Renault dévoile son SUV coupé Arkana sur le marché européen avec des motorisations hybrides

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
28 septembre 2020 à 07h30
14
© Renault

Présent sur le marché russe depuis le printemps 2019, la Renault Arkana sera commercialisée en Europe dès l’année prochaine avec plusieurs motorisations hybrides.

Ce sera le premier SUV coupé français qui se différenciera de la version russe par une ligne plus légère, aidée par un pack RS-Line et différentes options de personnalisation.

Le premier SUV coupé français portera un losange

Renault ouvre le bal chez les constructeurs automobiles français qui ne se sont toujours pas engouffrés dans le marché du SUV coupé dont les constructeurs allemands et asiatiques raffolent.

Renault a testé le concept sur le marché russe avant de le proposer à la vente en France. Le nouveau SUV coupé Arkana mesure 4,57 m de long pour une largeur hors tout de 1,82 m (rétroviseurs rabattus). La hauteur est de 1,57 m avec une garde au sol de 186 mm. Son empattement est de 2,72 m avec un porte-à-faux avant assez court ce qui devrait lui permettre une bonne agilité en ville.

Du côté coffre à bagages, on retrouve deux contenances suivant la motorisation. Pour la version E-TECH full hybride, le volume est de 438 litres alors que pour les versions TCe, il grimpe à 513 litres avec une largeur maximale à l’intérieur de presque 1,40 m.

© Renault

La face avant reprend le style des nouveaux Captur. La signature lumineuse en forme de C intègre des projecteurs LED à l’avant et un bandeau s’étire d’un bout à l’autre de la face arrière qui reprend également cette forme en C pour les feux arrière.

L’Arkana pourra recevoir un pack RS Line inspiré de la mythique Mégane RS. Cette finition recevra une teinte spécifique Orange Valencia accompagnée d’éléments peints en noir laqué tels que les coques de rétroviseurs. Un pack « Couleur » optionnel permettra une personnalisation plus poussée avec un toit noir et un spoiler arrière noir brillant.

Motorisations hybrides à l’honneur

Pour ce nouveau SUV coupé, Renault mise sur les motorisations essence hybrides. Elles sont trois à être proposées sur le marché français.

Si les deux premières déclinaisons sont basées sur un système micro-hybride fonctionnant sous une tension de 12 volts, la dernière est une véritable version hybride basée sur un moteur essence 4 cylindres de 1,6 L, issu de l’Alliance Renault Nissan Mitsubishi, combiné à deux moteurs électriques.

Le tout est couplé à une boite de vitesse multimodes à crabots, sans embrayage. La puissance grimpe à 140 chevaux et Renault promet des émissions polluantes les plus basses possibles avec une gestion intelligente des différents moteurs alliés au freinage régénératif. Cette motorisation, baptisée E-TECH Hybrid, est déjà connue sur la Clio.

Les deux autres motorisations s’appuient sur le bloc essence 1.3 TCe 4 cylindres turbo. Il est associé à une boite automatique EDC à double embrayage. Cette motorisation sera déclinée en deux puissances, d’abord en 140 chevaux puis 160 chevaux. Le couple atteint 260 Nm sur la version 140 chevaux.

Ses deux motorisations recevront un alterno-démarreur 12 volts couplé à une batterie lithium-ion 12 volts qui prendra place sous le siège avant. Cette technologie permet de soulager le moteur thermique dans les phases de démarrage ou d’accélération, là où il est le plus gourmand en énergie.

© Renault

À l’intérieur du nouveau Arkana

Le conducteur se retrouvera face à un tableau de bord digital qui reprend le design déjà connu sur ZOE, Mégane ou Captur. Suivant la finition de l’Arkana, cet écran mesurera 4,2, 7 ou 10,2“. Il sera complété par l’écran central tactile, 7 ou 9,3“, qui donnera accès aux réglages de la voiture et aux fonctions de radio et de navigation.

Sur la version E-TECH Hybrid, le levier de vitesse devrait être disponible en version e-shifter, sans câble, et recouvert de cuir. La position de conduite en hauteur permettra au conducteur et aux passagers de mieux appréhender la route avec une meilleure visibilité de leur environnement. À noter que suivant la finition, Arkana pourra recevoir une sellerie tissu, mixte Tep-tissu ou, sur la RS Line, une sellerie mixte cuir-suédine. Le toit ouvrant vitré est en option.

© Renault

L’Arkana se dope aux aides à la conduite

Comme toute voiture moderne qui se respecte, la nouvelle Renault reçoit toute une panoplie d’aides à la conduite bienvenues. Parmi elles, le régulateur de vitesse adaptatif en lien avec le Stop & Go, qui peut être utilisé de 0 à 170 km/h et qui stoppera le véhicule dans les embouteillages tout en permettant de reprendre de la vitesse si la circulation reprend en moins de 3 secondes.

L’Arkana pourra aussi recevoir l’Assistant Autoroute et Trafic qui combine le régulateur de vitesse adaptatif avec la fonction d’assistance de centrage dans sa voie, fonctionnant même en courbe. Cette assistance à la conduite, autonome, relève du niveau 2.

Le nouveau SUV coupé de Renault recevra, entre autres, l’allumage automatique des feux de route ainsi que le freinage actif d’urgence, l’avertisseur d’angle mort et la reconnaissance des panneaux de signalisation avec alerte de survitesse.

© Renault

Source : Communiqué de presse

14
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le OnePlus 8T 5G à prix vraiment cassé chez Rakuten
Sony lance un écran 3D sans lunettes : le Spatial Reality Display
Le film Battlestar Galactica a trouvé son scénariste, en la personne de Simon Kinberg (X-Men)
ClipDrop, l'application qui copie-colle les objets réels dans Photoshop est disponible !
Corsair annonce un casque spécialement créé pour les Xbox Series X et S
Vie privée : le mythe d’Internet
AMD travaillerait sur un GPU Navi orienté crypto-monnaie
Ergo Series : LG lance ses moniteurs Nano-IPS haut de gamme et ergonomiques
Tesla : Les usines de Shanghai et Berlin livreront des Model Y dès 2021
On a testé pour vous : le recrutement de profils tech sur talent.io
scroll top