Stadia : tous les jeux au lancement seront dispo en 4K bloqués à 60 fps

1
Stadia
© Google

C'est le mois prochain que Google ouvrira grand les portes de son service de Cloud gaming. Mais à l'approche de l'échéance, plusieurs détails restent flous concernant son fonctionnement.

On peut en tout cas rayer la question « est-ce que tous les jeux tourneront en 4K à 60 fps ? » de la liste. Dans un tweet, Phil Harrison, Vice-président de Google Stadia, explique que le service a été conçu spécifiquement pour que n'importe quel jeu soit jouable dans cette configuration.


Stadia : la fin des jeux à 30 images par seconde ?

La réponse de Phil Harrison à l'interrogation de ce twitteur est sans ambiguïté. Si vous disposez d'un téléviseur 4K, et de la bande passante suffisante, absolument tous les jeux du catalogue Stadia s'afficheront en 2160p et jusqu'à 60 images par seconde.

Pour ce faire, Stadia n'aura nul besoin de se reposer sur un suréchantillonnage. En effet, la plupart, si ce n'est la totalité, des titres du futur service sont passés par la case remastering au cours des dernières années, et supportent donc la 4K nativement.


Concernant la fréquence d'affichage en revanche, la réponse du Monsieur Stadia de Google est techniquement peu claire. En effet, Harrison explique qu'il veut « que tous les jeux soient jouables en 4K/60, mais parfois, pour des raisons artistiques, un jeu est plafonné en 4K/30 ». Un cas de figure pour lequel Stadia « streamera toujours en 4K/60 en utilisant un double encodage ». Doit-on comprendre que les jeux volontairement capés à 30 images par seconde seront artificiellement modifiés pour donner l'impression d'une fluidité héritée d'un jeu à 60 ips ?

Stadia promet une expérience toujours plus alléchante

Alors que le service de Cloud gaming de Google n'a pas encore passé l'épreuve du feu (à savoir la connexion simultanée de plusieurs centaines de milliers de joueurs), l'entreprise continue de promettre monts et merveilles aux enthousiastes.

Outre cette réjouissante promesse de jeux en 4K/60 fps (sans oublier le HDR, lorsque celui-ci est pris en charge), Stadia capitalise également sur une « latence négative » qui, promet-il, rendra à terme le jeu dans le Cloud plus réactif qu'un titre installé sur une machine localement.


De leur côté, les constructeurs historiques Sony et Microsoft promettent que leur future console réduira drastiquement les temps de chargement. Une chose est sûre : le futur du jeu vidéo se jouera sur l'instantanéité et la fluidité de l'expérience.

Via : Android Police
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (1)

DarkMikah
“Stadia capitalise également sur une « latence négative » qui, promet-il, rendra à terme le jeu dans le Cloud plus réactif qu’un titre installé sur une machine localement”<br /> Ouais, ouais… on demande à voir quand même svp
Voir tous les messages sur le forum