De la vapeur d'eau a été découverte sur une « super-Terre », l'exoplanète K2-18b

12 septembre 2019 à 20h30
8
Image d'artiste transmise par la Nasa en décembre 2011 de l'exoplanète Kepler-20e

Des scientifiques ont réussi, pour la première fois, à détecter directement de la vapeur d'eau sur une exoplanète.

La planète K2-18b a une masse environ huit fois supérieure à la Terre et a été scrutée attentivement par le télescope Hubble. C'est en analysant ces images que deux équipes de scientifiques ont fait cette découverte.

De la vapeur d'eau dans un « monde potentiellement habitable », mais inatteignable

Située à 111 années-lumières de nous (plus d'un million de milliards de kilomètres), l'exoplanète K2-18b est dans la « zone habitable » de son étoile et pourrait posséder une atmosphère. Ces informations précieuses dans la recherche de signe de vie au-delà du système solaire ont été réalisées en parallèle par deux équipes.

La première est une équipe britannique issue de la University College de Londres qui a utilisé les données de la caméra à large champ du télescope spatial Hubble. Elle a traité ces données grâce à un algorithme (en open source) et viennent de publier les résultats de leurs recherches dans la revue Nature Astronomy, le mercredi 11 septembre.


La deuxième équipe est canadienne et vient de l'Université de Montréal. Elle s'est appuyée sur les données de Hubble, mais aussi des satellites Spitzer et Kepler. Elle a utilisé des données recueillies durant les trois dernières années, observant huit transits de la planète devant son étoile. Ils en ont conclu la présence de vapeur d'eau sur K2-18b dans la revue Astronomical Journal.

« Trouver de l'eau dans un monde potentiellement habitable autre que la Terre est incroyablement excitant. K2-18b n'est pas une Terre 2.0 car elle est beaucoup plus massive et a une composition atmosphérique différente. Cependant, cela nous rapproche de la réponse à la question fondamentale : la Terre est-elle unique ? » , a déclaré Angelos Tsiaras de l'équipe londonienne à la presse.

De la vapeur d'eau à l'eau, il y a un univers

La question qui se pose désormais est de connaître la quantité de vapeur d'eau présente dans l'atmosphère de cette naine rouge.


Les températures y sont susceptibles de permettre l'existence d'eau liquide, mais la question ne se pose pas encore. L'étude publiée dans Nature Astronomy suggère également la présence d'hydrogène et d'hélium. L'un des avantages de K2-18b, pour son observation, est la faible quantité de luminosité. Un véritable atout pour l'observation d'une potentielle atmosphère.

Source : Nature Astronomy
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
louchi
Il y a 60 ans, on estimait à une chance sur 100 l’existence d’une planète autour d’un soleil (une étoile). Il y a 40 ans, on estimait ce pourcentage à 30 %. Il y a 10 ans on essaie de trouver des soleils sans système planétaire…<br /> C’est passionnant, non ? moi je trouve que oui.<br /> Par contre, je me demande toujours pourquoi on n’essaie pas de tracker des étoiles plus proches de nous ?<br /> Parce que, même si cette nouvelle est géniale, trouver une signature d’eau sur une planète à 111 années lumières…il y a plus près, non ?
bmustang
la Terre est-elle unique ? Avec les terriens qui l’habitent et la détruisent à petit feu !Je dis OUI !
bmustang
T’as certainement raison ! mais dis toi que la nasa et consorts, les scientifiques… ne veulent pas se limiter à des choses plus proches pour avoir des budgets plus petits.
sifujedi
On a découvert de la vapeur d eau sur une planète ou on ira jamais. On s occupe de celle que l on a quand sinon ?
alucard06
Tu n’a pas compris la taille de ce qui nous entoure a mon avis, et moi aussi heureusement, on en deviendrait fou c’est des milliard de milliard de galaxie qui nous entour , on est absolument pas uniquen, on est même pas une chiure de poussière d’atome face a notre univers !
lithium
S’il n’en trouvent pas de plus proches c’est peut être qu’il n’y en a pas.<br /> Les télescopes fouillent dans tout l’univers visible. Ils mettent le focus sur les plus faciles à observer.<br /> Les méthodes et les instruments sont loin d’être parfait. Mais ne jamais dire jamais avec la science.<br /> Voyager à des années lumières n’arrivera probablement pas de notre vivant, mais on ne peux pas affirmer qu’on y arrivera jamais.
best98
C’est bien. De l’eau… a 111 années lumières… ça veut dire qu’a ce niveau, a l’heure d’aujourd’hui il y a peut être eu un big bang, un développement, une civilisation avant que la planète n’ait explosée… avec une telle distance, et le temps qu’il faut pour que les informations nous arrivent, c’est comme du replay
Poolnich
111 années lumières signifie que l’image que nous percevons de cette planète n’a que 111 an, seulement une infime fraction de l’'existence de l’univers. On peut considérer que 111 ans est le présent à cette échelle.<br /> Finalement, la vitesse de la lumière est relativement lente aux regards des dimensions et malgré tout, inaccessible pour l’homme. Nous ne sommes pas près de sortir du système solaire…
gwlegion
oué … mais non .<br /> les info qu’on a ont 111 ans … pas des millions d’années.<br /> il a pu se passer des choses … mais il faut bien plus que ca pour que des civilisation aparaissent…<br /> Et puis tout ce qu’on sait, c’est que peut etre qu’il y a de l’eau… on est meme pas sur qu’elle soit sous forme liquide.<br /> Et puis avec une telle masse, et une telle gravité, je suis meme pas sur que quoi que ca soit de plus gros qu’une bacterie puisse survivre … mais bon, ca c’est que mon idée.
lithium
les questions de conditions pour que la vie apparaisse peut être longuement discutée.<br /> On ne peux que se baser que sur le modèle terrien, l’eau et le carbone mais finalement tout est possible, il pourrait exister d’autres formes de vie basées sur l’acide sulfurique et le silicium par exemple.
best98
oui. ok. j accepte la correction… pas des millions d’années.<br /> 111 ans, c’est pas grand chose a l’échelle… d’ac mais c’est quand même pas du replay.<br /> merci pour le rappel
gwlegion
on a quelques hypotheses interessantes …<br /> deja du point de vue proba, il faut un milieu liquide … un milieu ou des echanges aleatoires sont possibles, avec un minimum de densité pour que ceux ci ne soient pas trop improbables …<br /> apres, du point de vue chimie, si on veut des chaines un tant soit peu complexes, il faut que les formes de vie en question soient basés sur des elements capable de se combiner avec d’autres …<br /> ca laisse pas beaucoup de choix … a ma connaissnace, le carbone et la silice …<br /> mais tout ca, c’est des hypotheses …
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La plus vieille information génétique au monde a été extraite d'une dent de rhinocéros
La prochaine version du Ford Puma aura une motorisation hybride (mHEV)
Selon ses créateurs, Zelda : Breath of the Wild 2 sera plus ambitieux encore que le premier
Matrox, qui existe encore, rachetée par son cofondateur
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page