DOOM Eternal : une version sans DRM sur le launcher de Bethesda rendait la protection Denuvo inutile

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
25 mars 2020 à 15h35
15
DOOM Eternal

Itinéraire d'un fail en bonne et due forme. Alors qu'une protection Denuvo avait été mise en place pour préserver - au moins - les premiers jours d'exploitation commerciale de DOOM Eternal, Bethesda incluait par erreur un exécutable dépourvu de DRM... et ce directement dans les fichiers du jeu.

Prendre des mesures contre le piratage pour préserver a minima les premiers jours d'exploitation commerciale d'un jeu est vital pour de nombreux studios, qui espèrent ainsi capitaliser sur cette courte période avant que leurs titres ne soient inévitablement piratés par la communauté... et accessibles gratuitement sur le Net pour les joueurs sachant où chercher. Pour protéger DOOM Eternal, que nous avons testé et approuvé, Behesda a opté pour la protection DRM Denuvo, réputée efficace. Seulement voilà, l'éditeur a également intégré, par erreur, un exécutable dépourvu de DRM dans les fichiers de la version de DOOM disponible sur le launcher de Bethesda. Ou comment se tirer un coup de fusil à plasma dans le pied...


Une découverte qui ouvre la porte au piratage du jeu

Découvert en premier lieu par des utilisateurs de Reddit et ResetEra, l'exécutable « officiel » libre de tout DRM était présent dans le dossier « Original » des fichiers téléchargés après achat de DOOM Eternal sur le launcher de Bethesda. De 67 Mo seulement, ce dernier suffisait pour remplacer les 370 Mo de la version protégée de l'exécutable, accessible pour sa part dans le dossier principal du jeu. Intervertir les deux exécutables était d'une simplicité enfantine, et permettait de lancer le jeu normalement, en contournant de fait le dispositif anti-piratage, et sans effet secondaire sur la jouabilité une fois une partie entamée, explique ArsTechnica.

Comme le précise le média, Bethesda a depuis rectifié le tir en publiant un patch supprimant l'exécutable non sécurisé, mais le mal est fait. Ce dernier est déjà en circulation sur la toile et permettrait toujours de débloquer l'accès au jeu. Seule contrainte : il faut toujours avoir un compte Bethesda et s'identifier la première fois qu'on l'utilise. Une écueil que les crackers seraient d'ores et déjà capables de contourner au travers d'une méthode permettant une expérience entièrement hors-ligne.


Bethesda avait déjà fait la gaffe !

Plus surprenant peut-être, l'erreur de Bethesda n'est visiblement pas une première. D'après ArsTechnica, le lancement de Rage 2 (testé ici) sur PC, l'année dernière, avait également fait les frais d'un exécutable non protégé, accessible librement dans les fichiers du jeu. La chose avait d'ailleurs poussé Bethesda à retirer l'exécutable Denuvo de la version du jeu vendue sur Steam, probablement conscient qu'elle ne servait plus à grand chose.

Reste que la protection Denuvo n'est pas non plus infaillible. Réputée très efficace, et jugée pratiquement infranchissable il y a encore quelques années, cette protection peut désormais dans bien des cas être craquée dans les heures suivant le lancement d'un jeu... compromettant peu à peu son intérêt auprès des éditeurs et développeurs, qui n'ont décidément pas fini de batailler contre le piratage.

Source : ArsTechnica
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
15
Verstorm
New un peu vieille mais par pur bonté,je vous demanderais presque de supprimer le sujet vu que BETHESDA traque tous ceux qui en parle,la traque à commencé sur Youtube et ça m’étonnerais qu’ils s’arrête là^^.<br /> A bon entendeur
sexeplat
J’y crois pas a une erreur car trop amateur
_Reg24
Ah la grosse gaffe <br /> Mais même avec le DRM, le jeu est un modèle d’optimisation.
Proutie66
Ils n’avaient qu’à pas bloquer Nvidia Now
Pinkuik333
Je suis admiratif de Denuvo Software Solutions dont les commerciaux arrivent à refourguer du vent. À chaque fois, je pense à la série House of Lies (https://youtu.be/pNLlHYJnj8I) ou comment donner l’illusion que vous êtes indispensables !
nikon561
pire que du vent, faut voir l’impact que cette daube a sur les performances! autant dans le cas de Doom ca reste correct car le jeu performe bien, mais d’autres jeux passent de jouable a injouables a cause de denuvo
Catstom
Passer de 67MB à plus de 300, il doit en rajouter de la crasse le DRM dans l’exécutable…
Maka
Perso j’y crois pas du tout aux pirates qui achètent après avoir « testé », je ne dis pas qu’il y en a pas qui le font mais je pense que la majorité ne le fait pas et c’est clairement la que se situe le manque à gagner pour les dev. En tout cas pas pour les jeux solo, pour le multi c’est autre chose.
St_uf
Ah bha au moins comme ça le jeu n’a pas été cracké, ils sont malins les bougres !
RaoulTropCool
Faut voir ça à l’inverse. Ceux qui l’ont piraté s’ils n’avaient pas pu le faire ne l’auraient de toute façon pas acheté pour la grande majorité.<br /> C’est dans ce sens que ce ne sont pas des ventes perdues pour la majorité.
Feladan
Oui mais c’est voir dans le sens qu’il nous plait (forcement).<br /> Bien que ce que tu dise est vrai, cela ne permet pas d’en tirer la conclusion inverse du commentaire auquel tu as répondu .<br /> Ta phrase « Ceux qui l’ont piraté s’ils n’avaient pas pu le faire ne l’aurait pas acheté » et « c’est pour ça que ce ne sont pas des ventes perdues pour la majorité » ne permettent pas de tirer la conclusion qu’il y a une majorité de pirate qui achètent après coup.<br /> En réalité je suis d’accord avec @Maka. Il y a en a beaucoup qui achètent après, vu la qualité du jeu, beaucoup, j’en fais même parti pour pas mal de jeu (Resident Evil 2, Oxygen Not Included, GTA 5, etc etc) j’en ai pas mal que j’ai acheté, même après l’avoir fini (sans même vouloir y rejouer), pour récompenser les dévs.<br /> Mais la vérité, c’est que j’en ai surtout beaucoup plus que je n’ai pas acheté derrière. Je pense très sincèrement qu’effectivement, d’une façon globale, le piratage est un manque à gagner, et non pas quelque chose de « positif » pour un jeu. Bien sûr il y a des côtés positifs, mais je pense que dans sa globalité, c’est plus négatif que positif.<br /> Je ne sais pas quantifier la balance, si ils perdent beaucoup ou très peu. Ni même quantifier en fonction de la qualité du jeu (je pense que la perte est inversement proportionnelle à la qualité du jeu) et d’autres paramètres, comme sa rejouabilité. Le problème, c’est que tous les jeux ne sont pas géniaux 20/20, et c’est bien normal.<br /> Mais après, on ne va pas me faire croire qu’il y a plus d’humains capables de dépenser de l’argent pour quelque chose déjà joué/vu, que inversement . Je ne crois très sincèrement pas la nature humaine si … « gentille » . Surtout quand on parle d’argent.
overhead59
perso ca m’est déjà arrivé régulièrement.<br /> Je ne pirate plus maintenant mais le dernier jeu c’était the witcher 3, j’avais pas aimé les 2 précédents, j’ai DL le 3 et finalement quelques heures plus tard je l’achetais. Si il y avait eu une démo je l’aurais jamais piraté mais bon…<br /> Je ne pense pas être le seul en tout cas.
St_uf
Une étude récente sur le sujet serait intéressante, sans se lancer dans la chasse aux sorcières tipiak ni le bashing des éditeurs qui ont des modèles économique parfois un peu abusif. Combien de jeux dl, de jeux achetés, l’age, les demos ont-elles un impact etc …<br /> Ça pourrait même faire un bon article !<br /> Ce que je constate autour de moi, même si ça ne permet pas d’en tirer des conclusions, c’est que les jeunes dl beaucoup et puis en vieillissant ils finissent par avoir un catalogue steam bien rempli pour au final ne plus rien pirater du tout.
TofVW
De mon côté, du haut de mes 38 ans, j’ai surtout remarqué que j’ai perdu bien trop de temps dans ma « jeunesse » à télécharger des jeux et à être em**rdé par des cracks bancals, et que c’était beaucoup plus simple d’acheter des jeux à 5 ou 10 balles sur Steam ou Uplay 2 ans après leur sortie, ou de profiter des jeux gratuits sur l’EGS ou sur GoG.<br /> Bien sûr, je joue sur PC car je ne roule pas sur l’or, et une console coûte bien trop cher sur le long terme.
Cassin
St_uf:<br /> Ce que je constate autour de moi, même si ça ne permet pas d’en tirer des conclusions, c’est que les jeunes dl beaucoup et puis en vieillissant ils finissent par avoir un catalogue steam bien rempli pour au final ne plus rien pirater du tout.<br /> Ça n’est pas restreint aux jeunes malheureusement. Un ancien collègue de mon père avait des disques durs remplis de films, de jeux, de musique, etc…, desquels il n’avait pas joué / regardé / écouté le quart. Et ça n’était pas non plus une question financière.<br /> Certains piratent juste parce qu’ils le peuvent. Je sais pas, un genre de raisonnement « fuck le système » alors qu’ils n’en ont même le besoin, c’est bizarre.
St_uf
Dans mon commentaire je parle des jeux et uniquement des jeux, pour le reste il est clair que l’âge a un impact bien moins important. Bien sûr, même dans ce cas, ce n’est pas exclusif aux jeunes.<br /> Je connais aussi des gens qui dl des pleines brouettes de films et autres logiciels 3D qui coûtent un bras, sans pour autant savoir faire un cube avec … à ce stade, c’est de la syllogomanie numérique !
RaoulTropCool
Tout à fait c’est pour ça que je dis qu’il faut le voir à l’inverse. Le paiement par reconnaissance après coup je n’y crois pas vu ce qu’est la nature humaine. Ça doit être très peu voir négligeable.<br /> C’est pour ça que je pense qu’il est plus proche de la réalité de considérer ceux qui ont téléchargé illégalement le jeu comme des gens qui n’auraient pas pu s’offrir le jeu ou qui n’auraient pas voulu s’offrir le jeu. A aucun moment ils ont été des ventes dans l’équation et donc ne peuvent pas être considérés comme des ventes perdues ou de l’argent perdu. Ils n’accèdent au jeu que « grâce » à la version crackée et n’y auraient jamais joué sans.<br /> Si je note cette différence c’est parce que c’est fatiguant de voir l’industrie musicale ou du jeu compter depuis des années le nombre de téléchargements illégaux, multiplier par le coût moyen du jeu et dire : Hé ! On nous a volé Xxx Euros ! Alors que c’est faux.
Feladan
Oui sorry, je ne sais pas pourquoi j’avais compris que tu disais l’inverse.<br /> Après je pense que ça l’est, autant tu as raison, beaucoup téléchargent pour ne pas payer plein pot. Mais beaucoup auraient achetés le jeu plus tard, en période de solde ou autre. C’est déjà mon cas pour pas mal et mes amis aussi. On a pas envie d’acheter 50 boules un jeux noté 14/15 et qui semble moyen, mais quand il approche les 10/15€, c’est largement plus jouable.<br /> Je pense qu’il y a tout de même une perte non négligeable dans le téléchargement. Après comme dit, aucune idée de comment la quantifier ^^.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Idée cadeau | Insta360 X3 : une caméra spectaculaire
Vous devriez faire attention à vos données collectées depuis ces caméras et sonnettes connectées
Google One déploie son VPN gratuit sur les Pixel 7 et 7 Pro
Le Bitcoin est à bout de souffle, peut-il encore revenir ? La BCE n'y croit pas
Le télescope James Webb réussit à photographier les nuages de Titan autour de Saturne
Canal+ lance une nouvelle offre avec Disney+ et le nouveau Paramount + !
L'excellent SSD externe portable Samsung T7 1 To chute de prix avant Noël
Dernières heures du Black Friday : ne passez pas à côté de ces offres VPN !
Voici les meilleures applications de l'App Store en 2022
Haut de page