Meng Wenzhou, fille du fondateur de Huawei, risque 30 ans de prison

10 décembre 2018 à 14h16
18
meng wanzhou Huawei.jpg

La directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, pourrait être extradée vers les États-Unis, qui l'accusent d'avoir interféré dans les sanctions prononcées contre l'Iran. La Chine, de son côté, exige sa libération immédiate.

Ce que l'on pourrait appeler « l'affaire Huawei VS États-Unis » continue de prendre chaque jour un peu plus d'épaisseur. Meng Wanzhou est l'un des personnages les plus importants de la firme chinoise, deuxième fabricant mondial de smartphones. D'une part, elle en est la directrice financière, d'autre part, elle est la fille du fondateur de Huawei, Ren Zhengfei. Alors, forcément, son arrestation provoque des remous...

Détenue depuis le 1er décembre 2018 au Canada, Meng Wanzhou est accusée par les USA d'avoir caché des liens entre Huawei et une firme, Skycom, qui tentait de contourner les sanctions américaines et européennes prononcées contre l'Iran. La dirigeante risque gros, alors que l'incident diplomatique semble poindre.

La Chine prévient le Canada des « graves conséquences causées »

Huawei est devenue une cible prioritaire de plusieurs pays comme les États-Unis, la Nouvelle-Zélande ou le Royaume-Uni, pour qui l'entreprise de Shenzhen est affiliée aux services de renseignement chinois.

Meng Wanzhou, 46 ans, a été arrêtée au tout début du mois de décembre, à la demande des autorités américaines, alors qu'elle était en transit entre deux vols à l'aéroport de Vancouver. Cette dernière est passible de poursuites pour conspiration en vue de frauder les banques. Sa libération sous caution a été écartée, car cela pourrait lui permettre de fuir, selon un avocat présent au Canada. Les États-Unis souhaitent même son extradition.

Pour les faits qui lui sont reprochés, Meng Wanzhou risque une peine pouvant aller jusqu'à 30 ans de prison. Pékin, qui considère que l'arrestation de la dirigeante constitue une grave violation de ses droits, réclame sa libération immédiate sans condition. Le ministère chinois des Affaires étrangères prévient par ailleurs le Canada de devoir assumer « la pleine responsabilité des graves conséquences causées ».

Une extradition difficile à envisager pour le moment

Sur le plan juridique, David Martin, avocat de Meng Wanzhou, affirme que les preuves présentées, comme l'utilisation d'adresses électroniques Huawei par des employés de Skycom, ne prouvent en rien que la dirigeante a enfreint les lois américaines ou canadiennes. Son extradition vers les USA pourrait prendre des mois, voire des années.

En attendant, les faits tendent encore un peu plus les relations commerciales entre les États-Unis et la Chine.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
0
captj
Mdr, c’est les Etats Unis qui a décidé de punir l’Iran, pas la chine. Quil s’occupe de leur affaire…
jaceneliot
C’est vraiment des criminels ces ricains. C’est atroce ce qu’ils font, ça n’a rien à voir avec les droites de l’hommes. Si le citoyen était européen, ça déclencherait une crise politique mondiale, quel lâcheté…
NOXteam
Ya pas intérêt à être américain et mettre les pieds en Chine moi jjvous le dis et là c’est uniquement la faute des gouvernements ricains et chinois…
bmustang
Et nous avec Ghons ! est ce que le ministère des Affaires étrangères menace le japon! NON! Alors la chine doit respecter la décision prise par le canada pour violation des les lois américaines ou canadiennes
kefeng
Honnêtement, je ne comprends pas. Comment les USA peuvent se permettre d’interdire à une entreprise étrangère de commercer avec un pays? Huawei commerce avec qui il veut non? Si les USA n’apprécient pas, ils ont le droit de boycotter Huawei. Si nous nous rendons en Iran, on sera simplement interdit de séjour aux USA, sans plus. Ce n’est pas un troll, je ne comprends vraiment pas…
fawaz
J’avoue que son selfie pris avec son P20 pro est très réussi et montre les qualités indéniables de leur dernier flagship.
Niverolle
C’est juste histoire de rapport de force : https://fr.wikipedia.org/wiki/Extraterritorialité_du_droit_américain
CM35
Honteux, à vomir !<br /> Les USA devront payer pour toutes leurs nuisances.<br /> Et à lire ceci : « Cette dernière est passible de poursuites pour conspiration en vue de frauder les banques », on constate que l’ennemi est encore mieux défini, toujours le même d’ailleurs…<br /> Il faudra bien régler ça un jour ou l’autre…
kefeng
Merci pour ce lien. Je n’avais pas connaissance d’un tel principe. De ce que j’ai pu lire après quelques recherches sur Google, ça fait froid dans le dos et ça semble confirmer les soupçons de certains : cette arrestation n’est qu’un prétexte pour mettre des bâtons dans les roues de Huawei.
CM35
Exactement…
Benjamin667
Tout le monde sait que Facebook, Google, etc nous espionnent et ça ne dérange personne apparemment !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

⚡️ Bon Plan : SSD Kingston A400 960 Go à 114€ avec le code ITEXTRA5
Amazon va pénaliser les vendeurs qui ne protègent pas suffisamment leurs colis
Huawei prévoit de consacrer deux milliards à la cybersécurité
⚡️ Bon Plan : Casque Sony WH-CH700N à 99 euros
Le rappeur Soulja Boy lance sa console de jeu, et ça n’a pas l’air très légal
Google et Levi's inventent une veste qui alerte en cas d’oubli du smartphone
Le moteur PhysX de Nvidia passe en open source
Australie : une nouvelle loi sur la cybersécurité inquiète les géants de la tech
🔥 Fifa 19, Call of Duty, God of War : Notre sélection de pack PS4 Pro pour Noël
Le Xiaomi Mi Mix 3, 5G et Snapdragon 855, disponible en 2019
Haut de page