🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Patience, le télescope James Webb entre dans ses dernières phases de réglage optique

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
01 mars 2022 à 17h40
11
James Webb étoiles réglages 18 miroirs mosaïque © NASA/ESA/CSA/JWST
Les 18 miroirs du télescope James Webb après leurs premiers alignements, mi-février. Crédits : NASA/ESA/CSA/JWST

Le mois de février a été fructueux, et l'alignement des miroirs progresse sur le télescope spatial James Webb, à 1,5 million de kilomètres de la Terre. Le processus entre dans ses deux dernières étapes purement optiques, avec les réglages les plus fins pour disposer d'un outil unique au monde.

À moins d'une surprise, il faudra encore plus d'un mois…

Le reflet de la compétence

Si un astronaute avait la chance de se trouver à côté du James Webb, il aurait de la peine à constater un changement visuel ces dernières semaines. Car les déplacements des 18 miroirs, pour les aligner puis en régler la collimation, sont minuscules. Et pourtant, l'opération est cruciale !

Il y a de cela un peu plus de deux semaines, les équipes chargées de la partie optique avaient identifié sur une gigantesque mosaïque la position exacte des miroirs pour observer l'étoile HD 84406. Chacun d'entre eux a ensuite été déplacé pour reformer le « nid d'abeille » de la structure du James Webb, avant de premiers réglages optiques, incluant le miroir secondaire. Enfin, dans la troisième phase, les 18 miroirs ont chacun aligné leurs faisceaux pour que l'étoile observée ne forme plus qu'un seul point. Mais ce n'est pas terminé.

Alignés comme à la parade

Toutes les 18 images de l'étoile HD 84406 ont été superposées précisément, mais il reste les réglages les plus précis à effectuer, en particulier de chaque miroir par rapport aux autres. En effet, il faut que le trajet des photons collectés par les 18 miroirs fasse exactement la même longueur, sans quoi on y voit apparaître des franges d'interférences (ces zébrures) plus ou moins prononcées : cela se joue à la longueur d'onde de la lumière observée et c'est la raison pour laquelle les micromoteurs des miroirs ont une précision quasi-nanométrique.

Pour l'étape actuelle, les équipes vont isoler les miroirs par paires, puis régler la « hauteur » par rapport au support, puis réunir l'image, puis régler, etc. C'est l' « étape 4 » sur 7 au total avant que le JWST ait terminé ses réglages. La suivante consiste à assembler les faisceaux avec les plus petites unités de réglages possibles… avant de passer le flambeau aux instruments scientifiques. Le réglage fin sera d'ailleurs répété après les premières mesures des instruments (ce sont les étapes 6 et 7), puis à intervalles réguliers au cours des années d'exploitation du télescope James Webb.

James Webb étoiles réunies étape 4 © NASA/ESA/CSA/JWST
L'étape de superposition s'est très bien déroulée, mais le processus dure longtemps. Crédits : NASA/ESA/CSA/JWST

Tout se passe comme prévu pour le James Webb Space Telescope

Le réglage complet des miroirs, démarré 29 jours après le décollage, devrait durer au moins jusqu'au mois d'avril, il faudra donc s'armer de patience, mais les scientifiques concernés sont de plus en plus optimistes et impatients.

« Nous voyons les dividendes des années de planification et de tests, et l'équipe est particulièrement excitée de voir ce que les prochaines semaines et mois vont nous apporter », explique le responsable de la partie optique, Lee Feinberg, dans un communiqué de la NASA. Les instruments, eux, attendent leur tour, y compris MIRI .

Source : NASA

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
9
cid1
Il faudra quelques réglages de plus des 18 miroirs pour obtenir une seule image sans interférences.<br /> J’espère qu’ils reconstruirons un télescope « visuel » pour remplacer Hubble et plus puissant.
nicgrover
Fascinant.
Zakalwe
Excellente nouvelles !
LeToi
Hâte de voir de belles images !
Manuel_Franco
Oui. C’est une merveilleuse machine. La plus complexe que l’humain a créé parait-il. Nous pourrions enfin savoir si il y a de la vie extraterrestre dans l’univers. Car le télescope a été conçu pour y découvir des molécules fondamentales de la vie; connues sur terre. Nous pourrions être surpris par des formes de vie qui ne répondent pas nécessairement à la vie terrestre mais bien extraterrestre. D’autres virus ou bactéries (ou autres) qui peuvent vivre dans des conditions insoupçonnées. Évidemant cela va apporter de nouvelles changements en biologies et partout ailleur.
ebottlaender
Alors… Pas vraiment.<br /> Je vous invite à lire notre interview de Pierre-Olivier Lagage, qui est l’un des scientifiques proéminents du projet, et qui a expliqué en détail ce que le JWST espère trouver.<br /> « Savoir s’il y a de la vie extraterrestre dans l’univers », ce n’est pas vraiment ses capacités. Il y dit explicitement « nous n’espérons pas trouver avec le JWST de preuves de la vie ailleurs ».<br /> Clubic.com – 1 Feb 22<br /> Parlons de MIRI : au cœur du télescope James Webb avec Pierre Olivier Lagage<br /> Le télescope Webb (JWST<br /> ) est maintenant en place à 1,5 million de kilomètres de la Terre. Mais que représente-t-il pour les chercheurs ? Saviez-vous qu'une partie de l'instrument MIRI a vu le jour en France ? Nous avons posé nos questions à Pierre...<br />
fredolabecane
Comme dirait Mr Spock. Une grande aventure technologique!
Popoulo
Le résultat final va se limiter à ce qu’on voit dans l’image « completed » ou d’autres arriveront par la suite ?
ebottlaender
Le résultat final du réglage des miroirs ressemblera à ça, oui, mais plus brillant et normalement avec un meilleur focus (idéalement un « point rond »).<br /> Après tout ça ne sert qu’aux réglages, les « vraies » images scientifiques seront pour plus tard.
cid1
L’image qu’on voit dans l’article manque de réglages, elle est pleine d’interférences et doit être réglée, encore quelques réglages des miroirs et ce sera bon. hop grilled.
ptitepuce
Fascinant de faire une telle machine.<br /> Hâte de voir les premières prises de la mission.<br /> Depuis le temps qu’on parle de ce télescope, savoir que d’ici quelques mois, il va cartographier l’univers, ça fait plaisir surtout que tout se déroule comme prévu initialement
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Asteroid Day : l'ESA retire de ses prévisions une potentielle collision en 2052
Un Cygnus à tout faire ! Le cargo NG-17 est reparti de la station spatiale hier
La petite sonde Capstone de la NASA décolle vers la Lune !
La Chine pourrait tenter de ramener des échantillons de Mars deux ans avant la NASA et l'ESA
La sonde spatiale Psyche ne partira pas explorer son grand astéroïde avant 2023
Découvrez les clichés du deuxième survol de Mercure de la mission BepiColombo
Ariane 5 est encore là et décolle ce soir avec deux grands satellites
La NASA a sélectionné l'équipage qui prendra place à bord de Starliner pour son premier vol habité
Ce système planétaire se désintègre lentement sous l'œil de nos télescopes
Starship : une première tentative de décollage orbital le mois prochain ?
Haut de page