Virgin Galactic, un véritable avion fusée… en Bourse !

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
21 février 2020 à 16h35
3
Virgin Galactic SpaceShipTwo Unity_cropped_531x531
À défaut de faire voler son avion...

Moins de six mois après son entrée en bourse, Virgin Galactic affole les marchés. Les titres ont grimpé de 310 % en trois mois...

Mais face à la spéculation, l'entreprise (qui perd beaucoup d'argent) ne progresse qu'à tout petits pas.

Achetez, achetez...

SPCE : voici les quatre lettres que les courtiers du New York Stock Exchange n'ont pas quitté des yeux de toute la semaine. Derrière cet acronyme se cache Virgin Galactic, la première société cotée en bourse dont le cœur de métier est d'envoyer des humains dans l'espace (malgré une définition contestée). Et même si l'avion fusée de l'entreprise n'a pas encore commencé son service commercial, les titres s'échangent à une fréquence folle : jeudi, ce sont 134,5 millions d'actions qui ont changé de main ! Il faut dire que ceux qui ont acheté des parts de Virgin Galactic lors de son entrée en bourse le 28 octobre ont quasiment quadruplé la mise...


Spéculation ou investissement ?

Même les analystes de la banque d'investissement Morgan Stanley - qui indiquaient début décembre qu'en dessous des 25 dollars les actions de Virgin Galactic étaient sous-cotées car la firme avait un « énorme potentiel pour le futur des vols habités et du transport hypersonique » - ont levé le pied cette semaine, et s'attendent à ce que l'engouement diminue.

Mais la petite frénésie spéculative que suscite Virgin Galactic pourrait aussi constituer une petite bulle autour de cette valorisation à plus de 6,4 milliards de dollars... Bon nombre des investisseurs et fonds de spéculation qui achètent le titre ne sont en effet pas conscients des réelles capacités de l'entreprise spatiale.

Le « nouveau Tesla » de l'espace ?

De fait, Virgin Galactic n'est pas prêt de révolutionner le transport hypersonique, et il faudra encore patienter plusieurs mois au moins avant que les premiers touristes puissent contempler la courbure de la Terre depuis leurs hublots... Le petit avion fusée VSS Unity vient en effet d'être relocalisé au Spaceport America (Nouveau Mexique), d'où il effectuera ses vols touristiques. Néanmoins, l'entreprise a annoncé qu'au moins deux vols de qualification avec la cabine toute prête (et sans doute des employés « testeurs ») étaient nécessaires avant d'embarquer Richard Branson lui-même.

Le vol du milliardaire, prévu avant son anniversaire en juillet, marquerait alors le début officiel des vols commerciaux... Après quoi il restera encore des profits à faire. Malgré la hausse stratosphérique de sa valeur en bourse, Virgin Galactic a perdu 138 millions de dollars (faute de revenus) sur les trois premiers trimestres de 2019.

Source : CNBC
Modifié le 06/05/2020 à 11h56
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
chabgyver
Admirer la courbure de la Terre ou constater qu’elle est plate, allez savoir.<br /> Ok, je sors
Element_n90
Ça fait plus de 10 ans que Virgin promet d’envoyer des passagers « avant la fin de l’année »…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Vente Flash Cdiscount ! Le Dyson V8 Parquet à 279,99 € au lieu de 349,00 €
Il sera bientôt possible d’uploader vos morceaux sur YouTube Music
Forfait mobile : le Série Free 50 Go à 9,99€/mois est toujours disponible
Le rachat de Fitbit par Google inquiète le gendarme européen des données personnelles
Nouvelle baisse de prix sur le Realme 5 Pro 128 Go
iOS 14 permettrait de choisir ses applications par défaut
CD Projekt RED grimpe à la deuxième place des plus grandes sociétés de jeux vidéo européennes
16 Go de RAM, batterie 5000 mAh, recharge 65W... les specs du BlackShark 3 5G se précisent
Bouygues Telecom : clients mobile et fixe, chiffres d'affaires... une année 2019 réussie
Facebook va récupérer les enregistrements vocaux de ses utilisateurs contre quelques dollars
Haut de page