Stadia : incapable de fournir de la 4K60 comme promis, Google répond aux critiques

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
26 novembre 2019 à 08h39
15
Stadia
© Stadia

Tumultueux, le lancement de Google Stadia. Désormais disponible depuis une semaine, le service de Cloud gaming a bien du mal à tenir ses promesses.

Et parmi celles-ci, une en particulier suscite de vives critiques de la part des abonnés et des spécialistes : celle d'un catalogue intégralement disponible en 4K60 fps.

Une finesse d'affichage et un framerate parfois inférieurs aux consoles

Stadia a eu beau frimer en annonçant une puissance théorique de 10,7 teraflops lors de la présentation officielle de son produit, dans les faits, cette puissance de frappe est bien loin d'être correctement mise à profit.

Stadia cloud gaming
Théoriquement, Stadia est bien plus puissant que n'importe quelle console du marché. © Google

C'est en tout cas le constat des spécialistes de Digital Foundry qui, après des semaines de mise à l'épreuve du produit estampillé Google, affirment que sur les 22 titres actuellement présents dans le catalogue peu tournent en 4K, et encore moins à 60 images par seconde. En réalité, certains jeux comme Destiny 2 tournent en 1080p60 - ce qui est moins important que sur PS4 Pro par exemple.

Red Dead Redemption 2, véritable product seller de la technologie Google, est lui aussi bien en deçà de ce que propose la Xbox One X. Le jeu de Rockstar n'atteint jamais les 60 images par seconde, et semble plafonné à du 1440p. Un cuisant revers, qui contredit directement ce que Stadia annonçait fièrement sur son compte Twitter il y a encore quelques mois (un tweet supprimé depuis...).


Google Stadia Red Dead Redemption 2 4K60
Sur Twitter, Stadia affirmait que RDR2 serait jouable en 4K60... avant de supprimer le tweet. © Imgur

Google lance la patate chaude aux développeurs

Google est alors montée au front pour clarifier la situation auprès de 9to5Google. Dans un communiqué, un attaché de presse a déclaré ce qui suit.

« Stadia stream en 4K à 60 images par seconde et cela inclut tous les aspects de notre pipeline graphique depuis le jeu jusqu'à l'écran : GPU, encodeur et Chromecast Ultra, tout sort en 4K sur les téléviseurs 4K, si la connexion Internet est suffisamment puissante. Les développeurs qui planchent sur des jeux Stadia travaillent dur pour proposer la meilleure expérience de streaming. Comme vous pouvez le voir sur une variété de plateformes, cela inclut une grande variété de techniques pour obtenir la meilleure qualité générale. Nous donnons aux développeurs toute liberté dans la manière d'obtenir cette meilleure qualité, autant d'image que de framerate, et nous sommes impressionnés de ce qu'ils sont parvenus à réaliser pour la sortie de Stadia. Nous attendons des développeurs, et nous savons que la plupart le feront, qu'ils continuent d'améliorer leurs jeux sur Stadia. Et parce que Stadia vit dans nos data centers, les développeurs sont en mesure d'innover rapidement en proposant des expériences encore meilleures directement aux joueurs sans qu'ils aient besoin de patch ou de téléchargement ».

En creux, Google déclare que si son infrastructure est en effet théoriquement capable de produire de la 4K à 60 ips sur tous les jeux, il n'appartient qu'aux développeurs de s'approprier cette technologie et de remanier la sauce à leur façon. Que cela passe par un violent upscaling, ou même par le plafonnement à 30 images par seconde.



Il est également bon de rappeler que les jeux proposés sur Stadia ne sont pas des versions PC, ni des versions consoles des jeux. Il s'agit de versions spécifiquement développées pour le service de Cloud gaming de Google. La récence de celui-ci, et le rythme sans doute effréné auquel les équipes de développement ont dû s'adapter à cette nouvelle plateforme expliquent sans doute les errances du lancement.


Reste que, même si Google se refuse à mettre des mots sur ce qui arrive actuellement à Stadia, la plateforme de Cloud gaming n'est ni plus ni moins qu'en phase de bêta-test. Un bêta-test pour lequel de nombreux joueurs ont déjà dépensé près de 200 € — les jeux du catalogue étant proposés au prix fort de 59,99 €.

Source : 9to5Google

Le Black Friday c'est parti ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos avec Clubic.

Les bons plans Black Friday

Modifié le 26/11/2019 à 10h10
15
14
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le Parlement européen progresse en faveur d'un droit à la réparation des produits électroniques
Photo : le OnePlus Nord placé juste sous le Pixel 4a d'après les tests de DxOMark
Le Royaume-Uni se dote d'une instance officielle de régulation des géants de la tech
Pour le coordinateur européen de la lutte contre le terrorisme, les jeux vidéo ne sont pas assez régulés
L'ESA sort un jeu vidéo
La plateforme crypto Coinbase rencontre (à nouveau) des problèmes majeurs de connexion
Bitdefender lance son Black Friday avec 60% de remise sur Bitdefender Total Security
Amazon : un brevet pour identifier les contenus streaming piratés
L'Agence spatiale européenne s'apprête à nommer un nouveau directeur
Black Friday : nouvelle chute de prix sur les écouteurs sans-fil Apple AirPods 2
Haut de page