On sait désormais expliquer les cas des exoplanètes "trop inclinées"

le 10 mars 2019 à 16:04
 0
Image d'artiste transmise par la Nasa en décembre 2011 de l'exoplanète Kepler-20e
Kepler-20e © Nasa/JPL-Caltech/AFP/Archives

Cela fait près de 10 ans que les chercheurs tentent de comprendre pourquoi de très nombreuses exoplanètes possèdent de si étranges configurations avec leurs axes parfois fortement inclinés. Des chercheurs de Yale apportent désormais un élément de réponse pour tenter de résoudre ce mystère mis en évidence par les multiples découvertes du chasseur d'exoplanète Kepler.

Avant le lancement de Kepler, les astronomes ne connaissaient que très peu de systèmes exoplanétaires.

Un casse-tête non résolu depuis une décennie


Les colossales découvertes de l'engin spatial (désormais retraité) ont vite changé la donne, puisque la mission de la NASA a notamment permis de découvrir qu'environ 30 % des étoiles similaires à notre Soleil étaient en mesure d'héberger des super-terres dont la taille est comprise entre celle de notre planète et celle de Neptune.

Seulement, comme vous le savez probablement, la Terre est elle-même inclinée sur son axe par rapport à son orbite autour du Soleil et c'est notamment grâce à cette inclinaison de 23.5 degrés que nous connaissons des changements de saisons réguliers, mais il en va tout autrement en dehors du système solaire.

Publiée le 4 mars dans la revue Nature Astronomy, l'étude en question pourrait avoir un fort impact sur la manière dont les chercheurs appréhendent les diverses caractéristiques d'une exoplanète lorsqu'ils recherchent des objets similaires à la Terre. Les chercheurs se sont en effet penchés sur le cas d'exoplanètes dont l'obliquité - l'inclinaison orbitale par rapport à son étoile - est bien plus extrême que celle de la Terre par rapport au Soleil.

Des exoplanètes soumises à des conditions extrêmes


Sarah Millholland et Gregory Laughlin, les deux principaux chercheurs à l'origine de cette étude, estiment que les forces de marées induites par l'obliquité peuvent avoir de lourdes conséquences : « Les grandes obliquités créent des marées plus fortes et les marées font bouger la planète ».

Selon Gregory Laughlin, professeur d'astronomie à Yale, il existe un lien direct entre le basculement excessif de ces exoplanètes et leurs caractéristiques physiques : « Cela a un impact sur plusieurs de leurs caractéristiques physiques, telles que le climat, les conditions météorologiques et la circulation atmosphérique ». Le chercheur ajoute : « Les saisons sur une planète à forte inclinaison axiale sont beaucoup plus extrêmes que celles d'une planète bien alignée, et leurs conditions météorologiques ne sont probablement pas anodines ».

Les deux chercheurs ont également annoncé qu'un programme de suivi serait prochainement mis en place afin d'étudier la façon dont les structures de ces exoplanètes évoluent au fil du temps face à de grandes obliquités.

Source : Scientific American
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Il y a quelques heures nous vous parlions de la récente adhésion de Kodi à la fondation Linux.
Une équipe de chercheurs de l’Institut de Technologie de Géorgie a mis au point une interface en réalité augmentée permettant aux handicapés moteurs de contrôler à distance un robot humanoïde dans l’espoir d’améliorer leur quotidien.
08:04 | Robotique
Chaque semaine, l'équipe Clubic vous livre un petit résumé de la semaine en 7 actualités high tech.
22/03 | Clubic
A l'image de nombreux autres services Google, le logiciel Maps va lui aussi céder à l'appel du Material Design, avec quelques petites modifications esthétiques.
Indiescovery, c'est votre rendez-vous avec le jeu vidéo indépendant. Une chronique libre rédigée avec passion après 2h12 de jeu exactement. Si on vous en parle, c'est qu'on a aimé. Bonne découverte !
22/03 | Jeux vidéo
La multinationale, qui souffre de la concurrence d’Amazon (notamment en ligne), étudie sérieusement la possibilité de fonder son propre service de cloud gaming. Une initiative assez peu étonnante.
Proposée par la Commission de régulation de l’énergie à la fin du mois de janvier, l’augmentation des tarifs réglementés de l’électricité devrait entrer en vigueur en juin.
22/03 | Énergie
C’est confirmé : un cadre de Huawei a indiqué ce mercredi 20 mars que les TV du constructeur chinois arriveraient bien le mois prochain sur le marché.
Comme la plupart des autres opérateurs téléphoniques, Free cherche en permanence à attirer de nouveaux clients dans son escarcelle. La firme de Xavier Niel n’est donc pas avare de promotions sur ses forfaits, comme le prouvent les offres sur son forfait 50 Go ou sa Freebox Mini 4K. Mais l’opérateur ne s’arrête pas là dans son offensive, car il propose aussi très régulièrement des ventes privées. C’est d’ailleurs le cas actuellement pour le forfait 40 Go et la Freebox Révolution, qui passent respectivement à 8,99€ et 9,99€ par mois jusqu’à demain matin 8h.
22/03 | Bon plan
Le géant du streaming déploie un nouvel abonnement pour ses utilisateurs en Inde. Uniquement réservé aux mobiles et moins cher que les forfaits classiques, cet abonnement vise à rendre la plateforme >.
22/03 | Netflix
Dans le but de célébrer son premier anniversaire, PUBG Mobile a mis en ligne une toute nouvelle mise à jour qui regorge de cadeaux et autres améliorations sur les différentes maps. De quoi occuper les plus de 200 millions de joueurs à travers le monde qui plongent dans ce battle royale régulièrement.
22/03 | Jeux vidéo
Amazon teste depuis plusieurs mois l’affichage de vidéos dans les résultats de recherche sur l’application iOS...
22/03 | Amazon
Une vulnérabilité découverte par un expert en sécurité permettait à des personnes mal intentionnées d’accéder à certaines données utilisateurs depuis Google Photos.
Trois personnes ont été condamnées à de la prison ferme pour avoir diffusé en streaming et illégalement des matchs de Premier League.
Hier, la page de l’Apple Store australien dévolue aux AirPods, affichait une nouvelle photo de l’AirPower. Cette dernière mettait en scène la recharge simultanée d’un boîtier d’AirPods et d’un iPhone XS grâce au tapis de recharge par induction d’Apple annoncé en 2017.
scroll top