Cheops, le satellite de l'ESA, passe son dernier test et est désormais prêt à voler

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
13 mars 2019 à 08h46
0
Cheops_in_the_clean_room.jpg
© ESA - S. Corvaja

L'Agence spatiale européenne (ESA) vient d'officialiser le futur lancement de Cheops, son satellite de caractérisation des exoplanètes. L'engin vient de passer avec succès ces derniers tests en salle blanche et peut désormais être expédié à Kourou, d'où il sera lancé entre le 15 octobre et le 14 novembre 2019.

Cheops - CHaracterising ExOPlanets Satellite - est un petit télescope spatial développé par l'ESA dans le cadre de son programme Cosmic Vision qui ambitionne de lancer plusieurs projets scientifiques d'ici 2025 (Solar Orbiter, Euclide, JUICE, etc.). Après avoir passé avec succès une série de tests, ainsi qu'un dernier examen en salle blanche, le petit télescope Cheops sera donc la première mission de ce programme à prendre le chemin des étoiles.

Cheops est paré à prendre le chemin des étoiles

La mission de Cheops consistera à caractériser des exoplanètes qui ont déjà été repérées, c'est la première mission de ce genre à être mis au point alors que le retraité Kepler a permis de découvrir des milliers d'exoplanètes depuis son lancement en mars 2009.

Concrètement, Cheops n'aura pas pour objectif de « chasser » de nouvelles exoplanètes, mais de déterminer de nombreuses caractéristiques d'exoplanètes déjà connues (notamment des Superterres), comme leur structure, leur masse et leur taille, mais aussi la nature de leur atmosphère quand cela sera possible. Pour ce faire, Cheops embarque une charge utile constituée d'un télescope de type Cassegrain profitant d'un large champ d'observation, le télescope Ritchey-Chrétien.


Sur la photo ci-dessus, nous pouvons voir le cache en cuivre du déflecteur, conçu pour protéger l'instrument durant les différentes phases qui l'attendent. Une fois dans l'espace, le couvercle s'ouvrira afin de permettre à la lumière des étoiles d'atteindre le télescope.

Un lancement prévu pour fin 2019

Le lancement de ce satellite coïncide avec les ambitions de l'ESA concernant la science des exoplanètes. L'Agence spatiale européenne entend en effet lancer dans la décennie (toujours dans le cadre du programme Cosmic Vision), les missions Plato et Ariel dont les objectifs seront respectivement la détection de planètes situées en dehors du système solaire et la caractérisation de leur atmosphère.

Actuellement stocké à Madrid, Cheops devrait être expédié sur son site de lancement de Kourou, en Guyane, dans les mois à venir. La date du lancement n'est pas encore connue avec précision, mais elle devrait être comprise entre le 15 octobre et le 14 novembre 2019. Nous ne manquerons pas de vous en informer.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Firefox Send : un système de transfert de fichiers en ligne gratuit, jusqu'à 2,5 Go
Microsoft déploie son correctif visant  la
Les cartes de paiement biométriques en cours de test au Royaume-Uni
⚡️ Bon plan : Souris Gaming filaire Logitech G402 Hyperion Fury à 29,99€ au lieu de 59,99€
Huawei : les USA menacent de punir l'Allemagne si elle utilise la technologie 5G chinoise
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page