Des composants nécessaires à la vie découverts sur des météorites

22 novembre 2019 à 15h12
0
Illustration météorite astéroide
© Pixabay

Une équipe de chercheurs internationaux incluant la NASA, a découvert la présence sur des météorites de sucres indispensables à la formation de la vie.

Après la découverte, en août dernier, d'une matière primitive sur l'astéroïde Ryugu, ce nouveau composé conforte l'hypothèse selon laquelle les astéroïdes pourraient être en partie responsables de la vie sur Terre.

Météorites sucrés

La découverte a été faite sur deux astéroïdes différents. Baptisés NWA 801 (pour North West Africa 801, découvert en 2001) et Murchison (découvert en Australie en 1969), ils ont pour point commun d'être riches en carbone.

Dans ces astéroïdes, les chercheurs ont découvert trois types de sucres utiles à la formation de la vie. Le premier est le ribose, un composant de l'acide ribonucléique, une molécule présente chez presque tous les êtres vivants. Le second est l'anaribose, un élément participant à la formation de l'hémicellulose nécessaire à la formation des cellules végétales. Enfin, les scientifiques ont trouvé du xylose, un sucre également d'origine végétal.

Le sucre, c'est la vie !

À l'université japonaise de Tohoku, Yoshihiro Furukawa, le principal auteur d'une étude portant sur ces résultats, précise l'importance de la découverte. Il a déclaré : « D'autres éléments nécessaires à la vie ont déjà été découverts dans des météorites, notamment des acides aminés (composants des protéines) et des bases nucléiques (composants de l'ADN et de l'ARN), mais les sucres étaient jusque-là un élément manquant parmi les principaux éléments constitutifs de la vie ».

Il ajoute : « Ces recherches apportent une première preuve de la présence de ribose dans l'espace et d'un apport en sucre à la Terre. Les sucres d'origine extraterrestre ont pu contribuer à la formation d'ARN sur la Terre prébiotique (la Terre au moment de l'apparition de la vie, ndlr) ».


L'un des co-auteurs de l'étude travaillant à la NASA, Jason Dworkin renchérit : « Il est remarquable qu'une molécule aussi fragile que le ribose ait pu être trouvée dans un matériau aussi ancien. Ces résultats vont guider les analyses des échantillons que nous allons prélever sur Ryugu et Bennu ». La sonde Hayabusa-2, qui a bombardé Ryugu en avril dernier, doit revenir en 2020. Les experts espèrent que ces échantillons les aideront à comprendre comment la vie a pu naître de processus chimiques non-biologiques.

Source : NASA

Le Black Friday c'est parti ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos avec Clubic.

Les bons plans Black Friday

Modifié le 22/11/2019 à 15h29
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top