Renault dévoile sa Mégane eVision et la Dacia Spring, deux modèles électriques

15 octobre 2020 à 19h25
36

En coup d'envoi de ses Renault eWays, événement sur les nouvelles mobilités qui se tiendra jusqu'au 27 octobre, Renault a présenté ses électriques Mégane eVision et Dacia Spring.

La Mégane eVision préfigure la première berline compacte électrique de la marque, qui sera révélée en version définitive prochainement, tandis que la Dacia Spring fera son entrée sur le marché l'année prochaine.

Luca de Meo, le P.-D.G. de Renault, a débuté la conférence en récapitulant les chiffres encourageants de la mobilité électrifiée au sein de la marque. Il a ainsi révélé que Renault a vendu 350 000 voitures électriques dans le monde, palmarès au sommet duquel on trouve l'iconique Renault Zoé, deuxième voiture électrique la plus vendue cette année dans le monde après la Tesla Model 3.

Une préoccupation de l'environnement à tous les niveaux du Groupe Renault

Dans deux ans, chaque modèle présenté disposera de sa version hybride rechargeable ou électrique. Une ambition qui aurait, d'après Renault, pour objectifs la réduction de moitié des émissions de CO2 de ses véhicules avant 2030, et la neutralité carbone complète à l'horizon 2050.

Le constructeur travaille aussi sur d'autres aspects de ses véhicules, puisque 30% des pièces développées pour ses nouvelles voitures sont faites à partir de matériaux recyclés. Les infrastructures sont également au centre des préoccupations environnementales de la marque, et face au succès d'un premier essai d'usine plus propre à Tanger, Renault annonce vouloir appliquer le même modèle sur d'autres sites de production prochainement.

Renault travaille également activement au recyclage des batteries, aujourd'hui perçu comme l'un des points épineux des voitures électriques. Luca de Meo assure que les 10 années d'expérience de Renault, qui voit désormais de nombreuses batteries revenir après utilisation, joueront a un rôle crucial dans ce processus.

Mégane eVision : Renault se tourne vers l'avenir sans oublier le passé

L'objet principal de cette première conférence de l'événement était la présentation de nouveaux véhicules électriques au sein du groupe.

C'est à un modèle du passé que rend hommage le concept présenté lors de cet événement : la Mégane. La berline compacte dévoilée ce jeudi est en effet nommée Mégane eVision, et bien qu'il ne s'agisse que d'une voiture de présentation, la version définitive du modèle devrait en reprendre très largement les traits.

Ce concept marque, pour plusieurs raisons, un changement d'époque pour Renault. Sur le plan technique déjà, il s'agit du premier véhicule de la marque basé sur la toute nouvelle plateforme modulaire CMF-EV, qui sera utilisée pour l'ensemble des futures voitures électriques du constructeur.

Son style global, et notamment ses feux 3D avant et arrière à LED, préfigure également la proposition stylistique qui définira l'ensemble de la gamme électrique de Renault à l'avenir. Le design du modèle, haut perché sur d'imposantes roues et à l'allure trapue, est davantage un choix stylistique qu'une contrainte technique, puisque la plateforme CMF-EV permet, selon Luca de Meo, de « s'affranchir des règles de taille, d'usage et de conception ».

Cette Mégane eVision ne mesure que 4,21 mètres de long, soit une quinzaine de centimètres de moins que ses concurrentes thermiques, pour un empattement de 2,77 mètres.

Plus de 300 brevets déposés autour de la Mégane eVision

Pour la partie purement technique, on trouve dans la Renault Mégane eVision un moteur de 160 kW, soit environ 220 chevaux, et une batterie de 60 kWh. Celle-ci garantira une autonomie de 450 kilomètres en cycle WLTP et a la particularité de ne mesurer que 11 centimètres de haut, ce qui aurait permis à Renault de peaufiner la performance de son véhicule tout en gardant une grande liberté esthétique. La recharge rapide permettrait d'ajouter 200 kilomètres d'autonomie en 30 minutes environ.

Fier de ses innovations, le Groupe Renault annonce également avoir déposé 300 brevets liés à la plateforme CMF-EV telle qu'elle est utilisée sur la Mégane eVision, ainsi que sur le modèle lui-même. Ceux-ci concernent le moteur, le système de charge, la batterie, l'architecture, la gestion thermique ou encore l'acoustique du véhicule. Le modèle de série sera produit en France, dans l'usine de Douai, et sera présenté dans le courant de l'année prochaine.

Dacia Spring : la voiture électrique la plus accessible

L'autre voiture présentée ce jour est la Dacia Spring, premier modèle électrique de la marque low-cost du groupe Renault. La Spring avait déjà été dévoilée à l'occasion du Salon de Genève, finalement annulé, et a été présentée lors des Renault eWays dans sa version destinée aux flottes d'autopartage.

Dacia ne donne pas encore les prix de la Spring, qui seront révélés lorsque les commandes ouvriront, mais promet déjà de proposer le véhicule électrique le moins cher du marché. Denis Le Vot, directeur commerce et marketing de Renault, a expliqué que « la mobilité électrique ne devrait pas être inabordable ».

La Dacia Spring arbore un look baroudeur de mini SUV, et le Groupe Renault prône l'audace autour de son design. Sous la carrosserie, la compacte embarque un moteur de 33 kW (44 chevaux) et une batterie de 28,6 kWh lui conférant une autonomie de 225 kilomètres en parcours mixte. Sa vitesse limitée à 125 km/h en fait un véhicule urbain et périurbain, et l'autonomie en zone exclusivement urbaine est à son avantage, avec 295 kilomètres en cycle WLTP.

Renault révèle avoir passé un accord avec Zity pour la fourniture de Spring en autopartage, et ouvrira les commandes pour les flottes de ce type dès le début d'année 2021. Avec 380 000 utilisateurs, Zity profitera de la Spring pour renforcer sa flotte de 1200 véhicules. Pour les particuliers, les commandes ouvriront au printemps 2021 avec des livraisons à l'automne, quelques mois plus tard.

Denis Le Vot a mis en avant l'habitabilité de ce tout petit modèle mesurant 3,73 mètres de long, qui propose un coffre de 300 litres. Renault a également annoncé qu'une version utilitaire nommée Cargo serait fabriquée, offrant alors un coffre de 800 litres.

Trois nouveaux modèles hybrides dans la gamme

Cette ouverture des Renault eWays était décidément riche en nouveautés, puisque le constructeur français en a profité pour dévoiler plusieurs modèles hybrides inédits dans sa gamme E-Tech. Jusqu'ici, l'hybridation était réservée à la Clio E-Tech Hybrid, et la version rechargeable était disponible sur le Captur et la Megane Estate.

On savait déjà que le Renault Arkana, récemment présenté dans sa version européenne, allait recevoir le moteur E-Tech Hybrid de 140 chevaux, et Renault confirme aussi la présence d'une micro-hybridation de 12V sur les motorisations 1,3 TCe essence de 140 et 160 chevaux.

Enfin, Renault agrémente l'offre du Captur avec une hybridation simple similaire à celle présente dans la Clio ou dans l'Arkana, en complément de la version plug-in. Du côté de la Mégane, l'hybride rechargeable débarque à son tour sur la berline après n'avoir été disponible que sur le break Estate, ce qui porte à six le nombre de modèles hybrides produits par Renault.

Source : Communiqué de presse

Modifié le 15/10/2020 à 20h46
36
22
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Abus de position dominante : la justice américaine ouvre une procédure contre Google
Control Ultimate Edition nécessite une connexion internet pour son installation sur Xbox
PAC-MAN est de retour pour ses 40 ans, avec 64 joueurs en simultané et en exclu Stadia
Salto : interface, contenus, fonctionnalités... promesses tenues ? Nos premières impressions en vidéo !
Coinbase publie son premier rapport sur la transparence
Forfait mobile : tout savoir des offres sur les forfaits 4G sans engagement
Halo The Master Chief Collection : un patch Xbox Series X | S dès novembre
Porsche fait évoluer la gamme Panamera, la Turbo S E-Hybrid frôle les 700 chevaux
Un forfait 4G avec 100 Go à moins de 10€, c'est possible !
Le lancement d’Ethereum 2.0 pourrait avoir lieu dans les 6 à 8 prochaines semaines
scroll top