Renault, Mitsubishi et Nissan s'associent pour des véhicules électriques moins chers

26 janvier 2022 à 18h45
40
renault nissan mitsubishi logo.jpg
© Renault / Nissan / Mitsubishi

« Alliance 2030 », tel est le nom de la coalition formée par les marques Renault, Nissan et Mitsubishi pour proposer à la vente des véhicules électriques plus abordables à moyen terme. Et elle peut notamment compter sur un budget de 20 milliards d'euros.

L'annonce de ce partenariat poussé devait initialement être faite à l'automne dernier au Japon, mais l'état de la pandémie de COVID-19 au pays du Soleil Levant avait alors conduit à la repousser.

Pour baisser les coûts, les plateformes et les batteries sont en ligne de mire

Le coût à l'achat des véhicules électriques est encore fréquemment pointé du doigt comme étant un frein potentiel en vue d'une acquisition. En conséquence, Renault, Nissan et Mitsubishi ont décidé d'entériner un accord afin de proposer davantage de véhicules électriques plus abordables dans les années à venir. Pour les détails, sur une fourchette de prix ciblées par exemple, passez votre chemin. Mais ce qui se nomme désormais « Alliance 2030 » compte sérieusement plancher sur deux points clés pouvant générer une chute de prix.

Le premier concerne les plateformes. Ainsi, les trois firmes prévoient d'utiliser au maximum cinq plateformes différentes sur 90 % de leurs véhicules électriques neufs d'ici 2030. L'une d'elles équiperait par exemple la Renault Megane et le Nissan Ariya tandis qu'une autre serait notamment employée sur les modèles bons marché du partenariat entre Nissan et Dongfeng , ou encore Dacia. Une troisième plateforme serait consacrée aux véhicules utilitaires légers. Enfin, une nouvelle plateforme, qui équiperait entre autres les véhicules compacts de Renault, est encore à l'étude et doit être mise au point pour 2025.

Pour ce qui est des batteries (comme d'autres composants non encore précisés), l'usage de modèles communs entre les trois firmes est également un objectif. En somme, il s'agit de produire, aussi bien en Chine, au Japon, au Royaume-Uni et en France, l'équivalent de 220 GWh de capacité de batterie d'ici à 2030. L'utilisation de ce modèle commun fondé sur une technologie lithium-ion, développée par Nissan, doit permettre, selon les attentes de l'Alliance 2030, de réduire le coût de ces batteries de 50 %.

Une électrification encore plus poussée en Europe

Cette alliance annonce des perspectives d'économies attractives pour les modèles électriques, mais ce n'est pas le même son de cloche pour les hybrides. Selon la source interne citée par Reuters, la faible coopération actuelle pour l'approvisionnement et le développement de modèles entre les trois marques constitue un frein conséquent.

Si aucun détail n'a été donné pour les hybrides concernant l'Alliance 2030, le but est, pour les électriques, de proposer au mois trente nouveaux véhicules électriques à batterie (BEV) d'ici 2030. Plus encore, le seul constructeur Nissan a annoncé vouloir injecter 18 milliards de dollars pour accélérer l'électrification de sa flotte , avec 23 nouveaux véhicules, dont 15 électriques et 8 hybrides.

Cela rejoint les objectifs affichés de constructeurs, tels que Renault qui souhaite que l'ensemble des nouveaux véhicules neufs proposés à la vente en 2030 en Europe soient 100 % électriques. Cette annonce ne concerne pas, en revanche, les marchés extérieurs à l'Europe ni sa marque Dacia, par exemple. Du côté de Nissan, il est espéré que 50 % de sa gamme soit électrifiée à l'horizon 2030.

Sources : Electrek , Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
40
27
alsaco67
Je ne comprends pas que l’on aille pas davantage vers l’hydrogène ?<br /> La voiture électrique, c’est bien mais quand on parlera de production d"électricité, il ne faudra pas parler charbon, fuel, gaz … mais nucléaire dans l’attente qu’un jour lointain la fusion soit opérationnelle.<br /> Qui connait la courbe de Keeling et en maitrise son interprétation ?<br /> On doit intervenir maintenant et si la situation n’est pas inversée d’iic 30 ans, le monde ressemblera à celui du film «&nbsp;Le jour d’après&nbsp;» (allez consulter les travaux du MIT et de l’IPSL de Paris … cela refroidit)
mrassol
Je suis certain que les piles a combustibles sont pretes depuis 15 ans, j’ai un vague souvenir d’un mondial de l’auto dans ma jeunesse ou on y voyait une 307 hydrogne, c’était encore a fiabiliser mais le principe était déjà la … je ne comprends pas ce qui coince …
Petinikola
Le gros problème de l’hydrogène, est le même de l’électrique : la production…<br /> Le gros avantage de l’électrique c’est l’adaptation très rapide et à moindre coût d’un réseau quand l’hydrogène demanderait une nouvelle logistique à mettre en place
TAURUS31
Et surement la marge est meilleure… L’argent reste le nerf du business
Proutie66
Le problème est que beaucoup trop de gens ont été victime du greenwashing.<br /> Pensant que les voitures sont le fléau du cO2.<br /> La part du CO2 des voitures dans le monde c’est 6%. Franchement, c’est peanuts.<br /> On peut faire mieux, mais de grâce, ne tombons pas dans la naïveté.
Francis7
En passant, je suis content d’entendre parler à nouveau de ce triumvirat (Renault, Nissan, Mitsubishi).<br /> Enfin, l’électrique est l’un des enjeux majeurs des prochaines années. Ca a déjà commencé. Que les choses se fassent pour le bien de tous et de la planète.<br /> Il y a un horizon qui pointe le bout de son nez mais ce ne sera que pour les grandes puissances à court et moyen terme. D’où l’intérêt de produire des voitures moins chères peut-être.
MF1
Quelques pistes :<br /> L’hydrogène est un vecteur d’énergie, il faut le synthétiser avec de l’électricité, «&nbsp;verte&nbsp;» de préférence, par électrolyse à partir de l’eau. Il y a alors des pertes (70% de rendement de mémoire), ensuite il faut le transporter jusqu’à la station et le compresser à 350 ou 700 bars (pertes à nouveau) et ensuite l’injecter dans la pile à combustible qui n’a pas un très bon rendement. Le rendement global est de l’ordre de 35%. (Dit autrement, vous payez votre énergie 3 fois plus chère que l’électricité.)<br /> C’est un gaz, donc sensiblement moins pratique à transporter qu’un liquide.<br /> Actuellement, l’hydrogène est produite à + de 95% à partir de sources fossiles (en générant du CO2). (~50% à partir du méthane)<br /> La durée de vie de la pile à combustible est limitée.<br /> La pile à combustible coûte cher.<br /> Il y a toute une infrastructure à déployer (électrolyseur, station).<br /> Il faut tout de même une batterie car la pile à combustible n’est pas réversible, donc sans batterie, pas de récupération d’énergie au freinage.<br /> Il y a des risques d’explosion<br /> Il y a des risques de fuite (l’hydrogène est la plus petite molécule)<br />
promeneur001
Je me souviens dans les années fin 1960 un grand industriel Gec-Alsthom annonçait une pile à combustible compacte. On allait la trouver sur les voitures dans 2 ans. On n’a rien vu venir.<br /> Le poids, le volume, le stockage liquide, le coût des matériaux, la puissance disponible, les accélérations possibles sont de redoutables problèmes pour la pile à combustible.<br /> Sans compter qu’il faut développer des centres de production, un réseau de distribution qui couvre la France. Qui voudra des centaines de camions citernes remplis d’hydrogène sur les routes ?<br /> Tout ça en 28 ans ?
Blackalf
promeneur001:<br /> Qui voudra des centaines de camions citernes remplis d’hydrogène sur les routes ?<br /> Si tu savais quels produits très dangereux on transporte sur les routes et depuis très longtemps…<br /> (j’ai passé autrefois le permis ADR pour colis et citernes, tous produits classés dans 8 catégories, il y en a en fait 9 mais les matières radioactives sont dans une catégorie à part)
Aloyse57
Si l’hydrogène est produite à partir du méthane, c’est une très bonne chose. En raison du réchauffement climatique, le pergelisol est en train de relâcher son méthane. Or le méthane est 80x plus nocif pour le réchauffement que le CO2.
SplendoRage
Aaahh … L’électrique … 400km d’autonomie pour 1h de recharge (quand on trouve une borne rapide genre Supercharger, et qui fonctionne !) …<br /> Si je roulais en électrique, je serais encore sur la route à me faire chier entre 2 recharges plutôt que dans ma chambre d’hôtel et prête pour un meeting de 3j !<br /> Simplicité, efficacité, optimisation du temps … Moi j’ai pas de temps à perdre avec ces conneries de « oui alors … faut prévoir son trajet, bla-bla-bla, je vais devoir prendre la sortie mes couilles pour recharger devant le Coral de Vezoule, puis attendre 1h et enfin reprendre l’autoroute, etc …». Je veux aller à un endroit B, je suis à un endroit À, je prend l’autoroute et je suis mon GPS. Point !<br /> Et surtout pas perdre mon temps à attendre que la batterie se recharge … J’ai horreur de perdre mon temps à attendre ! 5 minute pour faire le plein, 5 min le temps de fumer une clope, tranquille. On se détend … et on repart !
Jsp75
En France c’est 15%, c’est tout de même moins peanuts. Et chose surprenante 21% pour l’agriculture, c’est plutôt noix de coco là.<br /> Plus sérieusement 26% dans le monde c’est les centrales électriques. « Tout le monde roule à l’électrique » pas sûr que ça règle le pb…
cpicchio
Pour revenir à l’article, le point intéressant est la volonté de démocratiser le VE. C’est bien beau les eTron ou TESLA à 100KE mais cela touche quelle population ?<br /> Vouloir faire des architectures optimisées en plus de batteries plus performantes et moins chères me semble être une meilleure approche que les bricolages que font certains constructeurs avec des véhicules ‘bricolés’ pour le VE (je pense à Peugeot avec sa e208 par exemple) qui ne pourront jamais être performants et/ou bons marchés.
malak
C’est moins peanuts (car à côté, on est bcp plus propre énergiquement) mais c’est loin d’être le point le plus important méritant d’y mettre tant de milliards… et surtout mettant en grand danger l’équilibre énergétique.<br /> Dans 20 ans, il faudra choisir entre chauffer sa maison (coût multiplié par 4 ou 5) et prendre sa voiture… c’est vers là qu’on se dirige.
zoup01
un peu de légèreté pour sourire…<br /> https://www.charlotteauvolant.net/adrien-et-sa-tesla-du-reve-au-cauchemar/
vidarusny
l’objectif étant pour 2030, je m’attendais à des chiffres ambitieux au niveau des batteries… Mais non !<br /> Bon j’exagère le construire dans différents endroits du monde c’est déjà une bonne nouvelle, du moins ça peut, faut voir…<br /> Mais quel objectif sur les performances des batteries ??? Ca me rappelle les discours marketing sur le diesel à l’époque… pendant des années on vantait la puissance, un jour on a eu les premières pubs 1000km en 1 plein. A quand les pubs sur l’autonomie de leurs voitures électriques.
Martin_Penwald
Ah oui, il faut une formation spécifique pour la catégorie 7. J’avais la formation ADR de base, je n’ai jamais eu besoin des formations supplémentaires Citerne ou Citerne Gaz.<br /> De toutes façons, la voiture à pile à combustible, selon moi, c’est une impasse. La pile à combustible, c’est pour les véhicules lourds, trains, camions, péniches …
Martin_Penwald
Pubs qui ont toujours été fondamentalement stupides. Un véhicule avec une grande autonomie ne veut en aucun cas dire que le moteur est économe en carburant. Ça m’a toujours agacé.
Urleur
Si on arrive à faire des prix comme le thermique sa seras un petit pas, mais il resteras toujours les mêmes problèmes : Autonomie, recharge, durée de la batterie, prix de la batterie à changer, etc, etc, etc … et je sui sûr que en 2030 il y auras toujours un grand parc de thermique en tout genre, même moi je lorgne beaucoup plus sur l’éthanol que l’électrique.
stratos
le platine dans la pile , très cher, des alternative arrivent
Jsp75
Je suis assez d’accord. Il vaut mieux que la transition se fasse en douceur…
Scalairz
Et si on essayait un petit chiffrage au pif pour changer tout le parc auto français en électrique : il faudrait environ une cinquantaine de centrales nucléaires en plus qui devraient produire 10000 tonnes de déchets radioactifs impossibles à éliminer afin d’alimenter 10 000 000 de tonnes de batteries dont la fabrication et le recyclage vont lourdement impacter la pollution, ensuite il faudra prévoir un très grand nombre de bornes de rechargement qui vont probablement saturer en permanence à cause des durées de recharge, sans parler de la transition ensuite des camions et autres au tout électrique
stratos
Le rendement le grand mot les voitures hydrogène actuelle hyundai ou toyota ont déjà une meilleure autonomie que les électriques , je parle de voitures commercialisées tesla model 3 500km, 650km toyota mirai. Donc bon 1 plein en 5min pour des centaines de km<br /> Ensuite on embarque beaucoup moins de poids donc dépense moins d’énergie, quand une voiture a batterie ok meilleur ratio mais quand il faut tirer 400 a 600kg de batterie pour des tesla , le ratio est de combien au final?<br /> les piles a combustible actuel dure aussi longtemps qu’une batterie, et une batterie perd au fur a mesure et c’est pas donné à changer sans parler des métaux,…<br /> On peut s’appuyer sur les réseaux de stations services qui existe, et total et autres ont tout intérêt. L’électrique en grande ville tout le monde n’a pas de parking perso, donc demande d’installer des millions de bornes ext + l’entretient ou sinon ça sera des milliers de rallonges qui dépasse des fenêtres des tours de cité , immeubles , maisons (beaucoup de garages sont aménagés). …<br /> une batterie oui, mais on n’est pas sur la même dimension et poids qu’une voiture électrique<br /> Il y a très peu de risque d’explosion pour les voitures les réservoirs résistent même à des tires d’arme à feu. le meme argument pour les voitures GPL ai final il n’y a pas des voitures qui explosent sur la route<br /> en 2008 on avait déjà des réservoir a 15000 cycles et un fuite 20 fois inf a la norme<br /> Caradisiac.com<br /> Les technologies de stockage de l’hydrogène progressent bien !<br /> Les véhicules équipés d'une pile à combustible à l'hydrogène, en cours de développement actuellement, représentent une solution alternative prometteuse ! Voici une bonne nouvelle les concernant.<br />
darkneo2976
SplendoRage:<br /> tout pas perdre mon temps à attendre que la batterie se re<br /> Si c’est vraiment d’être efficace qui te motive, prends le train et tu pourras bosser en même temps ;), et ca t’évitera de perdre du temps à fumer.<br /> Comme toujours, ton cas n’est pas le cas de tout le monde, pour le moment ce n’est pas adapté à ton utilisation.
vidarusny
Ce n’est pas faux, mais un peu quand même ! Parce que dans nos sociétés avoir une remorque pleine d’essence n’était pas acceptables hier, et ne l’est pas plus aujoud’hui. Donc, il fallait quand même améliorer la consommation…<br /> Finalement, aujourd’hui le débat est le même avec l’électrique entre les modèles à grosse batterie et les petites, mais tu m’accorderas que l’autonomie est toujours un critère. Tout comme certain modèle à petite batterie qui ne sont pas adaptés à certaines utilisations basées sur le nombre de kilomètres…<br /> Si je prends mon cas personnel, je vis en rase campagne avec aucune borne à moins de 5 km (c’est déjà pas mal) et je vais voir régulièrement ma famille qui n’a pas de bornes dans un rayon de 20 km… louer une voiture à chaque visite n’est pas économiquement viable en l’état, et faire porter la recharge de la voiture à mes hôtes me met mal à l’aise…<br /> Forcément le jour où je prendrais une électrique, il faudra qu’elle réponde à mon cas d’usage des 500 km d’une traite… (même en hiver par temps froids etc.). Sauf si le modèle de consommation change compétemment et que la location se fait au trajet et non au weekend. Mais là il faut des voitures autonomes.
jfachal
Parce que l’hydrogène, c’est très polluant à produire ! ( ne pas rêver, l’éolien est une bonne idée mais polluant le paysage et trop aléatoire, actuellement on frise le zéro et pas un souffle d’air pour alimenter mes radiateurs électriques ! Heureusement il reste un peu de nucléaire pour me chauffer) C’est très explosif à stocker, voir à utiliser, ça coche tout négatif quoi.
Martin_Penwald
SI, c’est faux. À l’époque (fin des années 1990), mon père pouvait faire 3000km avec 1 plein. Ça ne voulait pas dire que son camion consommait moins qu’une Golf.<br /> Utiliser l’autonomie d’un véhicule pour vanter sa faible consommation, c’est fondamentalement malhonnête.
vidarusny
Et combien faisait-il avec un camion plus récent 10 ans plus tard ?<br /> Je veux bien qu’il y ait eu artifice en augmentant le réservoir, mais la voiture des années 90 n’avait pas un réservoir deux fois plus petit que la voiture des années 2000… Tu abuses carrément.
Petinikola
L’éthanol est une solution franco-française. Rien en Belgique par exemple (résultat, 25% clients d’un garagiste frontalier sont faire le pleine E85 en France), et n’est écologiquement moins pire que si la production est locale.
Petinikola
Sauf que ce raisonnement est statique donc faux :<br /> 1 : tout le parc ne passera pas à l’électrique demain<br /> 2 : les technologies des véhicules vont évoluer (une voiture d’il y a 100 ans n’a rien à voir avec celle de 50 ou d’aujourd’hui à part 4 roues et un volant)<br /> 3 : les technologies des batteries vont évoluer (on arrive déjà à plus de 600000km garantis)<br /> 4 : les batteries des véhicules construites aujourd’hui sont étudiées pour être en partie recyclées demain<br /> 5 : Non les gens ne sont pas tous recharger leurs batteries en même temps<br /> Je précise que je ne suis pas pro-VE, je n’aime pas la mauvaise foi
zoup01
le Brésil est en avance avec l’éthanol sur la France depuis au moins 30 ans…
Martin_Penwald
Où ai-je écrit que les véhicules modernes consommaient autant ? Pourquoi cette comparaison entre hier et aujourd’hui ?<br /> Vanter l’autonomie d’un véhicule, aujourd’hui, hier ou demain, afin de suggérer qu’il consomme peu est fondamentalement malhonnête. Ça n’a aucun rapport. C’est quand même simple, comme concept.
MattS32
stratos:<br /> Ensuite on embarque beaucoup moins de poids donc dépense moins d’énergie<br /> Alors d’abord, non, on embarque pas beaucoup moins de poids… Regarde les dimensions et le poids d’une Mirai 2. C’est très proche d’une Tesla Y. Sauf que la Tesla Y est une VRAIE 5 places adultes ET 971L de coffres (2158L en configuration deux places), alors que la Mirai 2 est une 4 places adulte + 1 enfant avec seulement 321L de coffre, non extensible (soit moins que le coffre de base d’une Clio…).<br /> Hé oui, la Mirai 2 fait le poids «&nbsp;normal&nbsp;» d’une VE de sa taille, mais en réalité, elle est bien plus grande que le serait un VE équivalent en termes d’usage… Du coup la Mirai 2 est par exemple beaucoup plus lourde qu’une Megane E-Tech, qui est pourtant déjà plus habitable…<br /> Ensuite, quand bien même les VEH seraient effectivement plus légers, ça ne veut pas dire que la dépense d’énergie est moindre.<br /> Un poids plus léger impose que le véhicule nécessite moins d’énergie à la roue. Mais la dépense d’énergie, c’est à la source qu’il faut la mesurer, pas à la roue (si on mesure à la roue, les meilleures sont les VT, puisque plus légères…). Et là le rendement de la chaîne hydrogène étant beaucoup moins bon que le rendement de la chaîne électrique, il faut au final bien plus d’énergie primaire pour faire 1 km avec une VEH que pour faire 1 km avec une VEB.<br /> Martin_Penwald:<br /> Vanter l’autonomie d’un véhicule, aujourd’hui, hier ou demain, afin de suggérer qu’il consomme peu est fondamentalement malhonnête. Ça n’a aucun rapport. C’est quand même simple, comme concept.<br /> +1. Une Porsche Taycan a plus d’autonomie qu’une Twingo E-Tech. Et pourtant c’est largement la Twingo qui consomme moins.
vidarusny
C’est bien le problème dans mon exemple je mettais en avant l’évolution mise en avant dans les pubs!! Et la commence notre incompréhension. Mon propos était de dire que l’on peut se vanter de faire 1000 km que quand on peut le faire. Hors sur des voitures personnels tu ne peux pas indéfiniment grossir le réservoir, il fallait donc immanquablement aussi travailler sur la consommation…<br /> Je suis d’accord sur le fond avec toi. Il n’empêche quand les voitures électriques vanteront de faire 1000 km ils n’auront pas fait que d’augmenter la masse du véhicule… ils auront aussi travailler sur la performance… sinon les véhicules feront 4T et une berline sera aussi haute qu’un trafic…<br /> Mais je suis d’accord pour dire que pris seul cet argument ne veut rien dire.
philouze
L’hydrogène «&nbsp;vert&nbsp;» c’est de l’électricité, sauf qu’il en faut 3 à 4x plus que si on le mettait directement dans la batterie. Générer de l’Hydrogène c’est faire des pertes à électrolyse, à la compression, mais surtout dans la pile à combustible.<br /> En gros si la production d’électricité vous inquiète, multipliez cette inquiétude par 4.<br /> Une voiture à hydrogène n’est rien d’autre qu’une voiture électrique mais avec une très mauvaise et très volumineuse batterie, doublé d’un tarif x2, de performances moindre, de moins d’habitabilité et d’environ 4x les émissions de co2 (dans le cas du H2 électrolysé, sinon c’est pire !
philouze
je ne comprends pas, tu nous parles de famille à 20km, mais tu exiges «&nbsp;500 kms d’une traite&nbsp;», ce qui fait plus de 10 fois un aller-retour dans ta famille : tu fais 5h de route sans pisser combien de fois par an ?
philouze
"<br /> Et si on essayait un petit chiffrage au pif pour changer tout le parc auto français en électrique : il faudrait environ une cinquantaine de centrales nucléaires en plus"<br /> même si on changeait tout le parc, moins de 10M de voitures pratiquent moins de 20kms en moyenne par jour ce qui fait sur une nuit de charge environ 3,7 GW soit 2 EPR, en imaginant que le parc actuel, de nuit, ne suffise pas - ce que semble affirmer le RTE.<br /> «&nbsp;qui devraient produire 10000 tonnes de déchets radioactifs impossibles à éliminer&nbsp;»<br /> les déchets «&nbsp;impossibles à éliminer&nbsp;», les HAVL et MAVL, représentent 42 000 m3 cumulés sur 60 ans de productions de plus de 50 réacteurs civils et militaire pour subvenir à la totalité du pays : détends toi <br /> [si ça te semble énauuuurme, c’est juste un cube de 35m de coté, à comparer avec une marrée noire, 40 000 m3 c’est aussi très exactement le cubage de co² qu’une seule voiture thermique va produire dans l’atmosphère sur 300 000 kms… )<br /> «&nbsp;afin d’alimenter 10 000 000 de tonnes de batteries dont la fabrication et le recyclage vont lourdement impacter la pollution.&nbsp;»<br /> La seule donnée à peu près juste se termine par une énorme erreur : les batteries sont non seulement réutilisées en statique mais recyclées à 80%, tout le monde s’accorde que nos batt actuelles sont les «&nbsp;mines&nbsp;» de demain (exactement comme les carcasses de nos voitures sont nos mines de fer actuelles)<br /> Pour info, puisque tu aimes les zéro, on brule 14 000 000 de tonnes de pétrole… mais PAR JOUR et c’est ça qu’il faut stopper.
Petinikola
oui, sauf que si le Brésil et la France ont la plus grande frontière terrestre, elle compte quand même moins de stations-services que la frontière franco-belge
Nicolas_Charlier
on ne va pas vers l hydrogène parce que c’est une connerie astronomique.<br /> Le rendement de électronise est max 55 % ajoutant la consommation d électricité de la compression ou de la liquéfaction de hydrogéne (-15 a 20 % de rendement)plus le rendement de la pile a combustible qui est de 75 % (25 % de perte en chaleur).<br /> Résumons 75% de 40% sa fait 30% de rendement théorique.<br /> Avec se rendement autant injectée le courant directement dans de batteries.
vidarusny
Non j’ai dit :<br /> Si je prends mon cas personnel, je vis en rase campagne avec aucune borne à moins de 5 km (c’est déjà pas mal) et je vais voir régulièrement ma famille qui n’a pas de bornes dans un rayon de 20 km…<br /> C’est donc la borne qui est à plus de 20 bornes… J’ai jamais dis faire 500 km d’une traite… et c’est bien avec des raisonnements comme ça que l’on n’est pas prêt de convaincre… En gros, tu prends une affirmation tu la déformes et après tu essais de la tournée en derision pour assoir ton propos. Le besoin des autres, manifestement tu t’en moques…<br /> Au final, ta manoeuvre c’est bien essayé mais elle manque de finesse. Je ne retire donc rien a ce que j’ai dis.
stratos
MattS32:<br /> Tesla Y<br /> déjà comparer un berline coupé et SUV Tesla model Y 2021, c’est pas la même. surtout niveau coffre, par exemple en thermique c’est 487 L sur une 508<br /> bref
MattS32
stratos:<br /> déjà comparer un berline coupé et SUV Tesla model Y 2021, c’est pas la même<br /> Pas de ma faute si on arrive à faire un SUV à batteries dans le poids d’une berline coupé VEH… Ça confirme bien que les VEH ont un problème de poids justement…<br /> stratos:<br /> par exemple en thermique c’est 487 L sur une 508<br /> Donc 50% de plus que la Mirai 2… Encore une fois, ça confirme bien un sérieux problème d’encombrement du système hydrogène : la 508 offre 50% de capacité de coffre en plus tout en faisant 25cm de moins en longueur…<br /> La Mirai 2 avec ses 5 mètres de long offre une habitabilité du niveau de celle d’une compact ou d’une citadine…<br /> Donc non, vraiment, aucun avantage de poids pour les VEH.
philouze
on s’est mal compris, je vis moi aussi en rase campagne avec aucune borne à proximité.<br /> seulement comme 99% des gens en rase campagne, je peux charger à domicile.<br /> si c’est bien le cas pour toi, quelle est la pertinence de signaler avoir des proches à 20 kms ? tu peux en faire 450 PAR JOUR<br /> et si effectivement tu ne comptes pas faire 500 bornes d’une traite, ou si tes trajets font même à peine plus, et bien… tu t’arrêtes pour recharger, mais pour 99.9% d’entre nous ces trajets sont exceptionnels.
vidarusny
Bien sur que l’on peut le faire chez soi, j’ai bien dit avoir vergogne de le faire chez les autres, et quand tu n’as pas à proximité… il faut chargé avant après…<br /> En fait, mon cas est simple et n’entre pas du tout dans le cas la distance et tout à fait raisonnable, le trajet est entre 150 et 200 km (respectivement route ou autoroute). Dans les faits, n’importe quel électrique d’aujourd’hui serait apte à le faire. L’allée retour, c’est moins sur, tu rajoutes des kilomètres pour faire le tour de la famille… et tu arrives à 500…<br /> Bien sur, qu’il est tout à fait possible de s’arrêter avant pour recharger 10 min… Mais hors autoroute (trajet habituel le gain en temps et le cout de l’autoroute … est ridicule) mais où ? faire un détour d’une quarantaine de kilomètres pour ça c’est quand même embêtant (et oui la station à 20 kilomètres n’est pas sur ma route…)… Et comme dis ci-dessus faire le plein chez mes hôtes je trouve ça moyen.<br /> Comme dit dans plusieurs posts la limite de l’électrique reste les stations de recharge. Or on sait que sans volonté politique forte dans certaine de nos régions c’est et ça restera compliqué… et économiquement ce n’est pas prêt d’arrivée.<br /> Et oui sur ma route j’ai bien une borne de recharge à 50 km du départ… ou de l’arrivée, ça reste très con…<br /> Donc mon cas d’usage sera sans doute caduc dans 15 à 20 ans … mais en attendant ça reste mon cas d’usage le plus contraignant. Ma voiture actuel est récente, remplacer a un coût écologique aussi… remplacer par un véhicule qui ne répond pas un cas d’usage régulier on peut en discuter, mais je pense que c’est une erreur.<br /> Je rappelle qu’écologiquement on conseille à la France de travailler sur les passoir thermique de façon plus active qui reste le levier le plus rapide et efficace… Pour un coût accessible.
philouze
Alors oui, les passoires thermiques (et si possibles celles qui chauffent au fioul) c’est une priorité, mais le programme est déjà en cours, les aides sont là, on peut pas non plus faire un pass vaccinal spécial environnement pour aller plus loin - à un moment faut que les gens agissent.<br /> Donc le poste juste derrière, c’est le cramage de carburant.<br /> Et perso je n’hésite pas à charger chez mes postes si c’est ma destination, un pack de bière (ou une bouteille de vin) indemnisera sans problème la dépense. Inversement toute personne qui viendra chez moi trouvera une T2 prète à recharger sa voiture.
MattS32
philouze:<br /> Et perso je n’hésite pas à charger chez mes postes si c’est ma destination, un pack de bière (ou une bouteille de vin) indemnisera sans problème la dépense. Inversement toute personne qui viendra chez moi trouvera une T2 prète à recharger sa voiture.<br /> +1. Ça fait partie de toute façon des habitudes qui vont changer avec l’électrique. Dans 20 ans ça paraitra complètement naturel de faire ça.
vidarusny
philouze:<br /> mais le programme est déjà en cours, les aides sont là<br /> Oui et non, ça peut être grandement amélioré. Rien que sur l’état de lieux, j’avais lu un article qui disait qu’avec un avion il pouvait te faire un premier niveau de diagnostic, ce diagnostic pourrait être mis a disposition des propriétaires pour qu’ils aient une première idée du niveau d’isolation de leur logement. Parce que le citoyen ne parle pas isolation LV2 que les arnaque sont légion et les recours quasi inexistants.<br /> De plus l’IGN passe en avion tous les 4 ans pour prendre en photo ton logement, ce service pourrait être inclus directement pour que le cout soit quasiment inexistant…<br /> En fonction de ce premier niveau l’État pourrait prendre en charge le diagnostique au logement, parce que le citoyen ne sait pas forcément à qui s’adresser, et ce n’est pas parce qu’il est propriétaire qu’il a les moyens…<br /> Ce sont des mesures simples très efficaces qui s’adressent en priorité aux logements utiles, plutôt que de distribuer l’argent à ceux qui savent déjà pouvoir assumer les travaux. Et ça c’est le constat actuel.
philouze
tu sais il y a bien un guichet unique pour ça :<br /> https://france-renov.gouv.fr/<br /> Peut être qu’on ne communique pas encore assez pour ça, oui je te l’accorde, mais pour le coup ce serait un cout encore supplémentaire au projet que de communiquer pour passer par dessus le bruit de fond médiatique.
vidarusny
Sauf que ça ne change rien a ce que j’ai évoqué. Tu es dans la démarche de… Tu exclus de facto une partie de la population, et tu n’orientes pas au plus utile d’un point de vue écologique. C’est bien ce que je reproche tu éparpilles l’argent au lieu d’aller au plus efficient.
philouze
je n’éparpille rien, et je n’exclue personne, la décarbonation exige que toutes les voies de décarbonation doivent être adoptées simultanément, nous manquons de temps.<br /> le gain coté transport est énorme, n’oublie jamais que chacun de tes pleins c’est 100kg de co² (100 000 L de co2 gazeux à 1 bar) - ce n’est pas un petit changement ou un petit gain. Je suis le premier à dénoncer la logique stérile et attentiste des «&nbsp;colibris&nbsp;» et des petits gestes qui donnent bonne conscience sans aucun résultat mesurable.<br /> Et niveau effort, pour énormément de gens y’a plus du fantasme et du blocage psychologique qu’autre chose et particulièrement en cambrouse qui est l’endroit idéal pour les VE (charges domestiques, vitesses mesurées, autonomie supérieure aux besoins… )
vidarusny
C’est parce que nous manquons de temps que je trouve important de ce concentrer sur les cas les plus prioritaire, puis remonter jusqu’au moins problématique. Je ne suis pas persuader que distribuer de l’argent pour ré isolé une maison de années 2000 est le même impact que d’isoler une maison des années 80…<br /> De même donner une prime pour changer une voiture de moins de 5 ans a moins d’impact que d’aider à renouveler une voiture des années 80 90. de plus il est possible que celui qui a une voiture des années 80 90 aient plus besoin d’aide pour le renouvellement…<br /> Après ne rien faire est pire, sur ce point nous sommes d’accord.
MattS32
vidarusny:<br /> De même donner une prime pour changer une voiture de moins de 5 ans a moins d’impact que d’aider à renouveler une voiture des années 80 90.<br /> Ça dépend beaucoup plus de l’utilisation de la voiture que de son âge. Il y a plus d’intérêt à remplacer la thermique de moins de 5 ans de quelqu’un qui habite à 50 bornes de son lieu de travail que la thermique de 40 ans de quelqu’un qui l’utilise juste pour les courses une fois par semaine… (à la limite, lui on lui file la thermique du premier, pour gratter un peu plus de gain à coût en ressources égal)<br /> Et côté logement (et bureaux !), de gros gains pourraient être obtenus rapidement et à très faible coût avec la technique de la pub EDF qui avait fait scandale mais n’en est pas moins vraie : #MetsTonPull… C’est impressionnant le nombre de gens qui trouvent normal d’être en t-shirt toute l’année à l’intérieur…
MisterGTO
Tout à fait mais de nombreuses personnes s’en moquent, elles trouveront toutes les excuses pour pouvoir continuer à faire leur plein en 2’ et 1000km sans pause 2 fois par an.
vidarusny
MattS32:<br /> Ça dépend beaucoup plus de l’utilisation de la voiture que de son âge. Il y a plus d’intérêt à remplacer la thermique de moins de 5 ans de quelqu’un qui habite à 50 bornes de son lieu de travail que la thermique de 40 ans de quelqu’un qui l’utilise juste pour les courses une fois par semaine… (à la limite, lui on lui file la thermique du premier, pour gratter un peu plus de gain à coût en ressources égal)<br /> Tu as raison, malheureusement les personnes qui font 50 bornes n’ont pas forcément des voitures récentes, j’ai beaucoup de mes voisins qui ont de vieille 206 ou équivalent (bon c’est pas année 80) et ils font plus de 50 km par jour, (entre 60 et 100) … Les difficultés s’accumulent souvent sur les mêmes…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La Cadillac Lyriq dévoile ses premières spécifications... et son prix
GM veut revenir en Europe avec de nouveaux modèles électriques
Tesla ferme les commandes de Cybertruck en Europe
Les aides à la conduite de la Volkswagen ID.5 obtiennent une note parfaite au test Euro NCAP
Ces YouTubeurs transforment une Tesla Model 3 en... tank
L'écurie McLaren rejoint le championnat de Formule E électrique
Les voitures électriques nouvelles stars des salons auto aux dépens des voitures de luxe
Adieu plaquettes de freins ? Le freinage par récupération pourrait être l'avenir de la voiture électrique
Volkswagen ranime son tout-terrain Scout ; en électrique évidemment, en tant que nouvelle marque
Via Instagram, Volkswagen France vous offre des NFT pour la sortie de l'ID.Buzz
Haut de page