La NASA démarre son enquête après le raté de Starliner

Eric Bottlaender
Expert espace
08 janvier 2020 à 15h00
0
CST-100 Starliner
La capsule Starliner en préparation au centre spatial Kennedy

Avec Boeing, une nouvelle équipe va examiner les causes du problème d'horloge interne qui a empêché le véhicule de rejoindre la Station Spatiale Internationale le 21 décembre dernier.

Une liste d'erreurs

Il faut en effet rechercher les causes de ce problème en profondeur. Grâce aux premiers communiqués, on sait déjà qu'une fois en orbite, la capsule CST-100 Starliner de Boeing a mal interprété une donnée issue de l'étage supérieur de la fusée Atlas-V, entraînant un décalage de 11 heures sur l'horloge interne du vaisseau, qui s'est alors mal orienté, a dépensé trop de carburant et a raté son rendez-vous avec l'ISS.

Toutefois, la NASA doit aller plus loin et étudier toutes les pistes : comment cette erreur a-t-elle pu passer les simulations ? Existe-t-il d'autres erreurs logicielles, non révélées au cours de ce vol ? Une équipe conjointe entre l'agence et Boeing est à pied d'œuvre, et devra rendre son rapport dans deux mois environ.

La confiance, ou le second vol

L'objectif est double. D'abord, s'assurer qu'il ne reste pas d'autre « vice caché », car l'échec de ce vol de démonstration a été embarrassant pour les acteurs du projet, qui plus est après cinq années de développement. De surcroît, l'agence américaine cherche à établir, à travers une série de vérifications et d'étude des données de vol, si oui ou non elle a besoin d'un second vol de validation. Si cela peut sembler évident (après tout, l'amarrage automatisé avec l'ISS n'a pas eu lieu et c'est un point crucial), un second essai de ce type ferait prendre au moins six mois de retard à l'ensemble du programme. Or il n'y a peut-être pas lieu de produire des résultats de test, tant qu'il est sûr que les procédures de sécurité (pour les occupants de la capsule comme pour ceux de l'ISS) auraient été respectées.

C'est un point crucial, et Boeing assure que si des astronautes avaient effectivement été présents dans Starliner, non seulement ils auraient bénéficié d'un voyage en toute sécurité, mais ils auraient probablement pu corriger l'erreur d'horloge et d'orientation.

Lourdes décisions

La NASA, qui décidera seule si un deuxième décollage sans astronautes est nécessaire ou non, ne se prononcera pas avant plusieurs semaines... Son administrateur Jim Bridenstine a tout de même prévenu que même si un amarrage était prévu contractuellement pour valider les travaux, cette clause restait négociable puisqu'elle avait été ajoutée par Boeing.

Dans les prochains jours, les yeux se tourneront vers le concurrent SpaceX, qui devrait réaliser son dernier test d'envergure avant le décollage d'astronautes : un essai du système d'évacuation de Crew Dragon en vol est prévu le 18 janvier, essai que vous pourrez suivre en direct, avec Clubic !

Source : NASA
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'Europe veut uniformiser les chargeurs des smartphones, Apple prend les devants
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top