Restructuration massive chez Nissan, le e-NV200 passe à la trappe avec son usine

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
31 mai 2020 à 17h17
0
Nissan_e_NV200_WORKSPACe_16-source
© Nissan

Le monde de l’automobile est en crise et l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a perdu de sa splendeur ces dernières années. Après l’annonce d'un plan stratégique mercredi, Nissan a présenté jeudi sa vision pour les quatre prochaines années.

La période 2020-2023 annonce de nombreux changements pour le constructeur nippon. Accusant une perte record de plus de 5 milliards d’euros pour 2019-2020, Nissan revoit sa copie et en donne les grandes lignes.

Sportivité et moteur électrique comme ligne de conduite

Nissan va rapidement revoir sa gamme entière, y compris la partie utilitaire. Ainsi le nombre de modèles proposés à la vente sera revu à la baisse passant de 69 à 55.

Au cours des 18 mois qui arrivent, le constructeur va proposer 12 nouveaux modèles dont la nouvelle Nissan Z et le SUV électrique Ariya. Les motorisations électriques seront à l’honneur dans les nouveautés avec un objectif de vendre 1 million de véhicules électriques par an à partir de 2023.

Le SUV électrique sera assemblé à l’usine de Sunderland au côté de la Nissan LEAF et sera vendu aussi en France malgré la réduction du catalogue de véhicules proposés. 2021 devrait par ailleurs être l’année du renouvellement des Qashqai et X-Trail, qui recevront une déclinaison E-Power avec motorisation hybride rechargeable.

L'e-NV200 tire sa révérence

La restructuration du constructeur va engendrer la fermeture de plusieurs usines dont celle de Barcelone en fin d’année ainsi que, par la suite, celle située en Indonésie. Toute la production devrait être réalisée principalement en Thaïlande ainsi qu’en Angleterre. Le constructeur envisage de réduire sa production de 20 % soit environ 5,4 millions de véhicules.

La fermeture de l’usine espagnole de Barcelone engendre l’arrêt de la production l’e-NV200, l’utilitaire électrique proposé par Nissan. Cependant, le constructeur devrait rapidement proposer un nouveau véhicule utilitaire électrique grâce à l’accord avec Renault.

Ainsi, le e-NV250 devrait voir le jour en se basant sur le futur Kangoo électrique. Il sera assemblé en France chez Renault et probablement commercialisé en 2021.

Modifié le 02/06/2020 à 16h20
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
Les États-Unis songent à interdire TikTok
NVIDIA : les spécifications des RTX 3070 et 3070 Ti en fuite, la RTX 2080 SUPER battue ?
scroll top