La thermosonde d'InSight rencontre de nouvelles difficultés à creuser la surface martienne

28 octobre 2019 à 16h24
0
InSight selfie
© NASA

Il y a quelques jours, la NASA annonçait qu'après des mois d'activité ralentie, la thermosonde d'InSight réussissait de nouveau à creuser le sol martien. Un espoir néanmoins rapidement déçu, la sonde ayant de nouveau reculé ce week-end.

Pour le moment, les scientifiques cherchent à mieux comprendre la nature du problème rencontré.

À peine débloquée, de nouveau arrêtée

L'équipe de la NASA en charge de manœuvrer l'atterrisseur sur la planète rouge a posté dimanche un GIF où l'on peut voir la thermosonde ressortir du sol où elle s'était partiellement enfouie. « Mars continue de nous surprendre », a déclaré l'équipe. « En cherchant à creuser ce week-end, la taupe a reculé de moitié hors du sol. Des études préliminaires laissent penser que des propriétés inattendues du sol soient à l'origine de ce mouvement ». Jusque-là, la sonde HP3 (pour « Heat and Physical Properties Package », surnommée « la taupe ») était parvenue à s'enfouir d'une trentaine de centimètres dans le sol de Mars.

La sonde est dotée d'un système de martèlement interne qui l'aide à creuser. Dans un autre tweet, l'équipe explique : « Une des possibilités envisagée pendant les tests sur Terre est que le sol alentour puisse retomber sous la taupe quand elle creuse, comblant progressivement le trou sous elle au fur et à mesure ».

C'est un nouvel écueil pour la sonde, qui cherche à atteindre les cinq mètres de profondeur depuis l'atterrissage (ou « amarsissage ») d'InSight en novembre 2018 et plus précisément le début des travaux, en février 2019. Si elle parvient à atteindre la profondeur souhaitée, elle mesurera notamment l'activité thermique issue du centre de la planète.

Une sonde parmi d'autres

La sonde HP3 n'est néanmoins qu'un seul des appendices du lander InSight. Celui-ci a réalisé son premier selfie sur Mars en décembre 2018 (photo en tête d'article). Quelques jours plus tôt, il est parvenu à écouter les vents martiens.

Parallèlement aux problèmes rencontrées par sa thermosonde, InSight a également enregistré des séismes martiens en avril. Ces séismes peuvent être écoutés sur le compte SoundCloud de la NASA. L'appareil et la NASA ont même été récompensés d'un Emmy Award en septembre.

Source : CNet
Modifié le 28/10/2019 à 16h24
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
scroll top