Des astronomes ont découvert une exoplanète à l'orbite très particulière

09 septembre 2019 à 06h30
20
HR 5183 B orbite
© Caltech

L'orbite que décrit la planète récemment découverte par des astronomes californiens est très étrange : elle est elliptique, et largement excentrée vis-à-vis de l'étoile autour de laquelle elle gravite.

Baptisée HR 5183 b, cette planète et son orbite rappellent que la compréhension des planètes et de l'univers est en constante évolution.

Trois fois la taille de Jupiter

Les experts connaissent déjà quelques éléments au sujet de HR 5183 b. Cette exoplanète est massive : elle est trois fois plus grosse que Jupiter, cette dernière étant déjà une géante gazeuse 11 fois plus grosse que la Terre. HR 5183 b se trouve dans la constellation de la Vierge, et tourne autour d'une étoile dont elle a pris le nom, à une lettre près : HR 5183. D'autres informations sont à venir : Sarah Blunt, étudiante au Caltech, l'institut de technologie de Pasadena, en Californie, pense en effet qu'il serait possible de déterminer sa masse en utilisant Gaia, l'observatoire de l'agence spatiale européenne (ESA). Les astronomes chercheraient également à connaître et à simuler les conditions qui ont pu amener à la formation de cette exoplanète.

Pour Sarah Blunt, « cette planète ne ressemble à aucune autre exoplanète découverte à ce jour ». L'orbite que décrit HR 5183 b n'a effectivement rien de commun. Si vous cherchez à imaginer l'orbite d'une planète autour de son étoile, vous vous représenterez probablement un cercle centré sur cette étoile. L'orbite de HR 5183 b est bien loin de cela : son orbite dessine une ellipse particulièrement allongée. Même dans son système, la planète semble faire d'exception. D'après Sarah Blunt, « Les autres planètes, détectées plus loin de leur étoile, tendent à présenter des "excentricités" vraiment moins importantes, ce qui signifierait que leurs orbites sont davantage circulaires ».

Une nouvelle surprise venue de l'espace

La planète a été détectée par un groupe de recherche de planètes californien, mené par le professeur d'astronomie Andrew W. Howard, en utilisant la méthode des vitesses radiales. Le groupe fait partie de ceux détectant les planètes à partir d'observations réalisées sur de longues périodes.

Dans le cas de HR 5183 b, une orbite complète est réalisée tous les 45 à 100 ans. Andrew Howard explique que « cette planète passe le plus clair de son temps à l'extérieur du système planétaire de son étoile, puis elle accélère et réalise un mouvement de lancé autour de son étoile avant de repartir. Nous avons détecté ce mouvement de lancé. Nous avons vu la planète arriver, et à présent, elle est de nouveau sur le chemin du départ. Cela crée une signature distinctive. C'est pourquoi nous pouvons être sûr qu'il s'agit bel et bien d'une planète, même si nous n'avons pas pu observer d'orbite complète ».

Pour les astronomes, c'est une nouvelle surprise, un nouvel exemple de ce qui peut nous attendre dans l'espace. « Copernic nous a enseigné que la Terre n'est pas au centre du système solaire, dit Andrew Howard. À mesure que nous avons découvert d'autres systèmes d'exoplanètes, nous nous attendions à ce qu'ils soient des copies conformes de notre propre système solaire. Ceci est juste une surprise de plus dans ce champ d'études. Cette planète fraîchement découverte est une autre preuve que tous les systèmes ne sont pas à l'image du nôtre, mais qu'ils ont aussi des caractéristiques remarquables, dans un univers incroyablement riche de diversité ».

Source : Caltech
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
13
Exosia
Orbite particulière, parce qu’elle est elliptique ?<br /> Comme toutes les autres orbites existantes de notre système solaire ?<br /> Car oui notre planète a une orbite elliptique et notre étoile (soleil) n’est pas au centre de cet orbite.<br /> Donc, ou est la particularité de cette planète en dehors de sa taille monstrueuse ?
fox-idcom
je pense que c’est parce que cette orbite là est particulièrement elliptique et allongée , d’où le fait que l’article la caractérise de particulière.<br /> sinon oui tu as raison , la plupart des orbites ne sont pas des cercles parfaits , mais plutôt des ellipses.
sandalfo
Et du coup ? quant à la possibilité de trouver de l’eau, une atmosphère et peut être la vie sur cette planète ? Si elle sort de son système planétaire au bout de son orbite j’imagine que les températures sont à un moment très froides à sa surface.
iosandroid
Une orbite est rarement un cercle parfait et donc toujours une orbite elliptique. Mais là c’est une très forte ellipse comme on n’en vois pas vraiment dans notre système (sauf Sedna mais c’est une planète naine et pas une “supergéante” comme ici).
iosandroid
De le vie ? sur une planète géante et surtout GAZEUSE ? Sérieusement faut lire l’article avant de poster…
sandalfo
j’ai bien lu l’article, merci. La vie peut prendre de nombreuses formes, comme des tardigrades par exemple. Ils résistent au vide spatial alors pourquoi pas ?
PierreKaiL
Je vois qu’il y a des spécialistes, l’étoile au centre c’est le soleil non ? pourquoi dire qu’elle tourne autour de son étoile et pas du soleil ? Comme d’habitude il y a des choses de base que je ne comprend pas, si les orbites peuvent être “excentriques” alors quelle chance incroyable qu’il n’y ai jamais de collision entre planète… J’ai été voir les articles un peu partout sur le sujet, tous parlent d’étoile et aucun dit le soleil tout simplement, où est mon erreur ? ce n’est pas le soleil ?
Gam-ill
L’article n’a pas précisé si c’était une planète gazeuse.
Gam-ill
Scientifiquement parlant les 8 planètes du système solaire tourne autour d’une étoile que l’on appelle habituellement le Soleil. Ici la planète HR 5183B tourne autour de son étoile HR 5183.<br /> Tout çà pour dire qu’il n’y a qu’un seul Soleil, la notre et des milliards d’étoiles dans tous le cosmos.<br /> J’ai l’air de parler bêtement mais c’est pour être le plus clair possible.
PierreKaiL
Pourtant sur le dessin qui nous est proposé on voit bien jupiter et saturne et la représentation de leurs orbites autour d’une étoile qui semble bien être le soleil, quoi d’autre ? Et cette HR 5183b utilise la même étoile, si ce n’est pas le soleil alors elle est où la HR 5183 ?
Gam-ill
Ce dessin illustre tout simplement l’énorme trajectoire elliptique de cette planète par rapport aux planètes de notre système solaire. il vient frôler son étoile durant une courte durée et le reste de son temps il se retrouve loin bien loin de son étoile. (Relis l’article tranquillement).<br /> Cette trajectoire peut être due a une autre planète ou bien une autre étoile ou bien pire un trou noir qui ne serait pas très loin titillant sa trajectoire voire tout simplement vu comment cette planète massive s’est formée une autre planète qui l’aurait percutée et ainsi le faire sortir de son orbite originel.
Blap
C’est juste une representation d’un element extérieur dans un milieu qui nous est familier pour pouvoir comprendre plus facilement.
PierreKaiL
A un moment il faudrait qu’ils arrêtent de nous prendre pour des neuneus, pas besoin d’un milieu qui nous serait familier et au passage notre système solaire familier ? pour qui ? montrer les choses telles qu’elles sont aide à comprendre plus facilement, les représentations font l’inverse, comme d’habitude c’est n’importe quoi mais bon c’est pas grave cela convient visiblement à tout le monde.
ares-team
“…elle est elliptique, et largement excentrée vis-à-vis de l’étoile autour de laquelle elle gravite.”<br /> La comète de Halley fait pareil au niveau Excentricité Orbitale il me semble.
LordW
Une orbite elliptique comme celle-là est assez fréquente, quasi toutes les étoiles en orbite autour de notre trou noir Sagitarus * ont une telle forme… Ca doit donner des effets très particuliers lorsque la planète frôle son étoile à grande vitesse - pour les étoiles autour du trou noir, on a même de gros effets relativistes vu la haute vitesse de passage.
siuman
geante gasseuse= pas de vie… c’est plus une etoile manqué que une planete
Guillaume1972
Vu sa taille (3 fois Jupiter), ca ne peut pas être une planète solide. Celle ci s’effondredrait sous son propre poids.
Guillaume1972
Il y a une limite de taille en ce qui concerne les planetes telluriques.
Gam-ill
Merci ! Je vais approfondir ma connaissance la dessus.
lemagefou
C’est pas prendre des gens pour des neuneu, mais plus pour montré comment la planète ce comporte vis a vis d’un référentiel connue, car tout le monde na pas de forcement une bonne compréhension ou représentation de l’espace. Il faut prendre cela comme un point de comparaison
srochain
Bof, on s’est trimbalé pendant près d’un siècle une planète, avant qu’on ne la vire de cette catégorie, dont l’orbite était tellement elliptique et excentrée qu’elle pénétrait à l’intérieur de l’orbite de Neptune sur une partie de sa trajectoire, Pluton. Et la seule fois où elle a vraiment fait parler d’elle c’est quand on l’a déclassé en planète naine.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le réacteur nucléaire nouvelle génération made in France, Astrid, ne verra pas le jour
Oui, vous pourrez protéger votre Nintendo Switch Lite avec un Flip Cover Case officiel
Pour 2018, Airbnb va payer... moins de 150 000 euros d'impôts en France
L'agence de sécurité des transports US met l'Autopilote Tesla en cause dans un accident
Amazon teste le paiement par empreinte palmaire
Volkswagen va proposer un système de conversion électrique pour sa Coccinelle
Une start-up du CERN utilise l'accélération de particules pour détecter drogues, armes et explosifs
Les PowerToys pour Windows reviennent : ce n'est pas une blague et la preview est disponible
Le meilleur jeu Star Wars va être porté sur Switch et PS4 le 24 septembre
Leaders de la tech' et gouvernements veulent davantage de drones en Afrique
Haut de page