Le rover chinois Yutu-2 a découvert une substance similaire à un gel sur la Lune

Matthieu Legouge Contributeur
03 septembre 2019 à 10h22
0
Yutu-2
Yutu-2 © CNSA

Yutu-2, le rover chinois explorant la face cachée de la Lune depuis janvier 2019, vient une nouvelle fois de faire une surprenante découverte.

Une découverte surprise pour Yutu-2


Le rover chinois lancé dans le cadre de la mission Chang'e 4 a du pain sur la planche depuis qu'il arpente la surface lunaire, plus précisément la région du cratère de Von Kármán. Après l'étonnante découverte de minéraux différents de ceux identifiés sur la face visible de la Lune, Yutu-2 a permis la découverte surprise d'une substance qui, pour l'heure, n'a pas été identifiée de manière claire.

Tout s'est déroulé lors du 8e jour lunaire, à partir du 25 juillet. Rappelons ici qu'un jour lunaire équivaut environ à 29,5 jours sur Terre. Le rover s'apprêtait alors à entrer dans son « mode veille » sensé le protéger des températures extrêmes et des radiations. Une « sieste » qui a finalement été reculée a plus tard lorsque l'un des chercheurs a remarqué un matériau d'une couleur étrange sur les images capturées par le rover.

Étonnée par ces visuels, l'équipe décide de commander le rover pour aller étudier de plus près ce matériau inconnu à l'aide de son spectromètre et de sa caméra infrarouge. À l'heure actuelle, l'agence spatiale chinoise (CNSA) n'a pas encore dévoilé la nature de cette substance, ni même les images au cœur de cette mission surprise. Mais rassurez-vous, si l'on en croit le journaliste Andrew Jones de Space.com, le CNSA ne tente pas ici de dissimuler les preuves de la présence d'extra-terrestres sur la face cachée de la Lune.

Une substance qui reste inconnue pour le moment


Le journaliste explique en effet que cette substance, décrite comme similaire à un gel, pourrait être du verre fondu, résultat d'un ancien impact de météorites dans cette zone, soit un phénomène que l'on retrouve aussi sur Terre et qui est appelé « impactite ».

Cette étonnante découverte fait écho à celle d'Harrison Schmitt en 1972. L'astronaute et géologue américain avait en effet retrouvé d'étranges traces orangées sur le sol lunaire lors de la mission Apollo 17. Quelque temps plus tard, les chercheurs avaient conclu qu'il s'agissait sans doute de traces provenant d'une éruption volcanique datant d'il y a plus de trois milliards d'années !

En attendant d'avoir des nouvelles de cette substance colorée, Yutu-2 devrait continuer sa route vers l'ouest jusqu'au 5 septembre, date à laquelle il sera mis hors tension afin d'être protégé contre les affres de la nuit lunaire.

Source : Cnet
Modifié le 03/09/2019 à 10h39
9 réponses
10 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top