Bye bye, Kepler : le télescope va nous quitter après 9 ans d'activité

Matthieu Legouge Contributeur
06 octobre 2018 à 20h32
0
Kepler NASA

À court de carburant, Kepler, le télescope spatial qui a permis de découvrir plusieurs milliers d'exoplanètes, a été placé une nouvelle fois en veille dans la crainte d'une panne sèche.

C'est certainement le bon moment pour faire nos adieux à Kepler !

Le télescope spatial, qui était reparti pour une 19e campagne d'observation depuis le mois dernier, a finalement été replacé en mode veille dans le but d'économiser le peu de carburant qu'il lui reste. Les scientifiques espèrent d'ailleurs que ses dernières ressources seront suffisantes pour transmettre les données qu'il a accumulées durant le mois de septembre et qui contiennent peut-être encore des découvertes de nouveaux corps célestes.

Fin de course pour le fidèle Kepler


« En raison des incertitudes sur le carburant restant disponible, rien ne garantit que la NASA puisse télécharger les données scientifiques » explique l'agence spatiale américaine. À contrario, si le transfert de données est un succès, Kepler reprendra du service jusqu'à atteindre la panne sèche crainte depuis déjà plusieurs mois.

Comme nous vous le précisions début septembre, la NASA n'a aucun moyen de connaître les réserves de carburant de Kepler. Le télescope, qui a permis récemment de détecter ce que les scientifiques pensent être la toute première exolune jamais observée (avec l'aide d'Hubble), devrait pouvoir transmettre ses dernières données une fois que son antenne sera pointée vers la Terre, aux alentours du 10 octobre.

Outre l'exolune, dénommée Kepler-1625b-i, le télescope spatial à permis de dénicher pratiquement 3 000 exoplanètes, dont une fameuse planète potentiellement habitable : Kepler-452 b.

TESS a déjà pris le relais


Kepler a largement rempli ses objectifs et fournit à la NASA des informations suffisantes pour leurs donner du travail durant des années !

Mais l'aventure n'est pas terminée, puisque TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite), le nouveau télescope de la NASA lancé en avril 2018, devrait être le digne successeur de Kepler. Grâce à ses instruments de nouvelle génération, TESS sera capable de détecter des objets célestes bien plus petits et d'en étudier leur composition chimique.



Retrouvez tous nos actus, dossiers et diaporamas sur l'astronomie et la conquête spatiale !

13 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top