L'UE annonce avoir ouvert une enquête sur la collecte de données de Google

02 décembre 2019 à 14h10
0
commission européenne.jpg

Bruxelles a annoncé être en train d'enquêter sur les pratiques du géant du web, à l'instar des autorités américaines, qui placent aussi la firme en ligne de mire.

L'information communiquée ce week-end par l'Union européenne à nos confrères de Reuters intervient seulement quelques dizaines d'heures après la révélation d'une lettre adressée par 41 entreprises à la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager. Ces entreprises spécialisées dans la comparaison de prix en ligne pestent contre le fait que rien n'a changé malgré les premières sanctions européennes en la matière.

Une enquête préliminaire en cours

Cette fois, c'est sur le terrain de la collecte des données que Google est visée. Samedi, la Commission européenne a annoncé avoir ouvert une enquête sur les pratiques de la firme de Moutain View concernant la collecte des données. C'est plus exactement la façon dont la société américaine, filiale d'Alphabet, récolte les données puis les monétise, qui intéresse l'UE.


Le régulateur européen a adressé un courrier électronique à l'agence de presse, lui indiquant avoir envoyé des questionnaires dans le cadre d'une enquête préliminaire sur les pratiques de Google.

Dans le détail, la Commission européenne souhaite en savoir plus sur les données liées à la publicité en ligne, aux services locaux de recherche, aux services d'authentification, aux services de publicité ciblée ou encore aux navigateurs internet.

Déjà 8 milliards d'euros d'amende en deux ans sur le sol européen

Ces deux dernières années, l'Union européenne n'a pas épargné Google. En 2017, l'institution avait infligé une amende de 2,42 milliards d'euros à Google pour un abus de position dominante, après avoir favorisé son comparateur de prix Google Shopping, au détriment des autres.


En an plus tard, en juillet 2018, l'UE condamnait Google à 4,34 milliards d'euros d'amende pour son système d'exploitation mobile Android, puis à 1,5 milliard d'euros en mars dernier pour avoir abusé de la position dominante de sa régie publicitaire, AdSense.

Au total, la Commission européenne a infligé pour plus de 8 milliards d'euros d'amende à Google, en seulement deux ans. Au terme de la nouvelle enquête en cours, l'addition pourrait se corser un peu plus. En ajoutant à cela l'enquête géante antitrust menée aux États.Unis.

Source : Reuters
Modifié le 02/12/2019 à 16h06
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
scroll top