Fiat Chrysler pourrait fermer une usine en Europe à cause du ralentissement chinois

08 février 2020 à 09h58
0
FCA

Fiat Chrysler a annoncé que l'une de ses usines européennes risquait la fermeture dans les prochaines semaines. En cause, le coronavirus qui affecte ses fournisseurs chinois.

Le virus 2019-nCoV continue de se propager en Asie et dans le reste du monde, commençant à avoir un impact significatif sur l'économie et l'industrie.

Quatre fournisseurs touchés de plein fouet

Mike Manley, PDG de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), a annoncé au Financial Times qu'il devrait bientôt arrêter la production dans l'une de ses usines européennes. Le constructeur manque en effet de pièces censées être livrées depuis ses quatre fournisseurs chinois, qui doivent faire face au coronavirus. Pour rappel, le pays a pris des mesures radicales pour essayer de contrôler l'épidémie en plaçant notamment des millions d'habitants en quarantaine.

C'est la première fois qu'une usine située en Europe est menacée. Pour le moment, l'un des fournisseurs principaux de FCA est dans un état « critique », et Mike Manley craint que cette situation ne s'étende aux trois autres.

Le constructeur prendra la décision de fermer les portes de son usine (ou non) d'ici deux semaines à un mois. Une équipe a été chargée de trouver des alternatives, mais le processus est long car chaque composant doit être certifié et enregistré.


D'autres entreprises atteintes

Fiat Chrysler n'est pas le seul constructeur automobile touché par le coronavirus. Le groupe français PSA, avec qui FCA a récemment fusionné, a déclaré subir des problèmes de logistique, alors que Toyota est actuellement en train de réaliser un inventaire afin de déterminer s'il doit se mettre à la recherche d'alternatives à ses fournisseurs chinois.

D'autres secteurs, comme le jeu vidéo et le smartphone, subissent les conséquences de l'épidémie. Au Japon par exemple, la production de la Nintendo Switch est touchée, tandis que ZTE et LG ont annoncé qu'ils ne participeront pas au Mobile World Congress de Barcelone. Afin de s'y rendre, les dirigeants de Huawei vont quant à eux devoir subir deux semaines de quarantaine.


Élevé au rang d'urgence de santé mondiale par l'OMS, le coronavirus a contaminé plus de 31 000 personnes et provoqué près de 640 décès dans le monde.

Source : Financial Times
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top