De la vapeur d'eau a été découverte sur une « super-Terre », l'exoplanète K2-18b

Benjamin Bruel Contributeur
12 septembre 2019 à 20h30
0
Image d'artiste transmise par la Nasa en décembre 2011 de l'exoplanète Kepler-20e

Des scientifiques ont réussi, pour la première fois, à détecter directement de la vapeur d'eau sur une exoplanète.

La planète K2-18b a une masse environ huit fois supérieure à la Terre et a été scrutée attentivement par le télescope Hubble. C'est en analysant ces images que deux équipes de scientifiques ont fait cette découverte.

De la vapeur d'eau dans un « monde potentiellement habitable », mais inatteignable

Située à 111 années-lumières de nous (plus d'un million de milliards de kilomètres), l'exoplanète K2-18b est dans la « zone habitable » de son étoile et pourrait posséder une atmosphère. Ces informations précieuses dans la recherche de signe de vie au-delà du système solaire ont été réalisées en parallèle par deux équipes.

La première est une équipe britannique issue de la University College de Londres qui a utilisé les données de la caméra à large champ du télescope spatial Hubble. Elle a traité ces données grâce à un algorithme (en open source) et viennent de publier les résultats de leurs recherches dans la revue Nature Astronomy, le mercredi 11 septembre.


La deuxième équipe est canadienne et vient de l'Université de Montréal. Elle s'est appuyée sur les données de Hubble, mais aussi des satellites Spitzer et Kepler. Elle a utilisé des données recueillies durant les trois dernières années, observant huit transits de la planète devant son étoile. Ils en ont conclu la présence de vapeur d'eau sur K2-18b dans la revue Astronomical Journal.

« Trouver de l'eau dans un monde potentiellement habitable autre que la Terre est incroyablement excitant. K2-18b n'est pas une Terre 2.0 car elle est beaucoup plus massive et a une composition atmosphérique différente. Cependant, cela nous rapproche de la réponse à la question fondamentale : la Terre est-elle unique ? » , a déclaré Angelos Tsiaras de l'équipe londonienne à la presse.

De la vapeur d'eau à l'eau, il y a un univers

La question qui se pose désormais est de connaître la quantité de vapeur d'eau présente dans l'atmosphère de cette naine rouge.


Les températures y sont susceptibles de permettre l'existence d'eau liquide, mais la question ne se pose pas encore. L'étude publiée dans Nature Astronomy suggère également la présence d'hydrogène et d'hélium. L'un des avantages de K2-18b, pour son observation, est la faible quantité de luminosité. Un véritable atout pour l'observation d'une potentielle atmosphère.

Source : Nature Astronomy
8 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top