L'UE annonce avoir ouvert une enquête sur la collecte de données de Google

02 décembre 2019 à 16h06
4
commission européenne.jpg

Bruxelles a annoncé être en train d'enquêter sur les pratiques du géant du web, à l'instar des autorités américaines, qui placent aussi la firme en ligne de mire.

L'information communiquée ce week-end par l'Union européenne à nos confrères de Reuters intervient seulement quelques dizaines d'heures après la révélation d'une lettre adressée par 41 entreprises à la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager. Ces entreprises spécialisées dans la comparaison de prix en ligne pestent contre le fait que rien n'a changé malgré les premières sanctions européennes en la matière.

Une enquête préliminaire en cours

Cette fois, c'est sur le terrain de la collecte des données que Google est visée. Samedi, la Commission européenne a annoncé avoir ouvert une enquête sur les pratiques de la firme de Moutain View concernant la collecte des données. C'est plus exactement la façon dont la société américaine, filiale d'Alphabet, récolte les données puis les monétise, qui intéresse l'UE.


Le régulateur européen a adressé un courrier électronique à l'agence de presse, lui indiquant avoir envoyé des questionnaires dans le cadre d'une enquête préliminaire sur les pratiques de Google.

Dans le détail, la Commission européenne souhaite en savoir plus sur les données liées à la publicité en ligne, aux services locaux de recherche, aux services d'authentification, aux services de publicité ciblée ou encore aux navigateurs internet.

Déjà 8 milliards d'euros d'amende en deux ans sur le sol européen

Ces deux dernières années, l'Union européenne n'a pas épargné Google. En 2017, l'institution avait infligé une amende de 2,42 milliards d'euros à Google pour un abus de position dominante, après avoir favorisé son comparateur de prix Google Shopping, au détriment des autres.


En an plus tard, en juillet 2018, l'UE condamnait Google à 4,34 milliards d'euros d'amende pour son système d'exploitation mobile Android, puis à 1,5 milliard d'euros en mars dernier pour avoir abusé de la position dominante de sa régie publicitaire, AdSense.

Au total, la Commission européenne a infligé pour plus de 8 milliards d'euros d'amende à Google, en seulement deux ans. Au terme de la nouvelle enquête en cours, l'addition pourrait se corser un peu plus. En ajoutant à cela l'enquête géante antitrust menée aux États.Unis.

Source : Reuters
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
bmustang
si les gens étaient un peu plus curieux, il n’y aurait pas autant de donnée dans les systèmes de google, mais aussi de facebook. D’ailleurs quand est-il de l’enquête de l’ue sur facebook ?? On n’entend rien et ne voit rien venir ?
Saulofein
Facebook a pour but de déballer sa vie privée sur internet…<br /> Je ne comprend pas les gens qui jouent par la suite les vierges effarouchés a chaque nouvel article concernant Facebook et les données personnelles…
cloomcloom
Surtout qu’ils s’insurgent sur Facebook <br /> Mais c’est bon ils ont copié sur leur mur le fameux « je ne donne pas à Facebook la permission d’utiliser mes images, informations ou publications, tant du passé comme du futur. Par cette déclaration, je donne mon préavis à Facebook qu’il est strictement interdit de divulguer, copier, distribuer, ou prendre toute autre action contre moi sur la base de ce profil et / ou de son contenu. Le contenu de ce profil est une information privée et confidentielle. » <br /> Ils sont à l’abris
philouze
« Facebook a pour but de déballer sa vie privée sur internet…<br /> Je ne comprend pas les gens qui jouent par la suite les vierges effarouchés »<br /> Parce que Facebook remonte des datas depuis des sites tiers alors que vous n’êtes pas sur FB (mais en fait le petit bouton « partager » ou le « like FB » sous les articles est bien une micro session connectée de FB…) , parce que beaucoup de gens se croient à l’abri derrière leur pseudos, parce que nombreux croient que les données GPS ne sont pas transmises, parce des échanges que l’on pense semi-privés sur son états de santé finissent en données consolidées dans les listing de risques de vos assurances, et que vous vous demandez pourquoi telle assurance refuse de vous couvrir un prêt, parceque FB bâti des arborescences de liaison (vous ^^etes qui, vos potes sont eux et votent plutôt pour ce bord, vous avez des dettes …) etc etc etc…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Après Samsung et Xiaomi, c'est au tour de Motorola d'officialiser son Razr 2022
Microsoft introduit l'effet Mica dans Word 2021
Microsoft corrige plus de 120 failles, dont 17 critiques
Offrez-vous un haut niveau de cybersécurité à bon prix avec cette suite antivirus Norton
Top 5 des applications à tester ce week-end sur votre smartphone
Waze et Google Maps pourraient bientôt devenir moins efficaces contre les bouchons
Voici les 10 chaînes YouTube les plus suivies en France et dans le monde
Faites de réelles économies sur votre forfait mobile avec l'offre Prixtel !
Cette solution VPN a vraiment tout pour vous séduire, à commencer par son prix
Classiscam : le business du scam rodé à grande échelle
Haut de page