L'UE annonce avoir ouvert une enquête sur la collecte de données de Google

02 décembre 2019 à 14h10
0
commission européenne.jpg

Bruxelles a annoncé être en train d'enquêter sur les pratiques du géant du web, à l'instar des autorités américaines, qui placent aussi la firme en ligne de mire.

L'information communiquée ce week-end par l'Union européenne à nos confrères de Reuters intervient seulement quelques dizaines d'heures après la révélation d'une lettre adressée par 41 entreprises à la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager. Ces entreprises spécialisées dans la comparaison de prix en ligne pestent contre le fait que rien n'a changé malgré les premières sanctions européennes en la matière.

Une enquête préliminaire en cours

Cette fois, c'est sur le terrain de la collecte des données que Google est visée. Samedi, la Commission européenne a annoncé avoir ouvert une enquête sur les pratiques de la firme de Moutain View concernant la collecte des données. C'est plus exactement la façon dont la société américaine, filiale d'Alphabet, récolte les données puis les monétise, qui intéresse l'UE.


Le régulateur européen a adressé un courrier électronique à l'agence de presse, lui indiquant avoir envoyé des questionnaires dans le cadre d'une enquête préliminaire sur les pratiques de Google.

Dans le détail, la Commission européenne souhaite en savoir plus sur les données liées à la publicité en ligne, aux services locaux de recherche, aux services d'authentification, aux services de publicité ciblée ou encore aux navigateurs internet.

Déjà 8 milliards d'euros d'amende en deux ans sur le sol européen

Ces deux dernières années, l'Union européenne n'a pas épargné Google. En 2017, l'institution avait infligé une amende de 2,42 milliards d'euros à Google pour un abus de position dominante, après avoir favorisé son comparateur de prix Google Shopping, au détriment des autres.


En an plus tard, en juillet 2018, l'UE condamnait Google à 4,34 milliards d'euros d'amende pour son système d'exploitation mobile Android, puis à 1,5 milliard d'euros en mars dernier pour avoir abusé de la position dominante de sa régie publicitaire, AdSense.

Au total, la Commission européenne a infligé pour plus de 8 milliards d'euros d'amende à Google, en seulement deux ans. Au terme de la nouvelle enquête en cours, l'addition pourrait se corser un peu plus. En ajoutant à cela l'enquête géante antitrust menée aux États.Unis.

Source : Reuters
Modifié le 02/12/2019 à 16h06
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top