Huawei : "Les États-Unis ne peuvent pas nous écraser"

le 20 février 2019
 0
Huawei

La guerre économique entre la Chine et les États-Unis fait rage. Nouvel épisode avec un entretien complet accordé par Ren Zhengfei, le PDG de Huawei, à la BBC. Ce dernier pointe les pressions croissantes contre son entreprise de la part des USA et cible Donald Trump. « Les États-Unis ne peuvent pas nous écraser », dit-il.

« Le monde a besoin de Huawei, car nous sommes en avance », explique Ren Zhengfei, le PDG de l'entreprise, dans un entretien accordé à la BBC. Lui, qui a créé Huawei en 1987, n'est pas du genre à multiplier les déclarations publiques. Or, le champion chinois des mobiles Huawei Technologies est dans le collimateur des États-Unis : lien avec les services de renseignements chinois, relations douteuses avec l'Iran...

Huawei, les Etats-Unis et les autres


Déjà, en fin d'année dernière, la directrice financière Meng Wanzhou (fille de Ren Zhengfei) a été arrêtée au Canada pour motif de viol de l'embargo américain sur l'Iran. Dans ce contexte tendu, Donald Trump pourrait signer l'executive order bannissant le géant chinois des réseaux américains très prochainement, estimant que Huawei est un « Cheval de Troie » de la Chine. De même, les États-Unis invitent leurs partenaires économiques à ne plus utiliser de produits conçus par Huawei. Ambiance.

Malgré les tensions, le géant Huawei ne tremble pas et ose même le discours de défiance via la voix de son PDG. « Les Etats-Unis nous ciblent et nous attaquent sans cesse. Cela nous pousse à améliorer encore nos produits et nos services », confie Ren Zhengfei. Sur l'arrestation de sa fille, l'homme est là aussi direct : « Cela n'a pas eu de conséquence sur le fonctionnement de Huawei. Ils ont cru (les États-Unis, ndlr) qu'en l'arrêtant, ils allaient nous faire tomber, mais nous sommes là. Nous continuons d'avancer, toujours ».

Les ambitions de Huawei mises à mal ?


Huawei veut détrôner Samsung de sa place de leader de vente de smartphones en 2019 et continue son match en parallèle avec Apple. Le contexte actuel de tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine n'aide pas, mais la prise du parole du dirigeant est un signe fort. Le géant entend muscler son jeu et écouler 250 millions d'unités en 2019, puis 300 millions en 2020.

Huawei n'a peur de rien, ni de personne, mais la guerre commerciale et ses effets sur les relations avec ses fournisseurs (dont Qualcomm, Intel, Microsoft, Broadcom) pourrait mettre à mal sa stratégie de conquête... À moins d'un désaveu de la politique américaine à l'encontre du géant chinois par d'autres partenaires économiques.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Elon Musk a publié une photo qui s’apparenterait au bloc lumineux de son pick-up Tesla. Rapidement, les internautes se sont lancés dans la conception de rendus visuels 3D. L’occasion d’avoir une idée plus ou moins claire de son design final.
Apple annonce par surprise une mise à jour de sa gamme d’iMac. Point de nouveau design, mais une évolution des configurations proposées, après presque deux années sans remise au goût du jour.
D’après Judd Heape, cadre de Qualcomm attaché aux management produits (mais aussi aux secteurs caméra et vidéo chez le géant californien), de « multiples marques » de smartphones travailleraient actuellement au lancement, dès la fin 2019, de mobiles équipés de capteurs 64 Mpx. Des caméras pourvues de plus de 100 Mpx seraient aussi sur le point d’arriver sur smartphone, apprend-on de l’intéressé, qui n’a pas souhaité donner les noms des entreprises concernées.
Turtle Beach annonce les Battle Buds, de nouveaux écouteurs taillés pour le jeu vidéo et affichés à seulement 29,99 euros.
Samsung annonce qu’il tiendra une conférence le 10 avril prochain. Conférence pour laquelle le constructeur sud-coréen nous invite à « entrer dans l’ère de la vie ».
Google+ ne disparaîtra pas totalement de la surface du web. Internet Archive travaille à conserver une copie des posts publiés sur le réseau social, qui fermera ses portes dans quelques jours.
13:49 | Google+
Quelques informations sur le prochain épisode de Call of Duty laissent entendre qu’il laisserait de côté les personnages spécialistes et le mode Battle Royale.
Le gouvernement américain travaille à la mise au point d’un système de vote électronique plus sécurisé que les machines à voter utilisées aujourd’hui lors des élections.
C’est ce soir à 18h heure française que Google entend dévoiler officiellement son service de cloud gaming en direct de la Game Developers Conference de San Francisco.
On vous en parlait : Xiaomi a officiellement dévoilé son Black Shark 2 lors d’un événement qu’il a tenu, hier, à Pékin.
12:29 | Smartphone
Brian Acton veut que les utilisateurs de Facebook actionnent la suppression de leur compte... Encore.
12:09 | Facebook
C'est un autre habitué de la rubrique consacrée aux bons plans qui fait son grand retour aujourd'hui. Vous l'aurez sans doute reconnu, il s'agit du casque Bluetooth TaoTronics avec réduction de bruit. Il est actuellement vendu à 41,99€ au lieu de 59,99€ chez Amazon.
Comme attendu, l’opérateur annonce des résultats décevants pour son année 2018. Évoquant une année de transformation >>, Free a vu son résultat chuter de 18,5 % et un chiffre d’affaires en légère baisse.
11:49 | Free
Porsche a confirmé l'arrivée de sa Taycan Cross Turismo à la fin de l'année 2020, soit une année après l'arrivée de la Porsche Taycan.
scroll top