Le diesel n'est pas mort : il se tourne vers les SUV américains et européens

14 janvier 2020 à 15h33
42
Essence diesel
© Shutterstock.com

Alors que la plupart des constructeurs automobiles orientent progressivement leurs gammes vers l'hybride et le 100 % électrique, Electrek rapporte un maintien du diesel.

Sur le segment des SUV, il progresse même, y compris pour des entreprises concernées par le Dieselgate.

Le diesel se rabat sur les SUV

Le média Detroit News titre : « Les constructeurs automobiles vantent l'avenir de électrique tout en construisant plus de moteurs diesel ». Le site prend l'exemple de General Motors : alors que le constructeur réoriente son usine d'assemblage de Detroit-Hamtramck vers la production de poids lourds électriques, il s'apprête à commercialiser la version diesel des deux gros SUV de Chevrolet : le Tahoe et le Suburban.

Detroit News constate également qu'au cours du dernier trimestre de l'année 2019, les ventes de pick up fonctionnant au diesel ont augmenté de 23 % aux Etats-Unis. L'article explique qu'« en raison du volume considérable du segment des SUV et des camions (de loin la plus grande part du marché américain), les véhicules à moteur diesel surpassent les ventes de véhicules électriques à 2 contre 1, selon le Diesel Technology Forum ».

Une percée sur les SUV que l'on observe également en Europe. Certes, selon le cabinet d'analyses LMC Automotive, les ventes de véhicules diesel doivent se stabiliser autour de 32 % en 2020, une proportion certes bien moindre qu'en 2011, où elle s'est établie à 56 %, mais qui reste importante. Surtout, entre 2015 et 2018, les ventes de SUV diesel ont augmenté de 19 %. « Un double coup dur en termes de pollution », écrit Bradley Berman, de la rédaction d'Electrek.


Le peu d'impact du Dieselgate

Si certains constructeurs promettent de renoncer au thermique (comme c'est le cas de Nissan ou Peugeot), d'autres affirment ne pas écarter le diesel de leurs gammes. Plus tôt en janvier, le P.-D.G. de General Motors, Mark Reuss, a même annoncé son retour, déclarant que « le diesel n'a pas fait couler assez d'encre ces temps-ci », avant d'ajouter que « [ Les consommateurs ] ne se soucient pas vraiment du scandale automobile qui a éclaté ».

Difficile de donner tort à Mark Reuss, qui fait ici référence au Dieselgate, qui a d'abord touché Volkswagen : d'après Electrek, les modèles de SUV les plus populaires en Europe sont le Peugeot 3008 et... le Tiguan de Volkswagen.

Quatre ans après le scandale, la marque allemande serait restée le plus grand pourvoyeur de véhicules diesel en 2019. Même son de cloche chez BMW, également impliqué dans l'affaire. Son directeur de développement, Klaus Froelich a d'ailleurs déclaré : « Nos moteurs diesel à quatre et six cylindres resteront encore au moins 20 ans ». Une échéance qui conviendrait toutefois à l'interdiction française envisagée pour 2040.

Source : Electrek
Modifié le 14/01/2020 à 15h33
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
42
23
chabgyver
Les moteurs diesel seront sûrement encore là dans 20 ans, je ne suis pas certain qu’il en soit de même pour les moteurs électriques, enfin les batteries.<br /> Franchement, du diesel ou l’électrique, lequel est réellement le moins polluant ? Je ne parierai pas sur l’électrique mais bon, ça n’engage que moi.
GRITI
Plus ça va et plus je me dis qu’il ne faut pas les comparer en terme de plus ou moins polluant de façon binaire mais qu’il faudrait prendre en compte les types de pollutions sur toute la chaîne: fabrication, utilisation recyclage du véhicule et même chose pour le « carburant ». Ensuite on pourra vraiment comparer et choisir en ayant toutes les billes.
Nmut
Pourquoi tu ne paries pas sur l’électrique?<br /> L’électrique a encore une grande marge de manouevre pour s’améliorer (prix, autonomie, temps de charge) et on voit régulièrement des avancées. Les moteurs thermiques sont quasiment arrivé au rendement théorique max. Le diesel peut être un peu moins polluant que l’essence (moins de CO2, piègeage des NOX et autres gaz, filtre à particules qui s’améliorent) mais on est en bout de course, le cout va exploser.<br /> Je ne vois pas de raison que la situation n’évolue pas alors que les investissements passent doucement du coté des VE.
MisterGTO
chabgyver:<br /> Franchement, du diesel ou l’électrique, lequel est réellement le moins polluant ? Je ne parierai pas sur l’électrique mais bon, ça n’engage que moi.<br /> Vaut mieux pas car tu perdrais ton pari<br /> @GRITI Le pétrole produit par les USA est une horreur sans nom en ce qui concerne la pollution (destruction de l’environnement, émission de GES, pollution massive des eaux…)
Nmut
Tout à fait. Mais c’est compliqué!<br /> Par exemple, faut-il ne pas considérer la construction des puits de pétrole comme c’est le cas actuellement (ils sont déjà là) alors que l’on comptabilise la constructions des usines de batterie. Ca a du sens mais pas sur le long terme si on considère ça comme un investissement…<br /> En plus il y a des choses qui passent à la trappe. En faisant une étude sur la pollution du kérosène du puit à la sortie de réacteur pour le taf, je suis tombé sur une chiffre intéressant: la grande majorité du cobalt est utilisée pour dé-soufrer le pétrole alors que c’est en général l’argument massue des anti-VE… Bref, difficile de faire quelque chose de complètement impartial et très précis.<br /> Autre truc: en ce moment on a besoin de ré-estimer la conso de kéro sur l’Australie, les températures extrême et les fumées changent les températures et les vents =&gt; on ne sait pas trop ce que ce genre de problème vont donner à moyen terme…
KlingonBrain
Les moteurs diesel seront sûrement encore là dans 20 ans, je ne suis pas certain qu’il en soit de même pour les moteurs électriques, enfin les batteries.<br /> Pour ma part, je pense que la voiture électrique n’est pas encore mature. La France commet une grave erreur stratégique en voulant accélérer le basculement trop tot car la voiture électrique est encore bien trop chère pour les masses, particulièrement en ce moment avec la situation sociale qui est de plus en plus tendue dans la France d’en bas.<br /> Mais je pense aussi que la voiture électrique sera l’avenir. C’est indéniablement l’avenir. Et il faut savoir qu’il y a énormément de R&amp;D sur les batteries. Et d’autres matériaux beaucoup plus abondants que le lithium sont possible, comme le sodium.<br /> D’autres présentations aussi, comme la batterie amovible qu’on remplacerait en station service.<br /> Bref, il faut laisser un peu de temps à la R&amp;D…
Metaphore54
C’est une hérésie, même si je n’adhère pas encore à l’électrique à cause des contraintes trop fortes, je ne suis pas non plus pour le diesel et l’essence, sauf quand c’est justifié, or ici je ne pense pas que ça se justifie.
KlingonBrain
De toute façon, indépendamment du problème écologique, le pétrole, c’est mort. Les ressources s’épuisent. Donc le véhicule thermique, il mourra.<br /> Mais pour accélérer la transition, ce qu’il faut, c’est rendre le véhicule électrique mature. Son point faible actuel : la batterie.<br /> Un maximum d’argent doit être injecté dans la recherche sur les batteries.<br /> Je crains malheureusement que dans la logique actuel, le gros de l’argent servira à construire de nouveaux véhicules et financer des batteries lithium ion. Peu d’argent ira à la recherche.
Pas_Moi
« Bref, difficile de faire quelque chose de complètement impartial et très précis. »<br /> Vous avez parfaitement raison, d’ailleurs d’un coté, l’on a;<br /> Le Cobalt pour désoufrer le carburant, mais en tenant compte de la quantité nécessaire, par véhicule unitaire, puisque évidemment les voitures thermiques sont ultra-majoritaires sur la planète.<br /> De même le Cobalt nécessaire par véhicule électrique, en tenant compte du nombre de batteries nécessaires sur la durée de vie d’un véhicule.<br /> Sans compter dans l’ensemble des calculs, que le pétrole raffiné, est une énergie directement utilisable pour rouler, que la batterie d’une voiture électrique n’est rien d’autre que le réservoir vide d’une voiture thermique, qu’il faudra charger et recharger, encore et encore avec…<br /> Alors les bilans, indépendants, je pense que PERSONNE n’est réellement capable de faire un calcul qui n’est pas orienté, en fonction de ce qu’il souhaite vendre, sans parler de la manipulation de masse avec des données volontairement tronquées, incomplètes, pour sciemment tromper.
Mrpolnar
Non l’avenir c’est le véhicule fonctionnant avec des ordures ménagères permettant de voler et de voyager dans le temps.
dvaid
Tu vois très très loin ! Parceque pour maintenir la température de fusion de ta balle de golf il faudrait une voiture de la taille d un stade de foot.
Nmut
Je ne peux pas parler pour tous, mais nos calculs sont plutôt pessimistes. A chaque fois que l’on a un nouveau paramètre qui apparait, c’est souvent en faveur de la mobilité électrique et en défaveur du pétrole (les infos sont quand même être bien opaques, même pour les « spécialistes »).<br /> Par exemple, certaines compagnies aériennes affirment ne pas « tanker » chez elles et refueler à leurs escales. Maintenant que l’on arrive à calculer au kg près la conso de leurs avions, on voit bien que ce n’est pas vrai. C’est un scandale qui devrait sortir dans quelques mois/années.<br /> Pour le cobalt, difficile de dire pour le moment la quantité exacte qu’il y a dans un réservoir de voiture (les pétroliers ne donnent pas leurs « recettes » mais une rapide estimation montre que les véhicules thermiques rejettent dans l’atmosphère dans leur vie des quantités du même ordre de grandeur que ce qu’il faut pour la fabrication d’un VE, sachant que pour le VE on peut éventuellement en récupérer à la destruction et que ce n’est pas indispensable…
jkgolconde
Peut on dire que la batterie est un déchet revalorisé ?.. Parce que le parc actuel de véhicules électriques risque de soudainement crouler sous ses propres batteries usagées.
Corben92
Salut<br /> Une étude récente montre qu’il faut attendre 2025 pour que le cout de production d’une batterie (ainsi que son efficacité) passe enfin sous le cout de prod d’un moteur thermique.<br /> je ne suis pas contre l’électrique, loin de là mais il faut arrêter de vendre des couleuvres aux gens.<br /> La production des batteries est extrêmement polluante. Certes, l’utilisation ne pollue mais à côté de ça, l’électricité nucléaire en France pollue à long terme pour recharger nos batteries. Quid du recyclage d’une batterie. Quand on nous montrera le circuit complet d’un véhicule électrique, là les gens constateront que qq chose cloche.<br /> Les véhicules thermiques ont beau polluer à l’utilisation, ils sont entièrement recyclables en fin de vie.<br /> Comme il a été écrit avant moi, le lithium est un élément rare donc il est juste impossible de pourvoir aux besoins de l’Europe et encore moins au reste du monde.<br /> Les solutions pour moins polluer doivent venir d’ailleurs : plus de place de parking car 20% des voitures qui roulent par ex dans Paris tournent parce qu’elles cherchent une place, revoir la gestion des feux et des sens de circulation, ne pas faire de piste cyclables sur les axes permettant de décongestionner les rues… et bien sûr améliorer les transports en commun pour donner envie de les prendre. Une ville dans les Hauts de France (Dunkerque je crois) a choisi la gratuité dans les transports, résultat la ville est moins polluée.<br /> L’électrique est une piste mais c’est loin d’être la solution.
nikon561
je suis assez de son avis, les 2 principaux problemes de l’electrique viennent des batteries.<br /> d’abord un probleme d’usage, lié a l’autonomie et au temps de charge qui ne permet pas a un vehicule electriue de remplacer tous les usages des voitures thermiques.<br /> ensuite a cause du besoin en terres rares des batteries, non seulement leur extraction est une catastrophe du point de vue environemental, mais surtout ce n’est pas inepuisable et tres demandé dans les produits electroniques, ce n’est pas une solution perenne d’en faire des batterries, cela fait exploser les cout de nombreux produits, et les constructeurs auto ont DEJA des soucis d’appro, alors qu’en france l’electrique c’est 2%.<br /> a mon sens le moteur hydrogene thermique est bien plus prometteur, souplesse d’usage commparable, des moteurs pas si differents des moteurs thermiques actuels, un bilan carbone equivalent au thermique pour produire le vehicule, mais ensuite, ca ne rejette que de l’eau. reste la production et le stockage de l’hydrogene, mais ca avance. ca c’est bien plus prometteur que l’heresie electrique
MisterGTO
Non, absolument faux<br /> L’hérésie est de produire, transporter, stocker. l’hydrogène pour avoir un rendement global très faible par rapport aux batteries
Nmut
Un hydrogène thermique est ridicule. Le CO2 à la roue est bien plus important que pour un thermique classique.<br /> Peut-être qu’un jour l’hydrogène électrique sera une solution, mais pour le moment le rendement reste aussi inférieur à un thermique classique. Le seul bénéfice, c’est la déportation des pollutions…<br /> Ce que l’on amalgame dans « terres rares » ne le sont pas vraiment, et l’industrie du pétrole en consomme aussi pas mal. Et justement le VE a une bonne marge de progression dans l’utilisation de ces matières, on sait déjà les éliminer en grande partie, ce n’est juste par entable pour le moment (quoique les moteurs utilisent de moins en moins le néodyme par exemple).
chabgyver
Il n’y a pas que l’utilisation du diesel ou de l’électrique, il y a tout ce qui tourne autours, de près ou de loin, ça va de l’extraction à l’acheminement au recyclage, la question est complexe.
Comcom1
Tout comme la production des batteries.<br /> Et tout le reste de la voiture hors moteur et alimentation du moteur reste identique (une voiture électrique à 4 roues comme une diesel) la fabrication et l’entretien de tout ce qui est commun à la même production de pollution.<br /> La voiture électrique et bien un véhicule polluant pas du tout une solution écologique…<br /> Au mieux ça serait économique, ça pourrait nous permettre de nous détacher du lobbiing des groupes pétrolier on ne serait plus (en tout cas moins) dépendant de la production de pétrole pour la production d’énergie
chabgyver
Si on voulait, on pourrait déjà être en grande partie indépendant car on sait fabriquer l’équivalent du pétrole à partir d’algues, de déchets verts ou de je ne sais quoi encore.
chabgyver
L’hydrogène, c’est pas non plus génial non plus, ce n’est jamais qu’un moteur électrique là aussi car pour obtenir de l’hydrogène, on sera tous d’accords sur le fait que ça s’obtient en scindant la molécule H2O en deux, d’un côté, on obtient de l’hydrogène qui servira de combustible et de l’autre de l’oxygène qui sera rejeté par le biais de l’électrolyse et l’électrolyse, c’est bien produit par de l’électricité donc par une batterie, non ?
MisterGTO
C’est fou cette volonté de mélanger des trucs sans rapport en espérant que cela devienne vrai<br /> Bon courage à ceux qui tentent encore de lutter contre ça
Thamien
Avec un TRE de folie car tes algues il faut bien les nourrir en azote et nitrate voir les chauffer la nuit.<br /> Puis les « raffiner » en carburant.<br /> Tu nous montres un bilan sourcé!<br /> Je ne parle même pas de l’hydrogène.<br /> Tant qu’on y est « fabriquons » du diesel avec de l’huile de palme!!! A mais,…heu,…oui, mais,…en même temps,…
Thamien
Non mais bon… Au moins tu n’es pas tombé dans le panneau de l’hydrogène c’est bien…<br /> -95% de l’hydrogène se fait par reformage de pétrole, gaz ou charbon.<br /> -le principe même de l’hydrogène est d’être un moyen de stocker de l’énergie comme une batterie électrochimique… Donc tirer l’énergie électrique d’une batterie pour produire de l’hydrogène???
2012jpg71
Mince, j’ai vendu mon GLC Mercedes 250 d 4x4 il y a quelques jours et l’annonce à peine posée il a été vendu le lendemain. Je regrette cette vente !!! Les diesels ont toujours la cote surtout en Suv.
Thamien
Pas_Moi
Nmut:<br /> Par exemple, certaines compagnies aériennes affirment ne pas « tanker » chez elles et refueler à leurs escales. Maintenant que l’on arrive à calculer au kg près la conso de leurs avions, on voit bien que ce n’est pas vrai. C’est un scandale qui devrait sortir dans quelques mois/années.<br /> Si l’on compare aux avions électriques de transport de masse inexistants, le scandale sera d’interdire de prendre l’avion, de voyager en avion ?<br /> Pour le reste, je suis parfaitement incapable, de faire le calcul, le fait est que retraitement de piles, batteries, cela fait des années, années, que cela pose un problème, puisque ces batteries s’accumulent dans tout est n’importe quoi, même quand cela n’est pas vraiment utile.<br /> Tenter de faire passer les batteries, pour green, faut quand même pas pousser, même avec un recyclage, quand l’on voit ce que cela donne avec les batteries de téléphones portables etc…Il devrait déjà être obligatoire que chaque Pays retraite la même quantité de batteries qu’il fabrique/importe, plutôt que d’envoyer cela ailleurs dans le monde.<br /> Maintenant, vous ne tenez pas non plus en compte, de tout le système électrique des villes, qu’il faudra peut être doubler, pour recharger tous ces véhicules, mais bon, cela n’a pas grande importance, puisque le véhicule électrique va finir par stagner devant l’impossibilité technique de généraliser cela à tout le monde. Ceci n’est que mon avis.
nikon561
pas exactement.<br /> il existe 2 types de vehicules a hydrogenes, ceux que tu mentionnes qui utilisent une pile a combustible pour creer de l’electricité a partir de l’hydrogene, puis l’envoient via batterie a des moteurs electriques. et oui on retombe sur le meme soucis vis a vis des terres rares / batteries (et il en faut egalement pour la pile a combustible.<br /> mais il existe egalement des moteurs thermiques ( a explosion) qui utilisent l’hydrogene au lieu d’essence / gpl / diesel.<br /> le soucis actullement avec l’hydrogene c’est effectivement sa production, qui necessite beaucoup d’electricité ( (la plupart est par reformage a partire de gaz/petrole, mais l’electrolyze existe a voir si ca coute plus par km que les vehicules elec, par contre je suis pas sur), mais il y a de nombreux avantages, pas de batteries, donc de terres rares, peut de différence avec un moteur a explosion gpl ou essence (donc un véhicule qui coûterais le même prix), un autonomie équivalente et le temps pour refaire le plein serait comme une essence.<br /> d’ailleur il suffit de regarder la chine qui cesse de pousser l’electrique au profit de l’hydrogene. y’a bien une raison. et on ferait bien d’y reflechir! mais en bon francais, on vas s’enteter 20 ou 30 ans sur notre solution stupide…
nikon561
1- il existe des moteurs thermiques hydrogene, pas que des piles a combustibles…<br /> 2- ce ne sont pas les seules manieres de produire de l’hydrogene, et cela evolue
zoup01
J’ai aussi eu des suv, tous diesel…<br /> C’est suicidaire pour le porte monnaie de rouler avec ces engins en version essence.( poids, aérodynamique d’armoire normande)…<br /> Ce n’est plus à l’ordre du jour pour moi d’en racheter un, mais si je devais, ce serais du diesel.
REN
Je pense que si les constructeurs se sont lancés dans la motorisation électrique c’est pour deux raisons : La première, l’énergie fossile touchera à sa fin d’ici 20 à 30 ans. Deuxième raison, et pas la moindre : Il y a urgence à réduire les Gaz à effet de serre. Alors, entre les deux maux (pollution) il faut choisir le moindre ! Et sur notre environnement immédiat, indiscutablement l’ électrique n’ émet aucun gaz…Encore qu’il faudrait connaître le taux d’émission de CO2 pour la fabrication d’une batterie ? Toute chose restant égale par ailleurs… Il faut encore que nos chercheurs «planchent» pour améliorer les sources d’énergie comme pour le nucléaire par exemple où peut-être un jour, tous les déchets seront utilisables…
MisterGTO
Pas_Moi:<br /> puisque ces batteries s’accumulent dans tout est n’importe quoi,<br /> T’as des preuves ou c’est juste une impression sortie de nulle part?
Pas_Moi
Souris, Clavier, Razoir, Aspirateur etc… sinon il existe la même chose sans batterie en filaire, sinon vous pensez prendre un avion électrique bientôt ?<br /> Des preuves, ou c’est juste une impression que cela sort de nulle part.
MisterGTO
C’est toi qui affirmes quelque chose donc tu peux répondre au lieu de partir dans du n’importe quoi ?<br /> Apparemment non ?
Comcom1
Si tu comprend rien de ce qu’on t’écrit c’est sûr qu’on ne va pas aller loin.
eagle6
Peut être parce que recycler des packs batterie de voiture de 800kg c’est pas du tout compliqué et rentable que de recycler des millions de batteries de 10g?<br /> Concernant VE vs Thermique, le débat est clos depuis des lustres car prouvé par toutes les études impartiales, l’électrique est moins pire sur tous les fronts. (environnementaux, rejets, …)
nikon561
pour le moment le premier poste des batteries « usagées » est la reutilisation dans des usages ou leur capactié plus faible est encore pertinente, puis ensuite le recyclage. si elles sont trop usée ou abimées =&gt; recyclage.<br /> selon Volkswagen, dans le recyclage, c’est 53% seulement qui est reutilisable
lepirate
En ce qui concerne notre environnement immédiat, il n’y a pas photo:<br /> L’électrique pollue presque infiniment moins que le diesel dans nos rues, nos villes, nos campagnes…<br /> Le diesel rejette des particules, du NO2, du CO2, etc… directement dans nos bronches.<br /> Les véhicules électriques ne font pas ca. Et en France leur électricité est plutót propre car utilisant peu de charbon ou de gaz.
Demarval
Bonjour, je pense à deux problèmes sérieux, d’abord le reseau électrique ne supportera pas la surchage lorsque les automobiliste rentrant du travail entre 19h et 20h voudront recharger leurs batteries, ensuite le gouvernement devra repercuter le manque a gagner des taxes sur les carburants vers les factures d’electricité…
eagle6
Faux, EDF bien au courant d’un risque potentiel et au fait de l’infrastructure en place, a étudié le sujet. Et l’avenir en VE est tout bénef, car 1) l’infrastructure actuelle suffirait à supporter la charge de tous les véhicules thermiques roulants, 2) la majorité de la charge des véhicules s’effectuant de nuit, cela permettrait de lisser leur production excédentaire la nuit. 3) la possibilité d’utiliser une partie de toutes ces batteries financées par les propriétaires permettrait de stocker l’énergie excédentaire et la restituer à la demande, en bref stocker de l’électricité à moindre coût pour lisser la production et faciliter la gestion du réseau chose qui est compliqué actuellement.
paulhuchon
Bon dans l’ensemble personne n’a de réel information sur la chaîne globale de pollution Electrique sur son recyclage<br /> La France pousse vers l’électricité car elle arrive bientôt a expiration des centrales nucléaires. la cuve a une vie de max 60 ans et il faut 10 pour la construction<br /> En poussant la consommation il y aura plus de possibilité de les remplacé ou étendre leur vie --&gt; 80 ans pour les cuves<br /> On ne parle pas de fabriqué l’énergie avec voilures tournante ou eau ou… De faire du gaz, méthanol avec les déchets réel de nos poubelles<br /> Et aussi l’air comprimés, mais pas d’alternative comme le petrole.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Ça flambe ! Le marché de la cybersécurité devrait peser 150 milliards de dollars en 2023
Le gouvernement américain met en garde la Silicon Valley contre les partenariats avec la Chine
CES 2020 : notre résumé des annonces objets connectés (avec quelques perles)
Soldes Darty 2020: Enceinte Marshall Acton II Google Voice à -33%
Final Fantasy VII Remake repoussé au 10 avril et Marvel's Avengers au 4 septembre
Bouygues dévoile une nouvelle BBox Wi-Fi 6 pour les abonnés fibre
La NASA utilise les données européennes pour étudier l'impact des séismes à Puerto Rico
Maddy Keynote : découvrez le programme de l'événement tech & business édition 2020 !
Soldes : le Xiaomi Redmi Note 8 32Go chute à moins de 140€ !
Soldes 2020: sélection Clubic des meilleurs produits électroménager chez Dyson, Moulinex, Amibot
Haut de page