Gronde des actionnaires Amazon, qui vend son système de reconnaissance faciale à la police

le 22 juin 2018 à 17:51
 0
Amazon a développé une technologie de reconnaissance faciale très contestée, Rekognition. La firme a ainsi provoqué la colère de certains de ses actionnaires, qui n'acceptent pas la revente de ce système aux autorités américaines.

Le géant Amazon est-il entré dans le monde de la surveillance ? L'entreprise de Jeff Bezos a récemment mis au point une technologie de reconnaissance faciale, appelée Amazon Rekognition, qui permet d'identifier, de suivre et d'analyser les personnes en temps réel. Pire, elle peut reconnaître jusqu'à 100 individus à partir d'une seule et même image, dans des lieux de grosse fréquentation, comme les aéroports par exemple.

Fotolia Reconnaissance faciale


Une terrible entorse aux libertés et droits civils, qui tombe au moment où l'administration Trump fait des émules au sujet des migrants mexicains séparés de leurs enfants. Et ce qui a provoqué la colère d'actionnaires et employés d'Amazon, c'est la vente de cette technologie aux autorités policières et gouvernementales américaines, à laquelle ils s'opposent.

La reconnaissance faciale au service de la surveillance



Les employés d'Amazon ont été particulièrement touchés par la situation qui a provoqué la séparation de plusieurs milliers d'enfants de leurs parents, causée par la politique de tolérance zéro prônée par l'imprévisible Donald Trump. Et même si ce dernier a depuis signé un décret mettant fin aux séparations, cette fois, ce fut trop.

Au mois de mai, l'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU) avait soulevé la dangerosité d'Amazon Rekognition. L'association, qui défend les droits de l'homme, s'était procurée plusieurs documents prouvant que le shérif du comté de Washington et la ville d'Orlando étaient devenus des clients de cette technologie, et ce depuis 2017. « Le comté de Washington a construit une base de données d'au moins 300 000 photographies d'identité à utiliser avec Rekognition », affirmait l'ACLU. Une application mobile permettrait même aux adjoints du shérif de relier l'image obtenue à la base de données à l'aide d'un simple scan.

Ce partenariat « privé-public » soulève de majeures questions éthiques, dont les employés d'Amazon ont conscience, puisque « la militarisation historique de la police, le ciblage renouvelé des activistes noirs et la croissance d'une force fédérale d'expulsion dans les violations des droits de l'homme » sont autant de conséquences que cette surveillance peut entraîner.

De nombreuses organisations protectrices des droits civiques mais aussi des membres du Congrès américains, dont ceux du Black Caucaus, critiquent et s'opposent fermement au développement et à la vente du service. Les actionnaires et employés Amazon, eux, espèrent l'arrêt de la vente du service aux autorités américaines.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

La Pomme va lancer aux États-Unis un service bancaire en partenariat avec Goldman Sachs et Mastercard. Le constructeur promet une offre compétitive, sans frais cachés et très sécurisée.
11:09 | Apple
La dernière version de Telegram (5.5 sur mobile et 1.6.2 sur desktop) apporte deux nouveautés de taille : la possibilité de supprimer des conversations privées de bout en bout, à n’importe quel moment, mais aussi de transférer des messages sans faire apparaître de lien vers son propre compte.
Le 20 février dernier, Samsung dévoilait enfin son premier smartphone pliable. Le Galaxy Fold a tout d'une petite révolution même s'il n'est malheureusement pas à la portée de toutes les bourses. Cependant, pour celles et ceux qui trépignent d'impatience à l'idée de se procurer ce mobile pas comme les autres, la marque coréenne vient de dévoiler des informations au sujet des précommandes européennes.
09:55 | Smartphone
C'est un véritable aveu d'échec que Google devrait officialiser dans les jours qui viennent. Ainsi, les séries originales devraient bientôt totalement disparaître de l'abonnement payant de YouTube, selon les dernières rumeurs en date.
09:21 | YouTube
Jour-J pour Huawei. Le constructeur chinois a choisi la date du mardi 26 mars et une ville, Paris, pour présenter au monde entier ses nouveaux P30 et P30 Pro.
Les trafiquants de stupéfiants apprécient la sécurité apportée par ces messageries cryptées et cherchent à éviter le contact avec les forces de l’ordre, désormais très présentes sur le dark web.
08:13 | Internet
Plusieurs députés de l’opposition ont déposé, il y a quelques jours, une proposition de loi rendant obligatoire le renseignement de son identité réelle en cas d’inscription sur les réseaux sociaux.
Netflix pourrait revoir sa célèbre grille de contenus pour un look penchant davantage vers un affichage inspiré des magazines. Un test va être déployé à quelques bêta-testeurs autour du globe.
07:05 | Netflix
Vous aimez les produits Apple ? Meng Wanzhou, fille du fondateur de Huawei et CFO de la firme chinoise, les aime aussi. Arrêtée en décembre à l’aéroport international de Vancouver, l’intéressée transportait avec elle plusieurs appareils estampillés d’une pomme… Un seul et unique terminal Huawei se trouvait dans ses baguages : un Mate 20 RS Porsche Design.
06:31 | Huawei
L'U.S. Air Force vient d’annoncer son projet d’intelligence artificielle baptisée « Skyborg », qui pourrait permettre de faire voler ses avions de chasse de façon autonome.
La banque d’investissement suisse UBS vient de dévoiler dans un long rapport que le secteur du voyage aérien pourrait bien être bousculé par les nouveaux acteurs de l’aérospatiale comme SpaceX, Blue Origin et Virgin Galactic d’ici une dizaine d’années.
25/03 | Espace
Apple tenait ce soir une conférence destinée à présenter ses nouveaux investissements dans les services. En plus d’Apple TV +, dont nous vous parlons en détail ici, la firme a également explicité son service d’abonnement à la presse baptisé Apple News +.
25/03 | Apple
Après le petit SUV Macan, c'est l'emblématique Porsche Cayenne qui devrait, lui aussi, céder à l'appel du moteur électrique dans un futur proche.
Deuxième volet d’un triptyque d’annonces relatives aux services, Apple Arcade est un abonnement qui permettra à ses souscripteurs de jouer à une sélection de jeux vidéo exclusifs sur iOS, macOS et tvOS.
25/03 | Apple
"It’s showtime!", clamait Apple sur les cartons d’invitation à son événement californien de ce soir. Et comme le prophétisaient les observateurs, l’entreprise de Tim Cook a effectivement levé le voile sur son propre service de SVoD, se posant ainsi en concurrent direct de Netflix.
25/03 | SVOD
scroll top