C'est confirmé : il y a bien de la vapeur d'eau à la surface d'Europe, une lune de Jupiter

19 novembre 2019 à 17h26
0
europe

Formulée en 2013, l'hypothèse de la présence de vapeur d'eau à la surface d'Europe a été confirmée hier par une équipe de la NASA.

Depuis 40 ans, Europe intrigue autant qu'elle fascine les chercheurs. En confirmant l'existence de vapeurs d'eau dans son atmosphère, la NASA suggère que la vie est possible sur l'une des 79 lunes de Jupiter.

L'eau liquide : ingrédient essentiel à la présence de vie

On savait qu'Europe était recouverte de glace. Depuis hier, une équipe internationale de chercheurs a la confirmation qu'il existe également de la vapeur d'eau à la surface de la lune de Jupiter. La découverte a été confirmée à l'observatoire W. M. Keck, situé sur le Mauna Kea, à Hawaii, qui abrite deux des plus grands télescopes optiques du monde.

Si la confirmation de la présence de vapeur d'eau à la surface d'Europe conclut une série d'observations débutées en 2013, c'est la première fois que des chercheurs arrivent à mesurer directement la présence de molécules d'eau à la surface du satellite de Jupiter.

Les conséquences de cette découverte sont doubles : d'une part, cela renforce l'hypothèse d'un océan liquide sous la surface glacée d'Europe. Cet océan pourrait alors constituer la source des vapeurs d'eau observées.

D'autre part, la présence d'eau liquide sur Europe amène les chercheurs à s'interroger : le satellite peut-il abriter des formes de vies extra-terrestres ? « Les éléments chimiques principaux et des sources d'énergie, deux des trois conditions nécessaires à l'existence de vie, ont été trouvés un peu partout dans le système solaire », explique le planétologue Lucas Paganini, responsable de l'équipe de recherche, « mais le troisième (l'eau liquide, ndlr.) est particulièrement difficile à identifier autre part que sur Terre ».

Cette récente découverte relance donc une hypothèse prise très au sérieux par l'agence spatiale américaine.

Une exploration d'Europe prévue en 2025

Observée pour la première fois il y a 40 ans, la lune Europe ne cesse d'intriguer la communauté scientifique, au point d'en devenir un enjeu central pour la NASA.

Entre 1995 et 2003, la sonde spatiale Galileo, alors en orbite autour de Jupiter, avait détecté des perturbations dans le champ magnétique de la planète et aux environs d'Europe. À l'époque, les scientifiques en avaient déduit l'existence probable d'un océan salé sous la couche de glace qui recouvre le satellite.

Dix ans plus tard, d'autres observations télescopiques avaient repéré la présence d'hydrogène et d'oxygène dans l'atmosphère d'Europe. En 2016, la NASA avait également capturé des images suggérant des éruptions de vapeurs d'eau à la surface de la lune glacée.

En 2025, la mission Clipper se rendra sur Europe pour étudier de près la lune de Jupiter, et tenter de découvrir des formes de vie sous la couche de glace.

Source : NASA
Modifié le 19/11/2019 à 17h27
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top