Écoutez les sons que la sonde InSight a enregistrés sur Mars

Coupe SEIS Insight
Vue en coupe sur l'instrument SEIS - Seismic Experiment for Interior Structure © NASA

Opérant sur la plaine d'Elysium depuis quasiment un an, la sonde martienne InSight a déjà capturé à de nombreuses reprises les « chants » de bourrasques et autres « grondements » sismiques provenant des entrailles de la planète rouge.

Ces enregistrements réalisés par le sismomètre français SEIS (Seismic Experiment for Interior Structure) viennent d'être publiés sur la page SoundCloud de la NASA ! Si certains créatifs sur cette plateforme sont peut-être enthousiastes à l'idée d'utiliser ces échantillons, ces sons capturés à des millions de kilomètres de notre très chère Terre sont surtout la démonstration que Mars possède une sismologie complexe qui reste encore à étudier.

Percer les secrets sismologiques de Mars

Conçu pour scruter et écouter les moindres activités internes de la planète Mars, avec pour objectif de mieux comprendre sa formation en étudiant sa géodésie, le sismomètre SEIS a détecté pas moins de 100 événements notables depuis qu'il a été déposé sur le sol martien grâce au bras télécommandé d'InSight.

La majorité de ces événements est en réalité due à l'extrême sensibilité de SEIS qui capture ainsi les vents martiens, comme nous avons déjà pu le voir en décembre dernier, ainsi que ce que la NASA nomme des dinks and donks, a priori des bruits provenant du bras robotique d'InSight, ou encore des pièces du sismomètre soumises aux différences de températures et donc à la contraction thermique.


Les « écoutes » et les jours se succèdent pour SEIS, tout comme les nuages au-dessus de son dôme. © NASA/JPL-Caltech

Malgré tout, 21 d'entre eux ont bel et bien été identifiés comme étant des séismes ! Si les chercheurs déclaraient, après la détection d'un microséisme en mars dernier, attendre avec impatience le premier vrai tremblement de Mars, ils ont pu se réjouir de capturer des sons bien plus significatifs les 22 mai et 25 juillet derniers.


Après avoir retravaillé ces enregistrements avec un traitement augmenté de quelques octaves pour les rendre audibles à l'oreille humaine, la NASA a partagé ces sons étonnants sur SoundCloud. Vous les retrouverez ci-dessous sous les noms de Quake Sol 173 et Quake Sol 235. La dénomination « Sol » ainsi que le chiffre correspondent simplement au jour de la mission durant lequel l'enregistrement a été effectué.

Écoutez les sons capturés sur Mars par SEIS :


Des nouvelles de l'instrument HP3 ?

Si les mesures et les captations sonores de SEIS portent leurs fruits et permettent aux chercheurs d'en apprendre plus sur la sismologie martienne, les nouvelles concernant le capteur de flux de chaleur HP3 et ses outils de forages sont moins réjouissantes.

Censé forer le sol martien sur une profondeur de cinq mètres, l'instrument allemand semble être dans l'incapacité d'aller au-delà des 35 centimètres. Inactive, la « taupe » a été l'objet d'une opération de sauvetage durant le mois de juillet, un travail qui ne semble pas être couronné de succès pour le moment.

Source : NASA
Modifié le 03/10/2019 à 16h30
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Apple : l'iMac fait peau neuve avec 7 nouvelles couleurs et intègre la puce M1
Apple TV 4K : une seconde génération qui s'accompagne d'une nouvelle télécommande
Discord ne sera finalement pas racheté par Microsoft
Keynote Apple : tout ce qu'il faut retenir de l'événement du 20 avril
L'Alliance FIDO dévoile une nouvelle norme pour sécuriser l'Internet des objets
Apple : comment suivre la Keynote en direct à partir de 19H ?
Notre sélection des meilleurs Hack'n slash en attendant Diablo IV (2021)
Forfait mobile : deux offres 5 Go à prix mini chez RED by SFR et B&You
Vente flash : le PC portable tactile Lenovo IdeaPad Flex est 280€ moins cher
Le smartphone Realme 7 avec son écran 90 Hz est disponible à 179€ chez Cdiscount
Haut de page