En plein procès, Google affirme que la politique antimonopole de l'UE "menace l'innovation"

13 février 2020 à 18h28
0
commission européenne.jpg

La bataille juridique entre Google et l'Union européenne a véritablement repris. Alors que la firme américaine s'est vu infliger des amendes de plusieurs milliards d'euros depuis 2017, elle a entamé sa défense en brandissant l'argument de l'innovation et de l'intérêt des consommateurs.

Alors que Google a été déclarée coupable, à plusieurs reprises, d'abus de position dominante, l'entreprise a fait appel dans chacun des cas. Après avoir préparé ses arguments, elle a commencé à les présenter hier, devant le tribunal de l'Union européenne, à Luxembourg.

Google aurait dû renoncer à sa recherche d'innovation

Retour deux ans plus tôt. En juin 2017, la Commission décide d'infliger une amende de 2,42 milliards d'euros à Google, pour avoir profité de sa position pour favoriser son comparateur de prix, Google Shopping, au détriment des concurrents de ce dernier. Un montant record à l'époque, qui sera finalement battu un an plus tard par... Google.


Sans surprise, l'entreprise avait décidé de faire appel. Et dès le premier jour du procès, son avocat, Thomas Graf a dénoncé la politique menée par l'UE : « Si Google avait été confrontée à la décision de la Commission en 2008, elle n'aurait eu d'autre choix que d'abandonner ses technologies et ses designs innovants ».

La même défense qu'Apple

Cette ligne de défense, en revanche, ne semble pas tout à fait innovante. Elle reprend en effet un argument souvent mis en avant, et utilisé pas plus tard que le mois dernier par Apple. L'entreprise de Tim Cook dénonçait alors l'uniformisation des chargeurs, souhaitée par l'Union européenne, clamant qu'une telle manœuvre risquait de tuer l'innovation...


Mais si cette stratégie fait mouche, Google aura certainement à cœur de l'employer de nouveau. Car ce procès en appel n'est que le premier de la série en cours. Par la suite, la filiale d'Alphabet cherchera à contester l'amende de 4,34 milliards d'euros, infligée par la Commission européenne en juillet 2018 pour abus de position dominante sur son OS Android, puis celle de 1,49 milliard d'euros, datant de mars 2019, relative à ses pratiques anticoncurrentielles pour sa régie publicitaire AdSense.

Source : Business Insider
Modifié le 14/02/2020 à 08h47
18
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top