Comparaison de prix : Google à nouveau accusée de contourner la loi en Europe

29 novembre 2019 à 11h15
0
Google Shopping

Google Shopping abuse de sa position dominante sur le marché des comparateurs de prix, accusent 41 concurrents auprès de la Commission européenne. Ils appellent à de nouvelles sanctions de régulation contre le géant du web.

Google est à nouveau accusée de favoriser son propre comparateur de prix dans les résultats de son moteur de recherche, deux ans après avoir écopé d'une amende record de 2,4 milliards d'euros.

Les concurrents « ont ou devront quitter le marché »

Dans un courrier envoyé à Margrethe Vestager, commissaire européenne en charge du numérique et de la concurrence, 41 entreprises spécialisées dans la comparaison de prix en ligne appellent à des sanctions contre Google. Ils soulignent que deux ans après de premières sanctions, le trafic de leur site n'a pas été boosté et appellent à de nouvelles sanctions.

Parmi les signataires, on retrouve Idealo, second plus important comparateur de prix européen, mais aussi KelKoo, société britannique, ou Ceneo, premier comparateur de prix en Pologne. Au total, 21 pays européens sont représentés dans cet appel.

« Nous nous tournons vers vous parce que nos entreprises sont mises en danger par Google qui évite de se soumettre à la loi », écrivent-ils à Margrethe Vestager, « En conséquence, beaucoup de comparateurs de prix en ligne (CSS dans le texte, ndlr) ont ou devront quitter le marché ».


Deux ans après une amende record, quels résultats ?

Google s'est défendue en arguant que « plus de 28 000 sites marchants en Europe investissent actuellement des publicités » dans ces sites de comparaison de prix en ligne grâce aux résultats donnés par le célèbre moteur de recherche. Insuffisant pour les signataires, qui soulignent l'absence de changement depuis les sanctions prises en 2017.

Ces sanctions avaient été prises suite à une investigation de la Commission européenne ayant duré plus de sept ans. Il avait été prouvé, en analysant près de 2 milliards résultats de recherches, que Google favorisait les résultats donnés par Google Shopping. Google avait eu 90 jours pour modifier son algorithme de recherche.


Google Shopping est-il encore sciemment avantagé par le moteur de recherche face à la concurrence ? La Commission européenne a fait savoir la bonne réception de cette lettre, mais n'a pas encore mentionné la mise en place d'une solution précise.

Source : Reuters
Modifié le 29/11/2019 à 11h25
6
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Le diesel n'est pas mort : il se tourne vers les SUV américains et européens
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
L'Europe veut uniformiser les chargeurs des smartphones, Apple prend les devants
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top