Trahisons et intrigues en hauts lieux : Facebook c'est Game of Thrones, selon Alex Stamos

12 février 2019 à 18h24
0
Facebook Trone de fer.jpg
Alexandre Boero pour Clubic.com

L'ancien Directeur de la sécurité de Facebook s'est lâché dans une interview, n'hésitant pas à comparer son ex-entreprise à la cour du Trône de Fer.

Pour les experts de l'organigramme de Facebook, Alex Stamos est une personnalité bien connue de la firme américaine. Cet ancien de Yahoo, qui enseigne désormais à l'Université de Stanford, a occupé le poste de patron de la sécurité de la société de Mark Zuckerberg de 2015 à 2018. Interrogé le 10 février par Laurie Segall, de CNN, l'informaticien a dévoilé un tableau peu reluisant de ce qu'il se passe au sein du réseau social, comparant celui-ci à la plus célèbre des séries de HBO, Game of Thrones.

« Il y a un peu cette culture Game of Thrones parmi les cadres »

Pour Alex Stamos, qui est tout de même tenu par une clause de non-dénigrement envers son ancien employeur, « la vérité, c'est qu'il y a un peu cette culture Game of Thrones parmi les cadres ». Le Californien d'origine s'explique en précisant que « l'équipe de direction peut être réticente à reconnaître une faute [...] compte tenu du temps que la plupart de ses principaux dirigeants ont passé dans l'entreprise ».

Stamos se rappelle s'être heurté à la Directrice des opérations de Facebook, Sheryl Sandberg, durant son temps passé dans l'entreprise. Il se souvient notamment avoir informé le conseil d'administration des opérations du renseignement russe sur le réseau social (pour faire de la désinformation lors de l'élection présidentielle américaine de 2016) sans prévenir Sandberg, ce qui n'était pas bien passé au sein de la direction.

Durant ses années passées à Menlo Park, Stamos reconnaît avoir « mal joué le jeu de pouvoir du Trône de fer », tout en mettant la responsabilité de certains problèmes et scandales de Facebook directement sur le compte de Mark Zuckerberg, en tant que patron et fondateur de la société. « Je ne suis pas issu du monde de l'entreprise », a-t-il par ailleurs déclaré à Yahoo Finance, pour justifier son comportement parfois étonnant. « Mon travail devait être parfaitement honnête à 100 %. [...] Je les ai fait chier », a-t-il ajouté. Un vrai personnage...

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top