Les futurs astronautes sur Mars pourraient contrôler des drones grâce à des gants intelligents

04 novembre 2019 à 16h24
0

La NASA a collaboré avec une start-up norvégienne pour mettre au point un gant connecté qui permet de piloter un drone à distance, à une seule main. Cet objet, semblant sorti tout droit d'un univers de science-fiction, pourrait être utilisé par les astronautes qui exploreront la planète Mars (une mission qui peut elle-même paraître relever de la science-fiction).

L'agence spatiale américaine a pour objectif d'amener les premiers êtres humains sur Mars d'ici 2033. Mais ces pionniers ne pourront couvrir l'ensemble de la surface de l'astre à pied. Il est d'ores et déjà prévu qu'ils soient assistés de divers engins, tels que des drones, afin d'inspecter le territoire, notamment les zones les plus difficiles d'accès.

Un gant pour les contrôler tous

Pour faciliter le pilotage de ces appareils, la NASA et l'institut SETI, organisme qui vise à « explorer, comprendre et expliquer l'origine, la nature et la prévalence de la vie dans l'Univers », ont décidé de délaisser les dispositifs traditionnels (télécommande, application...) au profit d'une approche innovante, voire futuriste : un « gant intelligent ».


À cet effet, les deux organisations se sont appuyées sur les travaux de la jeune entreprise norvégienne Ntention. La start-up a développé un gant de pilotage qui permet à l'utilisateur de contrôler un drone en bougeant simplement sa main et ses doigts. Le dispositif comporte une série de capteurs pouvant détecter le moindre mouvement et le transformer en consigne pour le drone, via une connexion sans-fil.

Première expérimentation réussie sur Terre

De plus, la sensibilité du gant est réglable, via de multiples paramètres : ajustement de l'accélération, de la sensibilité de rotation... Quant à la caméra embarquée sur le drone, elle peut également être contrôlée par le mouvement, en l'occurrence de la tête de l'astronaute, qui peut ainsi regarder à travers les yeux de l'engin, via des lunettes de réalité augmentée.


De premiers tests, concluants, ont été réalisés sur des drones vendus dans le commerce. Ils ont eu lieu sur l'Île Devon, territoire inhabité situé au nord du Canada. Sur Terre, donc. Par conséquent, si ces résultats sont prometteurs, il faudra pouvoir les reproduire sur Mars, dans des conditions d'atmosphère et de gravité bien différentes.

Source : Digital Trends
Modifié le 04/11/2019 à 16h40
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'Europe veut uniformiser les chargeurs des smartphones, Apple prend les devants
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top