🔴 French Days : ventes flash jusqu'à - 50% 🔴 French Days 2022 : ventes flash jusqu'à - 50%

En plein procès, Google affirme que la politique antimonopole de l'UE "menace l'innovation"

14 février 2020 à 08h47
18
commission européenne.jpg

La bataille juridique entre Google et l'Union européenne a véritablement repris. Alors que la firme américaine s'est vu infliger des amendes de plusieurs milliards d'euros depuis 2017, elle a entamé sa défense en brandissant l'argument de l'innovation et de l'intérêt des consommateurs.

Alors que Google a été déclarée coupable, à plusieurs reprises, d'abus de position dominante, l'entreprise a fait appel dans chacun des cas. Après avoir préparé ses arguments, elle a commencé à les présenter hier, devant le tribunal de l'Union européenne, à Luxembourg.

Google aurait dû renoncer à sa recherche d'innovation

Retour deux ans plus tôt. En juin 2017, la Commission décide d'infliger une amende de 2,42 milliards d'euros à Google, pour avoir profité de sa position pour favoriser son comparateur de prix, Google Shopping, au détriment des concurrents de ce dernier. Un montant record à l'époque, qui sera finalement battu un an plus tard par... Google.


Sans surprise, l'entreprise avait décidé de faire appel. Et dès le premier jour du procès, son avocat, Thomas Graf a dénoncé la politique menée par l'UE : « Si Google avait été confrontée à la décision de la Commission en 2008, elle n'aurait eu d'autre choix que d'abandonner ses technologies et ses designs innovants ».

La même défense qu'Apple

Cette ligne de défense, en revanche, ne semble pas tout à fait innovante. Elle reprend en effet un argument souvent mis en avant, et utilisé pas plus tard que le mois dernier par Apple. L'entreprise de Tim Cook dénonçait alors l'uniformisation des chargeurs, souhaitée par l'Union européenne, clamant qu'une telle manœuvre risquait de tuer l'innovation...


Mais si cette stratégie fait mouche, Google aura certainement à cœur de l'employer de nouveau. Car ce procès en appel n'est que le premier de la série en cours. Par la suite, la filiale d'Alphabet cherchera à contester l'amende de 4,34 milliards d'euros, infligée par la Commission européenne en juillet 2018 pour abus de position dominante sur son OS Android, puis celle de 1,49 milliard d'euros, datant de mars 2019, relative à ses pratiques anticoncurrentielles pour sa régie publicitaire AdSense.

Source : Business Insider
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
12
KlingonBrain
L’innovation ne justifie pas tout.<br /> Il existe d’autres considérations qui sont aussi importantes, voir plus.
bmustang
des arguments trop communs de la part de google et qui reviennent souvent dans leur défense. L’autre argument de dire, c’est ce que l’utilisateur veut est totalement ridicule, l’utilisateur subit un point c’est tout et manque souvent de curiosité et de comparaison.
fawaz
Innovation comme … Stadia ??
stratos
non innovation comme acheter tous les petits dev pour tuer la concurrence
Blues_Blanche
Un monopole ne favorise pas la concurrence. Si google n’existait pas l’offre concurrentielle serait sans aucun doute plus large sur les marché que la firme occupe très majoritairement.<br /> Cette firme ne mérite qu’a ce qu’on lui ferme définitivement notre marché (pour rester polis).
notolik
Non, comme Google+<br /> OK je retourne au néant…
Popoulo
Non, comme Open Office en firewall/antivirus/antimalwares etc… l’innovation à la française quoi.
Popoulo
Encore un qui découvre le monde. Arrêtez de fricoter avec des licornes…
Popoulo
Mdr. Et attendre d’avoir des produits « made in UE » lol… jerry. Merci.
Blues_Blanche
Tu sais pourquoi Google et Facebouc n’existent pas en Europe ?<br /> Car à l’époque de leur création il était considéré comme inconcevable / inacceptable de faire de l’espionnage de masse, de fichier les gens… Donc personne ne s’est lancé, contrairement à des pays comme la Chine ou la Russie.
tfpsly
Tu sais pourquoi Google et Facebouc n’existent pas en Europe ?<br /> Car à l’époque de leur création il était considéré comme inconcevable / inacceptable de faire de l’espionnage de masse, de fichier les gens…<br /> Google et Facebook ont été créés pour faire de l’espionnage de masse (donc par le gouvernement américain je suppose…) <br /> T’as oublié ton chapeau : <br /> Plus sérieusement : il y a eu pleins de moteurs de recherche créés aux USA avant Google, et avec un bon succès à l’époque (Lycos, Altavista, Yahoo etc.) et ailleurs (Daum en Corée dès 1995). En Europe… Rien ou presque (pourtant W3Catalog (Suisse) Aliweb (UK) SAPO (Portugal) et JumpStation (UK) ont été des précurseurs, mais sans succès ni vrai commercialisation).<br /> Le problème, c’est le manque d’innovation en Europe.
Blues_Blanche
Non aucun de ces moteurs ne fonctionnaient sur le suivit, l’identification de l’internaute, mais des revenus d’annonceurs sur le modèle de la TV. Ces sociétés ont fait du ciblage individualisé et aussi du suivit sur l’internet de partout, pas seulement sur leur moteur ou site. Ces informations dans une société qui a un minimum de Valeurs (l’Europe par exemple) relève de la vie privée et de la liberté. Les Valeurs ne sont pas les mêmes aux EU où la 1ere Valeur est l’argent, pour la Chine et la Russie je te laisse deviner.<br /> En Europe il y a de plus une mémoire de l’histoire où les fichages de population ont été utilisés…<br /> Je n’ai jamais parlé de fichage à des fins de renseignement du gouvernement. Tu interprètes selon un vue orientée et limitée ! Ou ce n’est pas ta vue ?
carinae
le problème n’est pas tant le manque d’innovations, je rappelle qu’Altavita a été en partie inventé pas un Français, que bon nombre de français participent a la mise au point de beaucoup de produits estampillés US … c’est, a mon sens, plutôt une question de moyens…<br /> En Europe on est plus frileux qu’aux USA qui n’hésitent pas a prendre des risques et quand ca paye (parce que ce n’est pas toujours le cas) c’est bingo pour eux.<br /> Ils mettent les moyens la ou nous on mets des procédures …Le dernier cas en date Zapatta avec son engin … il était a 2 doigts de travailler avec les USA avant que l’armée ne lui passe un contrat.<br /> Ceci étant il est évident que globalement on a raté le virage de l’Informatique et du smartphone …
tfpsly
le problème n’est pas tant le manque d’innovations, je rappelle qu’Altavita a été en partie inventé pas un Français<br /> Un Français travaillant dans une équipe de DEC, innovation américaine donc. Je confirme ce que je disais, l’Europe a complètement raté toute innovation informatique depuis les années fin 80 / début 90. Pas pour rien que tant d’ingénieurs et docteurs en Sc partent justement.
tfpsly
Blues_Blanche:<br /> Non aucun de ces moteurs ne fonctionnaient sur le suivit, l’identification de l’internaute, mais des revenus d’annonceurs sur le modèle de la TV.<br /> Ah, je n’avais pas vu que tu m’avais répondu (pas de notification si tu ne cliques pas sur « Répondre » d’un message en particulier).<br /> Bref : non. Google a aussi démarré de la même manière, toujours aujourd’hui ils doivent tourner à 80% de revenus venant d’annonceurs (le reste étant YouTube, le clouds etc.), avec un ciblage très grossier et pas individualisé comme tu le dis. Voir les APIs d’AdWords, Adsense et co, elles sont publiques.<br /> Mais bon, c’est à la mode de critiquer Google, comme longtemps c’était à la mode de critiquer Microsoft.<br /> Je laisse Facebook à part, pour eux c’est évident.
Blues_Blanche
Là j’ai utilisé la flèche <br /> Cette entreprise nous méprise via nos institutions qui nous représentent (cf le titre). Le numéro unique d’identification de chaque appareils sous Android c’est pas pour faire joli… Bien sûr c’est différent de FBouc qui est un extrême à part. Tu sous estimes les capacités de Google à identifier des gens, des tendances, des opinions… Mais la question n’est pas là. C’est qu’en Europe le poids de l’histoire rend (ou rendait) ces méthodes inacceptables.
Carmageddon
@carinae<br /> Comme toujours…<br /> Le Temps – 3 Jun 18<br /> L’Amérique innove, la Chine copie, l’Europe réglemente<br /> OPINION. Le RGPD est entré en vigueur. A coups de centaines d’e-mails d’avertissement, on nous promet que nos données seront protégées. On peut tout de même avoir quelques doutes, selon notre chroniqueur<br />
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

French Days : TOP 10 des dernières promos folles !
AirPods 3 : les derniers écouteurs Apple sont bradés pour les French Days
Optez pour l'un des VPN les plus innovants à prix cassé avec cette offre spéciale French Days
Cdiscount brade ce PC portable gamer MSI (RTX 3050) pour les French Days
NordVPN rajoute une IP dédiée en option à son VPN
Windows 11 : sur les PC portables pliables, Microsoft reste à la traine
Le volant Logitech G29 et son levier de vitesse sont à prix cassé pour les French Days
French Days : Le MEGA TOP 10 des offres à ne pas louper
Une barre de son pour moins de 200€ ? Ce sont les French Days Boulanger !
French Days Xiaomi : l'excellent Redmi Note 10 Pro est moins cher sur le store officiel !
Haut de page