La NASA dévoile les dernières images prises par Kepler avant son arrêt

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
10 février 2019 à 11h00
6
Kepler

L'agence spatiale américaine vient de rendre public le tout dernier cliché pris par Kepler le 25 septembre 2018, peu avant que le chasseur d'exoplanètes ne soit contraint de stopper sa mission en raison d'une panne sèche de carburant.

9 ans et demi après le lancement de cette mission qui a permis à la NASA de découvrir très exactement 3 912 exoplanètes dont 2 662 qui ont pu être confirmées à ce jour par d'autres observations, Kepler nous livre sa toute dernière image, symbole d'un héritage sans commune mesure dont les scientifiques sont encore loin d'avoir exploité toutes les données.

Une dernière image après 9 prodigieuses années

Voici déjà quelques mois que Kepler a été stoppé dans sa quête de planètes en dehors de notre système solaire. Après pratiquement une décennie de découvertes, le désormais célèbre télescope spatial a en effet épuisé la totalité de ses ergols (11,7 kg d'hydrazine).

Sa toute dernière image a été obtenue le 25 septembre 2018 et transmise aux chercheurs de la NASA le 11 octobre, un peu moins d'un mois avant son « départ à la retraite ». Une retraite loin d'être anticipée, puisque la durée initiale de la mission de Kepler était de seulement trois ans et demi. Le télescope « chasseur d'exoplanètes » aura finalement réussi à tenir plus de neuf ans grâce à sa conception robuste et sa réserve de carburant.

Kepler_lastimage1.jpg
© NASA

TESS : digne successeur de Kepler ?

Comme vous pouvez le constater, cette dernière image rappelle celle de la « première lumière de Kepler », à quelques détails près, puisque sur les 42 capteurs CCD que comporte la caméra de Kepler, seuls 36 d'entre eux étaient encore fonctionnels en septembre dernier. C'est pour cette raison que les deux lignes du haut demeurent incomplètes. Pour cette dernière photographie, la caméra de Kepler était dirigée vers la Constellation du Verseau et a pu observer le système planétaire Trappist-1 ainsi que GJ 9827.

Enfin, rappelons que la chasse aux exoplanètes est loin d'être terminée avec l'arrêt de Kepler. Outre le travail de titan qui attend les chercheurs pour analyser et traiter toutes les données renvoyées par le télescope durant ses neuf années de quête, la NASA a lancé en avril 2018 le télescope TESS - Transiting Exoplanet Survey Satellite - qui porte avec lui l'espoir et l'ambition de découvrir près de 1 500 exoplanètes sur une période de deux ans !

Source : Nasa
Modifié le 11/02/2019 à 09h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Enfants : pas d'écran dans la chambre et pendant les repas, recommandent les médecins
En plus de Gimlet, Spotify rachète aussi la plateforme de podcasts Anchor
🔥 Bon plan : Forfait Free Mobile 50 Go à 8,99€ par mois
Football : les caméras multi-angle d'Intel bientôt dans trois stades de Premier League
Gmail bloque 100 millions de spams supplémentaires par jour grâce à l'IA
Nintendo Switch Online : Super Mario Bros 2 et Kirby's Adventure le 13 février !
Woody Allen réclame 68 millions de dollars à Amazon pour rupture abusive de contrat
Indiescovery #10 | Away, Journey to the Unexpected
SoftBank a vendu toutes ses parts dans NVIDIA en janvier (3,6 milliards de dollars)
Un ado se construit une prothèse de bras en LEGO très convaincante
Haut de page