Les astronautes Koch et Meir changent les batteries de l'ISS dans des conditions difficiles

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
16 janvier 2020 à 15h10
5
Astronaute Meir ISS
L'astronaute Jessica Meir en scaphandre lors de la sortie précédente

Malgré une panne du système censé assurer la lumière et la vidéo sur son scaphandre, Christina Koch a pu assister Jessica Meir au cours d'une sortie qui a duré 7 heures et 29 minutes.

Un job au bout du monde

La préparation ne fait pas tout, et certaines sorties dans l'espace réservent des surprises difficiles. Ce fut le cas ce 15 janvier, malgré une intense préparation. Jessica Meir et Christina Koch sont en effet sorties du sas Quest sur l'ISS pour continuer de changer les batteries de la station. Une tâche compliquée, notamment parce que le pack de batteries concerné se situe tout au bout de la poutre centrale qui abrite les panneaux solaires et les radiateurs : les deux astronautes n'ont donc pas pu être aidées par le bras robotisé de la station.

Toutefois, ce n'est pas la première manipulation de ce genre : depuis 2016 les sorties en scaphandre se succèdent pour échanger les anciennes batteries nickel-hydrogène par de nouvelles unités lithium-ion. Sauf qu'hier, arrivée au bout de l'ISS, Christina Koch a eu la désagréable surprise de voir le support externe de son casque se détacher.


Conditions dégradées

Sur les scaphandres spatiaux américains EMU, le support externe du casque est un élément important : il contient deux « lampes de poche » intégrées, qui permettent à l'astronautes de travailler lorsque l'ISS passe dans l'ombre de la Terre (soit 45 minutes toutes les 90 minutes environ), ainsi que la caméra qui transmet son « point de vue » et permet aux équipes au sol de l'aider s'il y a un souci.

Lors de cette mission, le support de Christina Koch s'est donc détaché et Jessica Meir, venue en renfort de sa collègue, n'a rien pu faire pour le rattacher, le plaçant dans un sac. La sortie est ensuite devenue considérablement plus difficile pour Christina Koch, qui a dû travailler avec l'éclairage de sa voisine (ou rester dans l'ombre), et n'a plus pu filmer plus ce qu'elle faisait. Comble de malchance, une heure plus tard ce sont les communications entre son scaphandre et le sol qui se sont fortement dégradées. Heureusement, Jessica Meir l'entendait toujours très bien, sans quoi la sortie aurait été écourtée, pour ne pas mettre l'astronaute en danger.

Résultats impeccables

Après 7 heures et 29 minutes d'efforts, les deux astronautes ont tout de même réussi tous les remplacements de batteries prévus. Elles ont même pris de l'avance sur leur prochaine sortie, prévue ce lundi 20 janvier. Il reste deux unités à changer avant qu'un prochain cargo japonais, prévu dans quelques mois, amène à nouveau tout un pack de nouvelles batteries.

Source : Space Flight Now
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
megadub
Pas rassurant pour la sécurité des astronautes tout ça
ebottlaender
Il ne faudrait pas dramatiser non plus, ce sont des professionnels très bien préparés et Christina Koch n’a pas été particulièrement en danger. Par contre, qu’elles aient toutes les deux réussi à terminer toutes les tâches prévues (et même plus) montre qu’elles étaient bien entraînées et qu’elles s’entendent très bien.
Fulmlmetal
Le poids est quasi nul mais la masse est toujours là. Il ne faut pas croire ce préjugé que dans l’espace tout se manipule sans problème quelque soit l’objet. en apsenteur un homme pourra facilement déplacer un frigidaire alors qu’il n’arrivera pas à le faire pour un camion, c’est l’homme qui bougera plus que le camion, question de rapport de masse.
Allo
Bravo à Christina ( et Jessica): mettons en lumière celle qui a assuré et même plus dans l’ombre!!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement
Qwant : changement de direction... vers la monétisation
Après l'annonce de la fin des cookies tiers par Google, Criteo plonge dans une crise boursière
OneSearch, le nouveau moteur centré sur la vie privée promet… qu’il respectera votre vie privée
CES 2020 : Autel Robotics annonce son drone 8K pour venir voler sur les plates-bandes de DJI
Le futur scooter électrique Harley-Davidson se montre en photos et en dessins
L'application de paiement Lydia lève 40 millions d'euros, dont une partie apportée par Tencent
Pack connecté fnac google nest hub + kit de démarrage Philips Hue en solde à moins de 180€
Google Chrome, les applications c’est fini, mais rassurez-vous, les extensions sont toujours là
Haut de page