Plus que quelques heures ! Les agences préparent les premières images du télescope James Webb

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
11 juillet 2022 à 15h10
5
James Webb vue d'artiste déployé JWST © NASA/Adriana Manrique Gutierrez
Vue d'artiste du télescope James Webb, déployé et en fonction. © NASA/Adriana Manrique Gutierrez

Six mois après son décollage, le JWST démarre sa campagne scientifique. Les étalonnages sont terminés, et les agences partenaires publieront demain les premières images, travaillées, pour montrer ses performances. Ce qui s'annonce déjà comme une petite révolution pour l'astrophysique…

Les équipes ne tarissent pas d'éloges sur leur nouveau bijou de technologie.

Lever de rideau

Il aura fallu six mois de préparation, comme prévu. Pour que le télescope James Webb arrive au Point de Lagrange Terre-Soleil L2 à 1.5 million de kilomètres de notre planète, mais aussi pour que les opérations démarrent. Le déploiement des éléments, puis l'alignement des miroirs, les réglages et l'étalonnage des instruments scientifiques… Des milliers de commandes minutieuses et de vérifications à mener pour assurer que le JWST sera aussi performant que prévu, et même un peu plus !

Selon les équipes scientifiques, le télescope dispose de son plein potentiel et pourra, si tout se passe bien, découvrir l'univers durant les 20 ans à venir. Depuis plusieurs semaines, la NASA, l'ESA et la CSA (l'agence spatiale canadienne) préparent la diffusion des « premières images » du télescope, qui devront être visuellement marquantes tout en montrant l'étendue des nouvelles capacités de ce joyau qui a coûté presque 10 milliards de dollars et plus de 20 ans d'efforts.

Le JWST au boulot

Alors certes, des images produites par le télescope James Webb, il y en a déjà eu. D'ailleurs, nous vous les avions partagées… Mais elles n'étaient pas issues des instruments, n'étaient pas étalonnées, travaillées, ne faisaient pas vraiment honneur à ce que la plateforme peut produire.

Quintette de Stephan groupe Galaxies Hubble © NASA/ESA/HST
Le groupe de galaxies de la Quintette de Stephan, une collision et une fusion à des échelles que l'imagination seule peut atteindre. © NASA/ESA/HST

Ce 11 juillet à 23 h (Paris), le président des États-Unis, Joe Biden lui-même dévoilera la première photographie, surnommée « Webb's First Deep Field » (le premier champ profond de Webb). Elle sera la plus profonde et la plus détaillée de notre univers : en plus d'étoiles, et de potentiels nuages de gaz, on y verra des centaines et plus probablement des milliers de galaxies, dont la lumière des plus anciennes a voyagé 13 milliards d'années pour nous parvenir. Une mise en abîme inédite pour un début !

Cinq clichés pour la première

Les autres images de cette première sélection ne manqueront pas non plus de piquant, en particulier parce que les clichés pourront être comparés à ceux des grands télescopes spatiaux (comme Hubble) de la génération précédente.

Chacun des cinq clichés montrera un thème d'étude du télescope Webb. On retrouvera ainsi la Nébuleuse de la Carène, véritable maternité de futures étoiles, mais aussi NGC 3132 (également appelée la nébuleuse de l'Anneau austral), un système d'étoiles binaires avec une naine blanche et une étoile semblable à notre Soleil, mais bien plus vieille.

Les exoplanètes ne sont pas en reste avec WASP-96b, une géante gazeuse située à 1150 années-lumière d'ici dont le spectre sera déchiffré. Il y aura encore le groupe de galaxies de la Quintette de Stephan, qui regroupe des milliards d'étoiles en interaction, et SMACS 0723, la zone choisie pour le « champ profond », présentant un effet de lentille gravitationnelle. Cela promet un régal pour nos yeux, mais aussi un festival de données scientifiques !

Source : NASA

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
SPH
On va peut être enfin découvrir qu’on est les seuls dans l’univers !
Oldtimer
L’immensité de notre univers me fait flipper un peu quand même. Heureusement que je suis accompagné par presque 8 milliards… <br /> J’attends avec impatience les futurs vraies images qui, à défaut de pouvoir me payer mon billet pour un voyage spatial, me permettront de rêvasser et d’être émerveillé par toutes ces découvertes à venir
DrGeekill
J’ai vraiment hâte de voir les images qu’il va nous offrir
taist
ou pas !
CallMeLeDuc
on va surtout avoir la preuve qu’il existe une infinité d’univers identiques au notre!
SPH
« infinité » : impossible. La matière a une quantité fini.
CallMeLeDuc
il existe de nombreuses théories sur une infinité d’univers et rien qui démontre que la matière à une quantité limité…
Palou
Comment recréer une image du télescope James Webb chez soi …<br /> Résumé<br /> tapis-de-bain-boule-a-facette-boule-a-facettes-discotheque-club-de-nuit.jpg700×467 95.7 KB<br />
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Twitter : Elon Musk obtient le droit de consulter les fichiers d'un ancien responsable
Transparency Series de Skullcandy, l'audio en neutralité carbone (avec des guillemets)
Ces écrans gamer d'Alienware sont TRÈS performants mais surtout... ils ont un porte-casque rétractable
Aux États-Unis, vous pouvez déjà précommander une carte graphique Intel Arc A380
Intel : le plus gros Core i9 Raptor Lake explose son prédécesseur de 60 % en décompression
Des employés de Microsoft ont publié des informations d'identification cruciales sur GitHub
Mini-LED et Alder Lake-P : MSI présente ses nouveaux portables Prestige
Avec ces 4 offres folles, vous trouverez forcément votre nouveau forfait mobile
Smartphone Samsung : le grand champion de l’autonomie n’est pas forcément celui auquel vous pensez
Ford teste une nouvelle technologie de feux avant révolutionnaire
Haut de page