On sait désormais expliquer les cas des exoplanètes "trop inclinées"

Matthieu Legouge Contributeur
10 mars 2019 à 16h04
0
Image d'artiste transmise par la Nasa en décembre 2011 de l'exoplanète Kepler-20e
Kepler-20e © Nasa/JPL-Caltech/AFP/Archives

Cela fait près de 10 ans que les chercheurs tentent de comprendre pourquoi de très nombreuses exoplanètes possèdent de si étranges configurations avec leurs axes parfois fortement inclinés. Des chercheurs de Yale apportent désormais un élément de réponse pour tenter de résoudre ce mystère mis en évidence par les multiples découvertes du chasseur d'exoplanète Kepler.

Avant le lancement de Kepler, les astronomes ne connaissaient que très peu de systèmes exoplanétaires.

Un casse-tête non résolu depuis une décennie


Les colossales découvertes de l'engin spatial (désormais retraité) ont vite changé la donne, puisque la mission de la NASA a notamment permis de découvrir qu'environ 30 % des étoiles similaires à notre Soleil étaient en mesure d'héberger des super-terres dont la taille est comprise entre celle de notre planète et celle de Neptune.

Seulement, comme vous le savez probablement, la Terre est elle-même inclinée sur son axe par rapport à son orbite autour du Soleil et c'est notamment grâce à cette inclinaison de 23.5 degrés que nous connaissons des changements de saisons réguliers, mais il en va tout autrement en dehors du système solaire.

Publiée le 4 mars dans la revue Nature Astronomy, l'étude en question pourrait avoir un fort impact sur la manière dont les chercheurs appréhendent les diverses caractéristiques d'une exoplanète lorsqu'ils recherchent des objets similaires à la Terre. Les chercheurs se sont en effet penchés sur le cas d'exoplanètes dont l'obliquité - l'inclinaison orbitale par rapport à son étoile - est bien plus extrême que celle de la Terre par rapport au Soleil.

Des exoplanètes soumises à des conditions extrêmes


Sarah Millholland et Gregory Laughlin, les deux principaux chercheurs à l'origine de cette étude, estiment que les forces de marées induites par l'obliquité peuvent avoir de lourdes conséquences : « Les grandes obliquités créent des marées plus fortes et les marées font bouger la planète ».

Selon Gregory Laughlin, professeur d'astronomie à Yale, il existe un lien direct entre le basculement excessif de ces exoplanètes et leurs caractéristiques physiques : « Cela a un impact sur plusieurs de leurs caractéristiques physiques, telles que le climat, les conditions météorologiques et la circulation atmosphérique ». Le chercheur ajoute : « Les saisons sur une planète à forte inclinaison axiale sont beaucoup plus extrêmes que celles d'une planète bien alignée, et leurs conditions météorologiques ne sont probablement pas anodines ».

Les deux chercheurs ont également annoncé qu'un programme de suivi serait prochainement mis en place afin d'étudier la façon dont les structures de ces exoplanètes évoluent au fil du temps face à de grandes obliquités.

Source : Scientific American
6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top