Sans surprise, le marché automobile français est en chute libre en mars avec -72% d'immatriculations

3
phares voitures
Pixabay

La crise sanitaire du coronavirus commence à sérieusement freiner l'économie française. Le Comité des Constructeurs français d'Automobile (CCFA) a publié les chiffres du mois de mars et du premier trimestre 2020.

Le syndicat français de l'automobile publie des chiffres de ventes fortement en baisse pour ce début d'année, avec une chute vertigineuse des ventes pour ce mois de mars comprenant deux semaines de confinement de la population.


Les ventes de véhicules légers divisées par quatre en mars et par trois pour le premier trimestre 2020

Aucun segment du marché automobile n'échappe à la crise sanitaire mondiale. Seulement 62 668 véhicules légers ont trouvé propriétaire au mois de mars, alors que le marché enregistrait en 2019 plus de 225 000 ventes, un chiffre assez stable ces dernières années. Ce qui engendre une forte baisse des ventes également sur l'ensemble du premier trimestre civil 2020 où l'on enregistre une chute de 34,1 % pour les trois premiers mois de l'année.

Les véhicules utilitaires enregistrent quant à eux un recul de 64,8 % et les poids lourds accusent, eux, une chute de 49,3 % de leurs ventes.


Malgré la chute des ventes, les véhicules électriques et hybrides accélèrent

Néanmoins, on peut observer une modification de la répartition des ventes par énergie. En effet, entre 2019 et 2020, les véhicules électriques ont triplé leur part de marché en passant de 1,9 % à 7,1 %.

Pendant le même temps, la part des véhicules à motorisation hybride, incluant les hybrides rechargeables, a plus que doublé passant de 4,9 % à 10,9 %.

Si les motorisations diesel n'ont que légèrement reculé, cédant 1,3 %, c'est surtout les moteurs à essence qui ont reculé face aux nouvelles motorisations plus vertueuses en lâchant presque 10 % de parts de marché.


Aucun constructeur automobile ne tire son épingle du jeu, la répartition des ventes est stable

Le groupe PSA enregistre pour le mois de mars 2020 un recul de -73,4 % avec ses marques Citroën, Peugeot, DS et Opel alors que son concurrent français, le groupe Renault, accuse une perte de -71,6 % avec Renault, Dacia et Alpine. Le cumul des groupes français affiche un recul de -72,6 % alors que les groupes automobiles étrangers enregistrent -71,8 %.

Du côté des utilitaires, la répartition est assez identique. Le groupe PSA perd 68 % de ses ventes sur le mois alors que le groupe Renault recul de 68,4 %. De leur côté, les groupes étrangers affichent un recul de 58,2 %.

Si la baisse est moins sensible sur les véhicules industriels, Renault Trucks enregistre un net recul sur le premier trimestre 2020 avec -28,7 % alors que les groupes étrangers enregistrent une baisse de 25,4 %. Ce qui représente pour le seul mois de mars un recul de 49,3 % des ventes.

Source : CCFA
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'iPhone 5G serait bien là à l'automne, selon les dires d'Apple à ses investisseurs
YouTube travaille à un concurrent de TikTok (et qui se nommerait Shorts)
Bethesda ne fera pas de présentation vidéo en juin pour dévoiler ses nouveautés
L'appli Houseparty offre 1 million à qui prouvera qu'elle est victime d'une campagne de dénigrement
Uncharted 4 et DiRT Rally 2.0 débarquent en avril sur le Playstation+
AirPods Pro : les célèbres écouteurs Apple à prix cassé aujourd'hui ! (stocks limités)
iOS 13.4.5 nous renseigne sur l'iPhone 9 avec Touch ID, CarKey et le mode Express Transit
X-57 Maxwell : la Nasa dévoile l’aspect final de son avion tout électrique en images
Les OnePlus 8 et 8 Pro ne passeront pas la barre des 1 000$ (source officielle)
Amazon brade ses liseuses Kindle et Kindle Paperwhite à un excellent prix
Haut de page