Huawei Mate X : on a pris en main le smartphone pliant

02 mars 2019 à 10h20
21
20190301_112522.jpg

Huawei avait profité du MWC de Barcelone pour lever le voile sur son smartphone pliant : le Mate X. Ce concurrent de Samsung et de son « Fold » devrait être commercialisé dans le courant de l'année 2019, probablement pas avant cet été. Seul problème : pendant le salon du mobile, le fameux Mate X était sous cloche. Impossible de le toucher et encore moins de le plier... autant dire rageant. Mais heureusement, la frustration a pris fin hier matin. La division française de Huawei, sous houlette de Bruce Li, l'un des vice-présidents du constructeur, avait convié la presse française à une rencontre plus intime avec l'un des smartphones les plus attendus de l'année. Voici donc nos premières impressions.


Mise en garde

Avant toute chose, il convient de souligner que le produit que nous avons brièvement eu entre les mains n'est pas tout à fait le Mate X qui sera commercialisé dans quelques mois. Il s'agit plus précisément d'un modèle de présérie qui devrait encore subir des modifications substantielles. Des caractéristiques aussi importantes que le poids du smartphone seront modifiées lors des derniers mois de développement. C'est la raison pour laquelle Huawei n'a pas souhaité nous communiquer certaines des spécificités techniques du produit. Dans la même optique le « look and feel » sera lui aussi amené à évoluer. Certaines des imperfections que nous avons pu ressentir et dont nous allons vous faire part seront à n'en point douter gommées dans la version finale du Mate X. En conséquence, cette première prise en main ne saurait avoir valeur de premier test.

Néanmoins c'est l'occasion parfaite de manipuler une nouvelle forme de smartphone, celle qui est censée révolutionner le marché dans les mois à venir.

20190301_113913.jpg

Quelques pixels de douceur dans un monde de brutes

Le premier contact avec le Mate X est forcément particulier. La fragilité apparente du produit nous contraint à « prendre des gants » et à surjouer la délicatesse. Forcément un écran OLED pliable ça perturbe, même des paluches habituées à jongler avec des smartphones haut de gamme. On effleure le produit, on le fait pivoter en douceur jusqu'au premier pliage, et là... magie ; un léger appui permet d'accompagner le mouvement initié par la charnière centrale et son mécanisme au nom barbare : « falcon wing hinge mecanism ». Un clic d'un autre âge (ce détail sera sans doute changé dans la version finale) nous informe que le Mate X est replié. Pour revenir au mode tablette, rien de plus simple : il suffit d'appuyer sur le bouton central et de laisser la magie opérer. Là aussi, la main accompagne naturellement le dépliage mais n'influe en rien sur la vitesse. Il faut moins de trois secondes pour que le smartphone se plie ou se déplie, ce qui est tout à fait acceptable.

Notre délicatesse exagérée laisse bientôt place à davantage d'assurance et ce ne sont pas les ingénieurs chinois présents pour l'occasion qui s'en plaindront. Eux manipulent le Mate X de manière très classique et nous incitent à en faire de même. Une seule contrainte : ne pas déplier l'écran sans avoir appuyé sur le bouton au préalable au risque de le faire voler en éclats.

20190301_112530.jpg

Mate X : des dimensions XXL

L'autre surprise vient de la relative finesse du Mate X. On pourrait s'attendre à ce que dans sa forme pliée, le smartphone de Huawei paraisse bien épais. Et pour cause : ne sont-ce pas deux écrans qui se superposent ? Il n'en est rien. Avec ses 11 mm d'épaisseur, il est à peine plus grassouillet que les smartphones haut de gamme actuels, qui affichent autour de 8 mm d'épaisseur.
Plié, le Mate X présente donc deux écrans, un sur chaque face. Le plus grand affiche une diagonale de 6,6'' (19,5:9 en 2480 x 1148 pixels). Le second de 6,38'' (25:9 en 2480 x 892) doit abandonner son flanc gauche à une charnière sur laquelle se trouvent une partie des composants et le bouton de déverrouillage.

Déplié, il prend une forme assez proche d'une Kindle Oasis, la liseuse d'Amazon, avec un grip latéral et affiche surtout une finesse déroutante de seulement 5,4 mm. En main, le Mate X est très agréable, à peine plus lourd qu'un smartphone classique. On s'imagine tout à fait en train d'enchainer les épisodes d'Umbrella Academy sur Netflix ou de jouer à Command and Conquer Rivals. L'expérience est malgré tout perturbée par quelques boursouflures au bas et au centre de l'écran, là où il est censé se plier, mais chez Huawei on assure que ce défaut n'aura plus lieu d'être dans la version commerciale.

20190301_112602.jpg

Deux écrans ? Pour quoi faire ?

Au bout de quelques instants d'utilisation se pose l'inévitable question : quel usage pour ces deux écrans ? Pour le moment, les réponses de Huawei sont assez approximatives. Et pour cause, ce sont les utilisateurs et les développeurs d'applications qui définiront, avec le temps, les nouveaux usages du smartphone pliant. En attendant, les démonstrations du constructeur chinois sont assez sommaires : du multitâche sur chaque écran, un grand confort de lecture en vidéo, et un mode selfie assez intéressant qui permet à la personne photographiée de se voir dans le second écran. En dehors de ces quelques prouesses, l'utilisation est assez proche d'un smartphone classique ou d'une tablette. La faute sans doute à un OS qui n'a pas encore intégré la spécificité du double écran.

Même si on sait que Google a participé au développement du Mate X, force est de constater qu'Android n'est pas adapté au format pliant. Là aussi, le temps et l'implication des développeurs devraient changer la donne.

20190301_112743.jpg

Ça ronronne sous le capot

Enfin, il ne faudrait pas résumer le Mate X à un « simple » smartphone pliable. Si l'intérêt réside bien évidemment dans l'écran, Huawei a également mis les bouchées doubles sous le capot. Le fleuron du constructeur embarque un processeur Kirin 980 et un modem 5G maison, le Balong 5000. Il est aussi doté d'une batterie de 4500 mAh et de la technologie SuperCharge en 55W. Concrètement, Huawei affirme qu'il sera possible de recharger 85% de la batterie du Mate X en 30 mn.

20190301_112634.jpg

Mate X : un gros potentiel de séduction ?

Au final, que penser de ces quelques instants en compagnie du Mate X ? Tout d'abord qu'il ne s'agit pas d'un gadget ou d'une quelconque performance technique mais bien d'un smartphone réel et abouti. C'est aussi l'acte de naissance d'un format auquel il faudra peut-être s'habituer. Le double écran pliant est séduisant, sa réalisation bluffante mais les usages restent à inventer. L'idée du smartphone pliable est toujours aussi séduisante même après cette prise en main et c'est peut-être là une première victoire pour Huawei. Pour le reste, il faudra compter sur la créativité des développeurs, l'imagination des premiers utilisateurs et convaincre le plus grand nombre qu'il en coûte 2299€ pour plier un smartphone en deux.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
0
Rapidkiller
Malgré la pommade passée par Clubic sur ce pliant, aucun intérêt pour moi dans cette gamme de produit !
Blues_Blanche
Si on exclut le côté phantasme de déplier l’écran, je ne suis pas sûr qu’il y ai un intérêt à l’usage qui justifie de dépenser autant. En imaginant que le prix soit celui des téléphones actuels, je doute aussi. Est-ce agréable sur le plan esthétique et ergonomique ?
NOXteam
ce sera un échec commercial
Oncle_Picsou
Pour l’instant non, mais lorsqu’il sera possible d’avoir un téléphone assez fin qui se plie en 3 ou 4, ca va faire un carton.<br /> Le problème principal, c’est que pour l’instant on se retrouve avec un écran carré pas vraiment utile. Quand on pourra se retrouver avec un vrai grand écran avec un ratio proche du 16/9 (avec 3 ou 4 pliures donc), cela va tout changer!<br /> Je doute d’ailleurs que cela vaille le coup pour les développeurs de se casser le bol à bosser sur une utilité pour cet écran carré, qui est à mon sens seulement transitoire.
Blues_Blanche
Mais un écran trop grand ce n’est pas pratique à tenir. De plus avec la mode des borderless c’est encore pire. Peut-être un écran déroulant il y a des possibilités ?
Sayami
A mon avis et avec mon utilisation que je fais d’un smartphone le seul intéret d’un tel écran serait la lecteur mais a plus de 2000€ l’engin je préfère encore transporter mon roman du moment avec moi
Sampro
c’est encore un gadget technologique plus autre chose<br /> le smartphone au design actuel font le job, bien sur il faut bien que ça évolue encore, mais c’est déjà bien de commence par la
yadelajoie
Quand est-il de la coque et de la protection de l’écran sachant que l’écran est mobile ?<br /> C’est inexistant, donc sujet aux rayures et aux chocs.
benben99
Belle machine. Beaucoup mieux que le samsung avec les barres noires.
BetaGamma
Lire autant d’aneries dans les commentaires… affligeant… trop cher, comprends pas l’intérêt, etc. Si le monde avait été pensé par des gens comme vous… il n’existerait plus… surtout des gens qui se font dessus au moindre changement de forme des coins d’iPhone en hurlant au genie
Strat0s
si on avait donner un euros chaque fois qu’un vieux “con” excuse moi du mots a dis ca chaque fois qu’il entendait parler d’une nouveauté et bien je serait asser riche pour m’en prendre un de mate x
NOXteam
Si tu veux on en reparle dans 1 an. En l’état et à mon humble avis, leur Mate X sera un échec commercial, je maintiens. Peut-être sortiront-ils d’autres modèles, plus fonctionnels, moins mastoc, moins cher. A ce moment là peut-être que je te dirai l’inverse.
megadub
Ce ne sera pas un échec dans la mesure où il n’y a probablement aucun objectif de vente. C’est un produit qui a des vertus plus marketing pour l’image de Huawei qu’autre chose (être le premier sur un marché, c’est super important). Déjà, ce sera toujours à la limite du prototype à sa sortie, à mon avis, le form factor ne peut pas fonctionner (je ne vois pas comment il serait possible de ne pas avoir un bourlet au milieu en partant d’un écran plié vers l’extérieur), ensuite l’OS n’est pas tout à fait près et enfin, les développeurs ne sont pas du tout près <br /> J’imagine que ce type de smartphone remplacera les petites tablettes à terme mais pour le moment c’est pas encore mûr. En tout cas, c’est pas impossible qu’on retrouve des écrans souples sur des smartphones non pliables parce que ça risque moins de se briser
Fodger
Clubic n’aborde curieusement jamais la question de l’impact sur l’environnement.<br /> Vous êtes sacrément en retard.
Urleur
mieux vaut attendre des nouvelle versions, car les premières sont souvent des tests donc 2021 on auras droit à des v2 v3 etc… et moins chers !
DirtyShady
En quoi un smartphone pliable apporterait un grand confort pour les videos ?<br /> Si je ne me plante pas un smartphone pliable correspond a du 4/3, est ce le format standard pour la video ??? La tronche des videos 16/9 sur un écran pliable…
megadub
L’écran est plus grand tout simplement. Effectivement le format ajoutera des bandes noires mais quand même, d’un grand téléphone, tu as une petite tablette.
Octocat
“échec commercial” “techno qui sert à rien”.<br /> Je savais pas qu’on avait autant de visionnaires sur Clubic. <br /> La technologie est encore jeune, d’où le prix, et le design qui ne convient pas forcément à tout le monde, mais c’est une sacré prouesse et vraiment, ça donne envie pour l’avenir.<br /> Vous voyagez jamais ? Vous avez jamais passé plusieurs heures dans un transport ? Regarder un film sur son téléphone c’est nul, sur une tablette ça demande forcément une connexion et pour le coup, transporter un appareil en plus… le téléphone hybride qui se déplie format tablette, c’est le rêve.<br /> Il faut voir plus loin qu’un simple gadget, ça ouvre la perspective à des solutions incroyables, la puissance des téléphones de nos jours permet de faire tourner PUBG ou Fortnite, graphiquement c’est pas rien. Imaginez un peu le jour ou votre téléphone sera capable de remplacer un PC, de se déplier sous forme d’écran et de pouvoir y connecter un clavier ou une souris…<br /> C’est une technologie énorme, certes un peu jeune et on en paye le prix, mais c’est incroyable et ça promet vraiment.
twist_54
Personnellement j’y trouve un énorme potentiel, un smartphone c’est bien mais dès qu’il s’agit de surfer/lire/jouer dans une salle d’attente ou dans les transports en commun cela fatigue vite les yeux et les cervicales. Et c’est là que ce genre de produit m’intéresserait si j’avais le budget et la nécessité de changer.
tangofever
Deux écrans oui mais se dépliant comme un livre, ici le sens d’ouverture n’est pas très ergonomique ou alors il faudrait qu’il puisse se replier sur 360°. Après, il ne faut pas être réfractaire on leurs trouvera bien des usages, en jeu pour les gamers ça permettra d’avoir des boutons bien distincts et non les doigts sur l’écran . Faire de la visio-conférence aussi
mart666
L’Iphone 6 pliable était plus compact on dirait
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Fix It Already : une initiative qui vise à renforcer la sécurité des données
⚡️ Bon plan : Samsung Galaxy Tab S3 9.7
New-York fait pression pour qu'Amazon y construise son siège social
L'OMS veut réglementer le niveau sonore des smartphones pour limiter les pertes d'audition
Monaco fait fi des polémiques et s'allie à Huawei pour déployer la 5G sur son territoire
AMD fait aussi appel à Samsung pour fabriquer ses puces Polaris 30
Denon lance 2 platines vinyle, dont une pouvant numériser votre collection
Qu'est-ce que Sigfox, le réseau de télécom intégré à la Freebox Delta ?
Brave : les extensions Chrome débarquent sur le navigateur
Resident Evil 2 : 3 millions de copies distribuées en 3 jours (mieux que Resident Evil 7)
Haut de page