L'UE annonce avoir ouvert une enquête sur la collecte de données de Google

02 décembre 2019 à 14h10
0
commission européenne.jpg

Bruxelles a annoncé être en train d'enquêter sur les pratiques du géant du web, à l'instar des autorités américaines, qui placent aussi la firme en ligne de mire.

L'information communiquée ce week-end par l'Union européenne à nos confrères de Reuters intervient seulement quelques dizaines d'heures après la révélation d'une lettre adressée par 41 entreprises à la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager. Ces entreprises spécialisées dans la comparaison de prix en ligne pestent contre le fait que rien n'a changé malgré les premières sanctions européennes en la matière.

Une enquête préliminaire en cours

Cette fois, c'est sur le terrain de la collecte des données que Google est visée. Samedi, la Commission européenne a annoncé avoir ouvert une enquête sur les pratiques de la firme de Moutain View concernant la collecte des données. C'est plus exactement la façon dont la société américaine, filiale d'Alphabet, récolte les données puis les monétise, qui intéresse l'UE.


Le régulateur européen a adressé un courrier électronique à l'agence de presse, lui indiquant avoir envoyé des questionnaires dans le cadre d'une enquête préliminaire sur les pratiques de Google.

Dans le détail, la Commission européenne souhaite en savoir plus sur les données liées à la publicité en ligne, aux services locaux de recherche, aux services d'authentification, aux services de publicité ciblée ou encore aux navigateurs internet.

Déjà 8 milliards d'euros d'amende en deux ans sur le sol européen

Ces deux dernières années, l'Union européenne n'a pas épargné Google. En 2017, l'institution avait infligé une amende de 2,42 milliards d'euros à Google pour un abus de position dominante, après avoir favorisé son comparateur de prix Google Shopping, au détriment des autres.


En an plus tard, en juillet 2018, l'UE condamnait Google à 4,34 milliards d'euros d'amende pour son système d'exploitation mobile Android, puis à 1,5 milliard d'euros en mars dernier pour avoir abusé de la position dominante de sa régie publicitaire, AdSense.

Au total, la Commission européenne a infligé pour plus de 8 milliards d'euros d'amende à Google, en seulement deux ans. Au terme de la nouvelle enquête en cours, l'addition pourrait se corser un peu plus. En ajoutant à cela l'enquête géante antitrust menée aux États.Unis.

Source : Reuters
Modifié le 02/12/2019 à 16h06
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top