Renault, Nissan et Mitsubishi prévoient 35 nouveaux véhicules électriques d'ici 2030

27 janvier 2022 à 18h06
12
Renautzoe © Renault
La succession de la Zoé est en bonne voie. © Renault

De nouveaux détails concernant les objectifs de l'Alliance 2030 entre Renault, Nissan et Mitsubishi sont désormais connus.

Outre les 23 milliards d'euros de budget commun destinés à proposer 35 nouveaux véhicules électriques d'ici 8 ans, une stratégie de « différenciation intelligente » est mise en place.

Des plateformes communes et des prix en baisse pour les batteries

Renault, Nissan et Mitsubishi ont récemment annoncé leur intention conjointe de contribuer à produire de nouveaux véhicules électriques plus abordables. De nouvelles informations ont été communiquées, notamment concernant les plateformes communes adoptées.

La première plateforme, CMF-AEV, doit équiper les véhicules les plus attractifs en termes de prix, tels que la Dacia Spring . La deuxième, la KEI-EV, sera employée sur les véhicules ultra-compacts, tandis que la troisième, la LCV, équipera les véhicules à usage commercial, comme la prochaine version du Renault Kangoo. La quatrième plateforme, baptisée CMF-EV, est quant à elle déjà employée pour les crossovers comme la Nissan Ariya et la Renault Mégane E-Tech . Enfin, la CMF-BEV sera pour les prochains véhicules compacts, tels que les futures Renault 5 et Micra électriques, pour un total d'environ 250 000 véhicules par an équipés rien que par cette dernière plateforme.

CMF-BEV, qui doit permettre de réduire la consommation d'énergie de 10 % et les coûts de 33 % sur un modèle comme la Zoé , n'est pas le seul moyen d'économiser de l'argent. Les batteries produites en commun par Renault, Nissan et Mitsubishi vont ainsi faire chuter le prix de ce composant essentiel pour les véhicules électriques de l'Alliance 2030. La baisse sera de 50 % dès 2026, et même 65 % en 2028. Enfin, les trois firmes espèrent parvenir à connecter pas moins de 25 millions de leurs véhicules à un système cloud développé par leurs soins dès 2026. Celui-ci sera notamment compatible avec des mises à jour à distance (OTA).

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
10
cpicchio
Enfin des annonces sur des VE moins chers !
ld9474
Ca arrive vraiment très bientôt… Un peu de patience. Tesla annonce un modèle 2 à moins de 30000€ prochainement, Renault planche également sur des véhicules à moins de 30000€
Blackalf
ld9474:<br /> Tesla annonce un modèle 2 à moins de 30000€ prochainement<br /> Ils annoncent aussi le Cybertruck et le Roadster depuis un moment, ça devient même une habitude d’annoncer un modèle pour ensuite le repousser à l’année suivante, puis à l’année d’après…
zoup01
les promesses n’engagent que ceux qui y croient (surtout avec musk)…<br /> Frandroid – 27 Jan 22<br /> Tesla ne présentera pas de nouveaux produits cette année et ne travaille pas...<br /> «&nbsp;Cela n'aurait aucun sens&nbsp;», c'est ce qu'Elon Musk a annoncé lors de l'annonce des résultats de Tesla. Il n'y aura pas de nouveaux produits cette année. De plus, Tesla ne travaille pas, pour le moment, sur un modèle à «&nbsp;25 000...<br /> Est. reading time: 2 minutes<br />
claude-alain_Blanc
Le tout électrique est une hérésie, alors que beaucoup de pays , doivent relancer des centrales à charbon. Le moteur thermique aurait bien plus de possibilités de développement, si on arrêtais , cette connerie du tout électrique
cpicchio
Oui. Et le problème de TESLA en Europe c’est qu’ils ne vendent réellement qu’un modèle (la 3), un peu par défaut (aucun véhicule réellement crédible à prix ‘acceptable’ de taille moyenne).<br /> Avec l’arrivée de la Megane eVision (et concurrentes à venir dans l’année), la donne va changer et il sera intéressant de voir si elle va grappiller les ventes de TESLA. S’ils ne réagissent pas rapidement avec le modèle 2, cela va être compliqué pour eux sur ce continent.
cpicchio
On a globalement tout fait sur le moteur thermique avec les conséquences que l’on connaît (fragilité des moteurs downsizés, taille des particules émises à cause d’une température de combustion plus élevée, architecture de plus en plus complexe, …)<br /> La réponse n’est évidemment pas de rester avec des centrales à charbon mais de produire de manière plus verte l’électricité, y compris avec des centrales nucléaires.
Nmut
Je suis d’accord avec @cpicchio.<br /> Le VT s’approche très près du maximum théorique pour des couts de développement et de construction qui explosent. Il n’y a plus de possibilité de développement, à part une éducation des conducteurs (on considère que la conso pourrait baisser d’au moins 20%), mais ça c’est utopique.<br /> En plus, les VE pourraient justement être la solution aux pics de consommation électrique et de lissage de la production éolienne et photovoltaïque! Les compteurs Linky sont là pour ça, et la gestion de grid arrive doucement.<br /> De plus, on est très loin du «&nbsp;tout électrique&nbsp;». Il faut plus de 30 ans pour renouveler le parc des véhicules des particuliers, et environ 15 ans pour le transport routier (qui ne va pas commencer son électrification tout de suite, à part probablement pour le dernier km, ce qui n’est qu’une fraction de la consommation d’énergie).
zoup01
Le moteur thermique est peut-être pas loin des limites de développement, par contre, je pense que l’on peut continuer à chercher côté carburant…<br /> Il n’a pas que le gasoil et l’essence pour faire fonctionner un moteur thermique : bio carburant ( colza, ethanol, recyclage d’huiles usagées,…) les gaz avec des possibilités de biogaz, les carburants de synthèse, mais ça je ne vois pas trop ce que c’est même si l’essence de synthèse ne date pas d’hier.<br /> Le monde sur batteries n’est absolument pas LA solution universelle et unique, mais seulement un élément dans un ensemble d’évolutions.
melcky
Le probleme des bio carburants c’est la quantité disponible de facon realiste.<br /> En effet, l’agriculture va au devant de gros problemes: Erosion des sols accentuée, climat et donc recoltes instables, engrais largement issu du fossile et donc moins disponibles et/ou + cher a l’avenir, concurrence d’usage des sols entre l’alimentation humaines/ animales et la production de ces carburants, deforestations potentielles, resources en eau contraintes…<br /> Bref, c’est tres loin d’etre une solution en remplacement au petrole.<br /> Ce sera pertinent pour certains usages spécifiques, mais limités.
Urleur
Quand tu vois une Zoé tu te dis que l’avenir tout électrique c’est déprimant, les alternatives c’est bien !
pmoulin
La voiture électrique a d’énormes possibilité d’évoluer au niveaux des batteries, le moteur électrique est déjà a 98% de rendement, les moteurs thermiques n’évolue qu’a la marge et leur possibilité est très limité, leur rendement n’est que de 30%, deux tiers de l’énergie est dissipée en chaleur et donc perdue. Quand au charbon c’est une énergie du passé, elle a déjà tué assez de personnes partout dans le monde, arrêtons avec cette énergie très sale.
zoup01
melcky:<br /> Le probleme des bio carburants c’est la quantité disponible de facon realiste.<br /> Oui, je suis bien d’accord avec ça, c’est pour cela que je pense que l’avenir sera un mix de plusieurs "solutions ", pour autant qu’il en existe…( la marche et le cheval )
ld9474
Nmut:<br /> Le VT s’approche très près du maximum théorique pour des couts de développement et de construction qui explosent<br /> Je ne partage pas forcément. Il y a 30 ans on partait en vacances avec des voitures qui faisaient 60CV. Aujourd’hui en dessous de 100CV on considère que ce n’est plus une voiture. Je ne parle même pas des Allemandes qui sortent des voitures à 200 ou 300 CV tout en parlant de moteur vert. Du coup je pense qu’on pourrait arriver à consommer moins. Cependant les énérgies fossiles sont finies dans tous les sens du terme. Donc aucun interêt d’aller plus loin sur cette voie.
ld9474
C’est que vous n’avez jamais roulé en Zoé J’y suis venu un peu par hasard et jamais je ne repasserai au thermique. D’ailleurs certains constructeurs proposene une offre assez interessante qui permet d’avoir 30 jours de VT par an kilométrage illimité pour quelques dizaines d’euros par mois voire pour 1€ si on négocie bien. Du coup je ne vois plus l’interêt du thermique au quotidien et ma Zoe me convient parfaitement en termes d’options et d’ergonomie de conduite.
SlashDot2k19
Le problème des électriques, c’est le manque de polyvalence : c’est ok si t’as un pavillon et que tu te contente de rester dans ton coin.<br /> Pour tout le reste, c’est un chemin de croix : prévoir son itinéraire en fonction des bornes, ensuite se traîner comme un escargot sur l’autoroute et ne pas mettre trop de chauffage pour ne pas être en rade très rapidement, serrer les fesses en espérant être tout seul à la station de charge et que les bornes fonctionnent, avoir le bon abonnement…<br /> Bref, c’est pas encore ça les Varta sur roue…
Nmut
C’est un autre problème. Les avancées techniques ont fait apprécié le confort, la fiabilité, la sécurité et les performances des voitures modernes et l’on ne peut revenir en arrière…<br /> Reste que c’est un fait, le moteur thermique est arrivé à une sophistication qui ne permet plus de gagner en consommation. Tu parles des gros moteurs, comme le cout n’est pas trop un problème, ils ont par exemple des systèmes de levée de soupape pour ne pas utiliser tous les cylindres si la puissance demandée est faible, la production d’électricité ne se fait qu’en phase de décélération, la gestion thermique est poussée, … Bref, les concepteurs en sont réduits à faire des usines à gaz pour gagner pas grand chose.<br /> Je le répète, on est très proche du rendement théorique et il n’y a plus rien à gagner sur la combustion elle-même.
Nmut
Il y a des inconvénients, mais il faut avoir essayer pour comprendre qu’à part le prix, et pour quelques cas particuliers l’autonomie (voiture principale d’un gros rouleur autoroutier), un VE est bien plus agréable qu’un VT.<br /> Mais même n’importe quel véhicule est aussi un compromis. Je roulerai bien en Porsche, Mustang ou Lambo pour le plaisir suivant le moment, en décapotable électrique l’été pour des cruising tranquilles sur des routes exceptionnelles, en monospace performant pour les vacances, en VE la semaine pour le boulot. Mais je dois faire un compromis, j’ai un monospace pourri pour les vacances et une petite diesel ou électrique suivant les périodes pour tous les jour. Mes finances et mes besoins dictent mes achats, aucunement mes envies! Et le plus agréable, et de loin, reste le VE malgré ses quelques contraintes.
ld9474
SlashDot2k19:<br /> c’est ok si t’as un pavillon et que tu te contente de rester dans ton coin.<br /> faut pas exagérer non plus… Certes et tu le dis à juste titre on a un problème avec les bornes (pas fiables, pas forcément dispo etc…) mais je fais plus que me promener dans mon coin Sur autoroute je roule à 120/130 sans problème et je n’ai pas non plus la batterie qui se vide en 5 min. La Zoé qui est donnée en WLTP pour 395km fait sur autoroute du 300km environ. Vous faites souvent 300km en une journée sur autoroute? Perso uniquement quand je pars en week-end ou en vacances.
cpicchio
Et ?<br /> Une e208 est électrique est visuellement identique à la 208.<br /> La R5 sera électrique et a un design qui plait.<br /> La Zoé a 8 ans, donc forcément, le design date un peu mais a une technologie éprouvée)<br /> Et à part le manque de bruit pour les sportives, le VE a des prestations supérieures aux thermiques.
zoup01
Nmut:<br /> voiture principale d’un gros rouleur autoroutier<br /> il n’y a pas besoin d’être un gros rouleur…<br /> tu peux faire 10000kms/an de 2 manières 200x50 kms ou 20x500 kms.<br /> avec 200x50kms, si tu peux charger à domicile, le VE est cohérent.<br /> avec 20x500kms, le VT s’impose.
Nmut
Pour moi, 20x500km, tu es un gros rouleur autoroutier puisque tu ne fais QUE de l’autoroute, peut-être que j’ai mal choisi mes mots! <br /> Mais on est d’accord.
claude-alain_Blanc
J’ai vu vos réponse et je vous remercie, car toutes son justes, sur certains points, notamment le rendement dégeulasse qui je suis sur peut évoluer, graçe à l’évolutions des huiles, pour diminuer les frictions , qui diminuent la chaleur. Je ne dénigre pas le moteur électrique, qui fonctionne a merveille, mais pour un amoureux de l’automobile, que faites vous du plaisir du bruit d’un moteur à combustion? j’ai été volontairement provocateur, lorsque j’ai parlé d’hérésie. Mais en même temps le minage est une hérésie aussi et consomme aussi une énergie abominable. Que faire?
SlashDot2k19
Des prestations supérieures aux thermiques, ce qui faut pas lire…<br /> Autonomie totalement inférieure, rechargement beaucoup plus long que de faire un plein.<br /> Les électriques sont loin d’offrir des prestations supérieures autre que le couple instantané. C’est bien le seul avantage des électriques…
cpicchio
silence de fonctionnement, conduite, tenue de route (compte tenu du centre de gravité), habitabilité (si l’architecture est optimisée), fonctionnalités (pré-chauffage par exemple), etc, etc…<br /> Effectivement, la recharge reste un point problématique mais je ne classait pas ceci dans les prestations
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Renault Scénic Vision : le Scénic renaît
Pénurie de composants : jusqu'à deux ans d'attente pour recevoir sa Tesla Model X
La Poste accélère sur l'électrique, même chez ses prestataires privés
On connaît la date de la seconde édition de l'événement Tesla AI Day !
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Tesla règne toujours en maître sur l’électrique aux États-Unis
Aux États-Unis, les Superchargeurs Tesla se font régulièrement vandaliser (et personne ne comprend pourquoi)
Renault veut monter un pôle consacré à l'électrique en France
La Cadillac Lyriq dévoile ses premières spécifications... et son prix
Haut de page