Christina Koch termine sa mission de 328 jours par un retour au Kazakhstan

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
06 février 2020 à 11h23
0
ISS Soyouz Koch/Parmitano/Skvortsov
L'équipage de Soyouz MS-13 dans leur capsule

Au sein de la capsule Soyouz MS-13, l'américaine accompagnait le russe Alexandr Skvortsov et l'astronaute italien de l'ESA Luca Parmitano.

Son vol spatial particulièrement suivi établit un nouveau record féminin.

Un vol record

Un voyage de 223 millions de kilomètres et 5 248 orbites de la Terre, qui se termine à quelques centaines de kilomètres de son point de départ, dans les grandes plaines du Kazakhstan. C'est ce que vient de vivre l'astronaute américaine Christina Koch. Partie 328 jours plus tôt, le 14 mars 2019, avec de autres coéquipiers, elle est restée plus longtemps sur la Station Spatiale Internationale que ces derniers afin d'y assurer une présence continue.

Une opportunité pour elle mais aussi pour la NASA, qui peut étudier les effets d'un vol long (elle est seulement la 7e personne à réaliser un séjour aussi long d'une traite) sur un organisme, en l'occurrence féminin. Si femmes et hommes ont les mêmes capacités, sur le plan médical et physiologique, les vols de plus de 200 jours continent de soulever beaucoup de questions. Christina Koch s'est donc soumise à un intense programme sportif pour limiter les effets de la micro-gravité, mais aussi à toute une batterie d'observations quotidiennes et de prélèvements sanguins, musculaires, etc.


L'Expédition 62 démarre !

Après une traditionnelle petite cérémonie, hier, pour transmettre le commandement de l'ISS à l'équipage de l'Expédition 62 qui reste sur place (Oleg Skripochka, Jessica Meir et Drew Morgan), les trois astronautes se sont préparés pour leur retour en capsule Soyouz. Après quelques adieux, le temps de se changer et de s'installer dans le minuscule mais très efficace module de rentrée, Christina Koch, Luca Parmitano et Alexandr Skvortsov (qui « pilote » Soyouz) se sont désamarrés, ce matin du 6 février à 6h50.

Le retour fut tout à fait classique et les astronautes en bonne santé sont désormais sortis de leur véhicule. Après tout ce temps passé ensemble, la séparation pour plusieurs semaine reste un difficile moment psychologique, chacun rentrant récupérer dans son agence respective : à la Cité des Etoiles près de Moscou pour Alexandr Skvortsov, à Cologne pour l'astronaute européen et à Houston pour Christina Koch.

ISS Expedition 61
L'Expédition 61 au complet. Plus que des collègues...

Christina Koch n'était pas seule...

Si la longueur de son vol fait les gros titres, il ne faut pas oublier que la présence de Christina Koch au sein de l'ISS a permis à des centaines d'expériences de progresser. De l'agronomie avec la pousse et la récolte de salades, à la physique des combustions - et la cuisson de cookies -, de la culture de cellules rénales pour des traitements contre les calculs à celle de nouveaux matériaux capillaires, en passant par la mise en place de robots, le déploiement de petits satellites ou encore la manipulation du bras robotisé, ces dix mois de mission ont été intenses.

Enfin, il faut remarquer que ses deux camarades dans la capsule ont aussi plusieurs records et prouesses à leur actif avec leur mission de 200 jours, ainsi que leurs propres travaux pour leurs agences et la maintenance de l'ISS. Alexandr Skvortsov, 54 ans, a passé plus de 545 jours en orbite en trois voyages, et Luca Parmitano est devenu à la fois l'européen qui a passé le plus de temps en orbite (366 jours), mais aussi celui qui a passé le plus de temps en scaphandre sur les flancs de la station internationale (plus de 33 heures en six sorties).

Source : NASA
Modifié le 06/02/2020 à 11h23
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top