Amazon officialise le "Project Zero", pour lutter efficacement contre la contrefaçon

le 01 mars 2019
 0
Amazon Project Zero  couv.jpg

Face à la recrudescence des contrefaçons, Amazon a dévoilé jeudi son projet pour lutter avec davantage d'efficacité contre le phénomène grâce à trois outils distincts.

Le sujet de la contrefaçon est au centre des débats en ce moment chez Amazon. Le problème est tel que la firme a, pour la première fois, directement employé le terme dans son rapport annuel. Si la société de Jeff Bezos revendique une politique de tolérance zéro, dans les faits, les choses sont plus compliquées. Alors, Amazon a décidé de lancer le Project Zero, dévoilé le 28 février, pour lutter de manière drastique contre la contrefaçon.

100 fois plus de contrefaçons repérées grâce au Project Zero


Le Project Zero repose sur trois outils majeurs. Le premier est celui de la protection automatisée. Chaque jour, Amazon numérise plus de 5 milliards de mises à jour de listes de produits contenant aussi les logos et autres données des marques représentées sur le site de e-commerce. Ici, le but est d'éliminer de manière proactive les contrefaçons présumées. Testé avec certaines marques, l'outil a permis de stopper de cette façon 100 fois plus de produits contrefaits présumés.

Un second outil de Project Zero offre directement la liberté aux marques de supprimer elles-mêmes les annonces contrefaites. Dans le passé, elles devaient signaler la supercherie à Amazon, puis la firme de Seattle traitait le cas. Désormais, les marques peuvent procéder à la suppression en libre-service, ce qui leur offre une réelle autonomie et permet aussi de gagner du temps pour écarter les produits frauduleux.

Une « sérialisation » des produits


Le troisième et dernier outil consiste en la « sérialisation » du produit. Concrètement, le service permet à Amazon d'analyser et de confirmer l'authenticité de tous les produits d'une marque achetés sur le marketplace. L'outil fournit un code unique pour chaque unité fabriquée. La marque ajoute ensuite ces codes à ses produits et la société peut ainsi vérifier l'authenticité d'un achat avant que le produit atteigne le client.

L'expérience est accessible sur invitation d'Amazon pour l'instant, mais la firme indique chercher à intégrer plus de marques à son Project Zero.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
scroll top