Le programme spatial Phantom Express tombe à l'eau car Boeing jette l'éponge

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
23 janvier 2020 à 11h15
0
Phantom Express
Vue d'artiste du projet de lanceur Phantom Express

L'industriel avait remporté le contrat de développement pour un véhicule spatial capable d'être réutilisé dix fois en dix jours. C'est le dernier d'une longue série d'échecs pour l'agence américaine DARPA.

Boeing l'avait appelé « Phantom Express », et le programme méritera finalement son nom. Ce 22 janvier, le géant de l'aéronautique a publié un communiqué signalant l'arrêt de ses travaux sur le programme XSP (Experimental Spaceplane). Un projet initié par l'agence américaine de recherche sur la défense DARPA en 2013, et dont Boeing était devenu le maître d'œuvre en 2017... après un processus de sélection qui avait vu les propositions de Masten Space et Northrop Grumman éliminées. Malgré l'attribution de 146 millions de dollars, le projet ne s'envolera pas.

Pourtant, c'était bien avancé !

L'objectif du Phantom Express était de disposer d'une navette robotisée de 30 mètres de long et 19 mètres d'envergure, décollant à la verticale et capable d'atteindre Mach 10 au-dessus de l'atmosphère, avant de larguer un petit second étage (et un satellite) et de revenir se poser sur une piste d'aéroport.


L'expérience acquise avec la petite navette X-37B n'aura donc pas suffi... C'est un coup dur pour la DARPA, mais aussi pour plusieurs sous-traitants du projet, comme Aerojet Rocketdyne qui fournissait la propulsion du Phantom Express, un ancien moteur de navette remis au goût du jour et rebaptisé RS-22. En 2018, Aerojet Rocketdyne avait prouvé au banc d'essai que son moteur était capable de réaliser 10 vols en 240 heures.

Oh non, encore ?

S'il faut bien reconnaître que c'est dans l'ADN d'une agence qui soutient le développement de projets ambitieux, ce nouvel échec advient après une longue suite d'autres ratés. La défense américaine, qui souhaite se doter de lanceurs capables de décoller (presque) sans préavis vers une orbite donnée et avec une haute cadence, devra encore attendre.


En 2015, on se souvient que, déjà avec Boeing, le projet ALASA pour envoyer des satellites avec un missile modifié depuis un chasseur F-15 avait échoué. Et récemment, l'agence a lancé le « Darpa Launch Challenge », offrant 10 millions de dollars à une entreprise capable de tirer deux lanceurs dans un court intervalle. Pas de chance, deux des trois seuls candidats (Virgin Orbit et Vector) se sont déjà retirés de la course.

Source : Space News
12
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top