative de ces institutions.
10:22 | RGPD
A l'occasion de la Game Developers Conference, Oculus a tenu à officialiser son tout nouveau casque de réalité virtuelle : un certain Oculus Rift S.
09:53 | Casque VR
Pas de panique, les abonnées Freebox vont pouvoir continuer à recevoir les chaînes du groupe Altice.
Au milieu de toute la ferveur suscitée par la présentation de Stadia chez Google, il était presque possible d'oublier le Nintendo Nindies Showcase. Cet épisode du printemps 2019 a réservé quelques grosses surprises sur la scène des jeux indépendants qui arriveront prochainement sur Switch.
08:55 | Jeux vidéo
Le patron du moteur de recherche respectueux de la vie privée, Éric Léandri, soutient l’Union européenne dans son entreprise de directive sur le droit d’auteur et prend d’ores et déjà de sérieux engagements.
Le mois prochain, HBO lancera la huitième et ultime saison de Game of Thrones. Si l'attente est encore longue pour les fans qui ont hâte d'assister cette grande conclusion, les créateurs de la série ont préparé un petit quelque chose pour les faire patienter.
La startup française Keecker a annoncé la fin de son aventure, débutée en 2012, à cause d’un manque de fonds. Par conséquent, son petit robot autonome, destiné au grand public, ne sera plus produit.
07:28 | Robotique
Une équipe de chercheurs d’Harvard a réussi à percer le secret de la régénération du corps en étudiant une espèce de vers marins.
06:59 | Santé
D’après une source du site ComicBook, relayée ce 19 mars par IGN, l’intrigue de la prochaine trilogie Star Wars prendrait place sous l’Ancienne République, soit plusieurs siècles avant l’épopée des Skywalkers narrée dans les films de George Lucas.
06:30 | Star wars
Hyundai vient d’annoncer un partenariat avec Yandex, l’un des géants de la tech russe, visant à présenter un prototype de véhicule autonome d’ici la fin d’année
scroll top