Coronavirus : des chercheurs alimentent en continu une carte qui suit la propagation du virus

29 janvier 2020 à 13h30
0
Coronavirus-carte.jpg
© JHU CSSE

Alors que la barre des 6 000 personnes infectées a été franchie mercredi, des chercheurs issus d'une université américaine ont mis en ligne une carte interactive destinée à suivre la progression de l'épidémie.

Depuis l'apparition des premiers symptômes du coronavirus à Wuhan, en Chine, au début du mois de décembre, l'inquiétude (parfois la paranoïa) a gagné du terrain, d'abord dans l'empire du Milieu, puis dans le reste du monde. Le 13 janvier fut découvert le premier cas d'infection hors de Chine, alors que le premier décès avait été officialisé un peu plus tôt, le 9 janvier, toujours à Wuhan. Pour suivre la propagation de l'épidémie, les chercheurs de l'université Johns Hopkins, un établissement privé de Baltimore aux États-Unis, ont lancé en ligne il y a quelques jours, une carte interactive déjà beaucoup consultée.

Une carte mise à jour rapport après rapport

La carte est mise à jour en continu par les chercheurs, qui se basent sur les données fournies par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les centres américain et chinois de contrôle et de prévention des maladies, et d'autres également. Dès que des rapports sont émis, la carte est ainsi actualisée.


On retrouve, notamment, le nombre de cas depuis le début de l'épidémie. Ce mercredi 29 janvier aux alentours de 13h, le virus avait ainsi infecté au moins 6 057 personnes dans le monde. Une autre statistique permet de connaître la répartition des cas en fonction des pays. Sans surprise, la Chine concentre l'immense majorité des cas (5 970), devant la Thaïlande (14), Hong Kong (8), Taïwan (8), le Japon (7), Macao (7), la Malaisie (7), Singapour (7), l'Australie (5), les États-Unis (5) et la France (4), pas moins de sept autres pays ayant aussi déclaré au moins un cas sur leur territoire.

La carte fait également apparaître le nombre total de décès (132) et de guérisons.

Des détails fournis par pays

Outre les panneaux latéraux qui fournissent les informations que nous venons d'évoquer, la carte en elle-même, qui occupe la majeure partie de l'écran, permet de rapidement se faire une idée sur la localisation, la propagation et surtout l'intensité du coronavirus en fonction des régions ou des pays. On se rend rapidement compte par exemple que l'Asie-Pacifique constitue le foyer du virus. En dézoomant un maximum, on remarque que malgré le faible nombre de cas révélés (5), les États-Unis sont touchés dans plusieurs États (Washington, Californie, Arizona, Illinois).


Alors que les États-Unis et le Japon sont les premiers à rapatrier leurs ressortissants, la France devant suivre d'ici la fin de la semaine, il est possible d'obtenir des informations détaillées pour chaque État fédéré, chaque pays ou chaque région touché par le virus.

Coronavirus-carte-détails.jpg
© JHU CSSE
Modifié le 29/01/2020 à 13h30
23
21
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top